z__details‎ > ‎

z_soulac_hist

LE guide touristique du Médoc : Patrimoine du Médoc

Soulac-sur-Mer


A l’origine, Soulac était un prieuré bénédictin, fondé au XIème siècle par les moines de Sainte-Croix de Bordeaux. Au XIIème siècle, l’édifice fut remplacé par la basilique « Notre Dame de la Fin des Terres». Mais à cette époque, les sables landais n’avaient pas encore été fixés par les plantations de pins et en 1747, la Basilique fût ensablée, malgré le rehaussement de 3,60 mètres du niveau du sol intérieur. Aussi , son clocher servit-il comme balise à la navigation durant quelques décennies.

 A partir de 1858, les travaux de désensablement et de restauration commencèrent. Peu à peu, l’essor du tourisme balnéaire fit émerger quelques villas et chalets de briques rouges, ornés de dentelles de bois. Aujourd’hui, le village ancien fait cohabiter harmonieusement plusieurs styles architecturaux.

Soulac est encore surnommé « le village aux cinq cents villas » et préserve avec ferveur ce patrimoine culturel. 

La basilique " Notre Dame de la Fin des Terres "  

Unique monument médocain classé par l'
UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l'église de Soulac est connue sous le vocable de "Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres". C'est une église à trois nefs de style roman poitevin datant du XIIème siècle.

Ses dimensions imposantes suggèrent qu'elle était destinée à recevoir des foules, celles des pèlerins en route vers Saint-Jacques de Compostelle qui arrivaient du nord de l'Europe par voie maritime, ou par Royan, en provenance de l'Aunis, de Vendée, de Bretagne, de Normandie et plus généralement de l'ouest et du nord de la France.

Comme toutes les anciennes églises, la Basilique de Soulac est orientée vers l'est, le soleil levant. Ses trois nefs se terminent par un choeur, avec une abside au centre et une absidiole de chaque côté. 

La décoration est surtout constituée par des chapiteaux et par des vitraux de facture moderne (tous datés de 1954).
La très belle statue de Notre-Dame de la Fin des Terres (à droite du choeur) est en bois polychrome et date du siècle dernier. Plus récemment, des pèlerins de Compostelle ont offert à la Basilique une statue de Saint-Jacques, leur saint patron.


source :
mairie de Soulac-sur-Mer 


Soulac sur Mer
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *

Comments