LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc


le Château du Breuil à Cissac-Médoc

https://sites.google.com/site/patrimoinedumedoc/z__d/z_cissac_breuil/im_sentier_legendes.jpg?attredirects=0

La dame Douce et les grenouilles de la jalle

Source : le Sentier des Legendes

Auteur : Henry Ribadieu. Annee : 1856

LA LEGENDE

Dans ces temps recules, ou tout etait encore confusion et barbarie, les ames fortement trempees ne tardaient pas a dominer toutes les autres. La dame Douce devait être de ce nombre; elle eut le caractere fier et mystique du moyen age : aussi les legendes se sont-elles emparees de son nom.

Les traditions locales faisaient remonter son existence jusqu a la fameuse date de l an 1000, une des epoques fixees pour la fin du monde.

Selon elles, c etait la dame Douce qui avait fonde l eglise de Saint-Symphorien de Cissac, et qui, afin de s y rendre en tout temps, avait fait creuser un souterrain partant du chateau du Breuil et conduisant a l eglise.

Dieu, disait encore la legende, avait une telle affection pour la dame Douce, qu il fit plusieurs miracles a sa priere.

Un jour, la noble chatelaine etait troublee dans ses oraisons par le bruit incommode des grenouilles de la jalle qui coule au pied du chateau : elle defendit a ces filles du marecage de coasser plus longtemps ; mais les etranges musiciennes demeurerent sourdes a sa voix. La dame Douce, se mettant alors dans une sainte colere, pria le Seigneur de les frapper de mort, et, avec un geste de malediction, elle jeta sa pantoufle brodee d or dans la jalle. Incontinent les grenouilles trepasserent, et les tenanciers du chateau eurent, dit-on, une rude corvee pour retirer des fosses les cadavres de ces animaux. La paix qui fut ainsi rendue aux habitants du chateau du Breuil ne fut pas de longue duree : des que la dame Douce ne fut plus de ce monde, les grenouilles reprirent possession du domaine aquatique dont elles avaient ete chassees.

Cissac Medoc