z__details‎ > ‎

z_lacanau_avia

LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc -
le Mémorial des aviateurs américains

une contribution (images et texte) de René Magnon



          

 

 

Mémorial des aviateurs américains

Guerre de 1914/1918

 

Cette stèle a été érigée, après la guerre de 1914/18, à la mémoire des neuf pilotes d’hydravions morts lors d’accidents “en rapport avec des événements aériens.”

 

Une école de pilotage basée au Moutchic, commune de Lacanau, à l’entrée de l’actuelle avenue du Docteur Jacques Arnou Laujeac, fut l’une des plus importantes installées sur le sol français. Elle fut dirigée par le commandant R.A Lowett qui devint ministre de la Guerre aérienne à son retour aux USA.

 

[ En 1922, la Société des Dames Françaises en rachète le terrain pour en faire un sanatorium pour enfants. Il deviendra plus tard le Centre Médico-Scolaire ]

 

La stèle fut rénovée en novembre 2001. Malheureusement, l’emblème de ces aviateurs, un aigle en bronze qui ornait cette stèle, a depuis été dérobé.

 

René Magnon

 










L'ancienne base d'hydravions du Moutchic. Une base aérienne délaissée.

 

Il est loin du temps où les pilotes se formaient sur le lac, le temps où une trentaine de bâtiments grouillaient de soldats et de formateurs.

En une année de fonctionnement, de juillet 1917 à ce 11 novembre 1918, 1.600 pilotes de l'US Navy ont été formé là selon l'historien amateur René Magnon qui finit d'écrire Le Moutchic à Lacanau : un site à vocation touristique et climatique au XXe siècle. "Ça a été un lieu extrêmement marquant pour la population et pour l’histoire. Le lac a été une ressource naturelle extraordinaire pour une base d’hydravions Il y avait la route, le train et le lac. Et tout cela arrivait quand les alliés voulaient installer des bases en Europe pour aider dans la guerre." 

Les soldats étaient formés au lâcher de bombes, au tir sur cible, au sauvetage d'équipages tombés en mer et à la photographie aérienne.

Après-guerre, le lieu se transforme en centre de santé pour la Croix Rouge puis pour une congrégation religieuse.






Depuis 1985, tout est laissé à l'abandon. Il est dangereux d'y pénétrer. Les bâtiments peinent à rester debout.
Les vitres sont brisées. Les toits s'effondrent. Les baignoires et salles de bain sont en état de délabrement.
Même si quelques affaires et vêtements trainent au sol, les squatteurs n'ont visiblement pas investi le lieu.

Le maire Modem de Lacanau, Laurent Peyrondet rêve de le réhabiliter [2014] .
Ça passerait par une maison de santé associé à un lieu culturel. Mais rien n’est fait.
Depuis près de 30 ans, des projets immobiliers se sont succédé. Aucun n'a abouti.


source : France Bleu 


Lacanau
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *


Comments