z__details‎ > ‎

z_jau_chapel

LE guide touristique du Médoc : Patrimoine du Médoc

Jau Dignac et Loirac :
le site archéologique de La Chapelle


Le site archéologique de « La Chapelle » se situe sur la commune de Jau-Dignac et Loirac, sur la rive gauche de l'estuaire de la Gironde et à environ 950m des berges du fleuve. Le site archéologique apparaît sur un ancien îlot de l'estuaire : le « hameau de Goulée ». Les vestiges mis au jour attestent d'une occupation du site depuis l'antiquité...

Ce site archéologique a été découvert en 2000 à la suite de travaux agricoles.

Durant l'été 2000, une opération de sauvetage permettant d'estimer le potentiel archéologique du terrain a été menée par une équipe de l'INRAP sous la responsabilité de C. Scuiller. Cette intervention, comprenant une série de sondages et tranchées, s'est réalisée sur une superficie de 6840 m2 environ.

Un décapage de surface, mené aux alentours d'un sarcophage mis au jour à la découverte du site, a permis de reconnaître l'emprise d'un bâtiment funéraire. Par la suite, d'autres tranchées ont été ouvertes dans plusieurs directions afin de mesurer l'étendue du site.

Deux zones sur le site ont ainsi pu être caractérisées :

La zone 1, située sur une butte, compose la majeure partie du site, c'est l'endroit où la grande majorité des vestiges a été retrouvée. Cette zone semble avoir été occupée de manière assez importante depuis le Ier siècle après J.-C et l'on peut y observer 4 grandes phases d'occupation attestées, allant de l'Antiquité jusqu'à nos jours.

La zone 2, située au sud de la première, semble être plus instable et n'a livré que peu de vestiges, essentiellement quelques tombes laissant penser à un ensemble funéraire secondaire. Contrairement à la zone 1, plusieurs indices archéologiques suggèrent que cette zone fut régulièrement inondée. La zone 2 et le site semblent se limiter au sud par la présence d'un fossé d'une cinquantaine de mètre de long qui devait être un drain ou bien pouvait accueillir une palissade. Au delà, de cette limite sud, la terre semble stérile.

En 2001, une campagne de fouille dirigée par I. Cartron et D. Castex a permis de mettre au jour une surface de 300m2 correspondant à l'emprise d'une chapelle (Zone 1). La fouille de ce site, prolongée de 2003 à 2005 sous forme de d'opération programmée triennale et de 2007 à 2009, fait l'objet d'un chantier école, permettant ainsi à de nombreux étudiants de venir chaque année acquérir des techniques de fouilles propres à l'archéologie et à l'anthropologie.

source : Mairie de Jau Dignac et Loirac (écrit par Diane Tribon)








http://www.sudouest.fr/2013/10/26/des-visites-a-la-chapelle-1211340-2955.php


L
e site historique et archéologique de La Chapelle a été découvert incidemment en 2000, lors de travaux agricoles. S'est alors immédiatement créée une Association communale du site de La Chapelle, aujourd'hui présidée par Chantal Monguillon. Des fouilles conduites par Dominique Castex (CNRS) et Isabelle Cartron (université de Bordeaux 3), soutenues par la Drac, ont permis de mettre au jour quatre grandes phases d'occupation depuis le Ier siècle avant Jésus-Christ. Il s'agit maintenant d'aménager le site afin de mettre en évidence son intérêt patrimonial et de l'ouvrir au public.

source : Maguy Caporal > journal Sud Ouest du 26 octobre 2013. Photo : DR



Jau Dignac et Loirac
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *

Comments