l'habitat des résiniers & des bergers


une carte postale ancienne de Norilia


Un petit rappel : la forêt de pin existait en Aquitaine bien avant Brémontier et Chambrelent,

mais elle était limitée à quelques massifs disséminés au milieu de zones marécageuses

ou très humides. Ces espaces insalubres étaient parcourus par des bergers, juchés sur leurs échasses. Ainsi, ils pouvaient surveiller leurs troupeaux de loin, les pieds au sec.

C’était aussi un moyen pour eux de se protéger des attaques des loups.

En l’espace d’un siècle, grâce à Nicolas Brémontier (1738-1809) pour les dunes (débuts des travaux vers 1780),

et Jules Chambrelent (1817-1893) pour la lande, la surface de la forêt de pins fut multipliée par 9 et remplaça des zones pastorales dont l’activité était en déclin.

Les relations entre bergers et sylviculteurs se sont altérées aussi car les moutons faisaient trop de dégâts aux semis de pins.

C’est ainsi que les pâturages ont disparu peu à peu au profit de la forêt et les bergers ont dû souvent se reconvertir en résiniers.


une carte postale ancienne Norilia


Mme Gey (05 56 67 61 52) achète cartes postales anciennes – livres – vieux papiers