LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc


Cantenac

Dès le Moyen Âge, l´histoire de Cantenac est liée à celle de la seigneurie d´Issan, rendant foi et hommage à la châtellenie de Blanquefort. Sous l´administration anglaise, en 1283, le roi Édouard Ier autorise un certain Gombaud Mercato à élever un mur d´enceinte autour de son manoir, et le nommer La Motte de Cantenac. Il existait également la maison noble d´Angludet, relevant au début du 14e siècle de la seigneurie d´Audenge. Au 17e siècle, les seigneurs d´Issan disposent de la haute justice sur le territoire de Cantenac et de Labarde. En outre, sous l´Ancien Régime, l´organisation territoriale est également liée à une implantation religieuse : la paroisse rattachée à l´archiprêtré de Moulis est dotée d´un prieuré de moines de Saint-Augustin, appartenant à l´abbaye médocaine de Vertheuil. Les revenus de la cure de Cantenac, issus notamment de la culture de la vigne, sont si faibles jusqu´au 17e siècle que l´abbaye préfère abandonner aux prieurs leur bénéfice. Grâce à l´essor économique du vin, au 18e siècle, les revenus de la cure sont tels qu´ils permettent la construction d´une nouvelle église en 1771.

Source Dossiers inventaire Aquitaine

Cantenac
Margaux