z__details‎ > ‎

z_margaux_eglise

LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc -
l’église Saint Michel de Margaux

(XIXème siècle)

 

    



 

 

La base du clocher qui forme tambour d’entrée est voûtée d’arêtes, le tympan de sa porte occidentale est défendu par une grille dans le style chantourné qu’affectionnaient les serruriers bordelais au XVIIIème siècle.

 

Remerciements à Guy Moreau pour la documentation fournie et pour son accueil.

 

 

Qui était Saint Michel ?

 

Avec saint Michel, l'Église, en ce jour, honore tous les bons Anges, dont il a été le chef et le modèle au jour de la révolte de Lucifer et des mauvais anges.

Son nom marque sa fidélité, car il signifie: Qui est semblable à Dieu!

Les Saints lui attribuent la plupart des apparitions mentionnées dans l'Ancien Testament. C'est lui, disent-ils, qui retint la main d'Abraham prêt à immoler son fils Isaac; c'est lui qui apparut à Josué et le rendit maître de Jéricho par la chute de ses tours et de ses murailles; c'est lui qui dirigea l'arche de Noé par-dessus les eaux du déluge; c'est lui qui lutta contre Jacob et le bénit; c'est lui qui donna la loi à Moïse sur la montagne du Sinaï; qui rendit David victorieux de Goliath et le préserva de la persécution de Saül, etc. Il a été le protecteur de la Synagogue; il est le protecteur de l'Église.

 

Extraits d’après : Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

 

Source : Magnificat

 

Margaux


 
Comments