z__details‎ > ‎

z_st_germain_livran

LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc -
photo : chateaulivran.f/


https://www.google.fr/maps/place/Ch%C3%A2teau+Livran,+33340+Saint-Germain-d'Esteuil/@45.2838762,-0.8792143,15.75z/data=!4m2!3m1!1s0x4801c062574b7b61:0xd94c1732b6cbc1be?hl=fr

le Château Livran

à Saint-Germain d'Esteuil

 

 

 

Il faut remonter en l an 1310 pour retrouver les premieres archives concernant le Chateau Livran.

 

D illustres personnages en furent proprietaires tels que le chevalier Arnaud Garcie de Goth dont le frere fut pape sous le nom de Clement V.

 

Pendant l occupation anglaise, les partisans anglais et francais de cette famille se disputerent Livran, qui fut attribue par Charles VII aux heritiers francais des de Goth, les Bordeaux.

 

On a trouve dans les archives de la Gironde que cette terre fut donnee par le roi d Angleterre, au XIVeme siecle, a noble Germain de Farran de Mahiban, dont le fils Jean II epousa la fille de noble Geoffroid du Perier de Larsan, a laquelle il laissa la susdite terre.

 

Sources : Bordeaux et ses vins, Feret & fils, editeurs (1949 et 1969)

 

D apres Henry Ribadieu (les Chateaux de la Gironde > 1856), le chateau moderne aurait pris la place de l ancien chateau dont une tour rasee, il y a environ 80 ans [NDLR : soit vers 1776), indiquait encore la place.

      



     

la chapelle : le vitrail et les armoiries du chateau

Les armoiries sur la clef de voute sont celles, a gauche de la famille de Lambert des Granges

et a droite du Perier de Larsan.(Alliance fin XIX S)

Merci a Bernard de Lambert des Granges pour cette information (3/2008)

 

 

Remerciements a Robert-Yves Godfrin pour son excellent accueil.

 

 

http://sentier-legendes.com/

 

 

Le fantome du chateau de Livran

 

Source : le Sentier des Legendes

 

Auteur : Henry Ribadieu. Annee : 1856

 

LA LEGENDE

 

Dans les nuits que la lune eclaire, lorsque la douzieme heure sonne aux horloges lointaines et que la brise seule agite les feuilles du bois de Miqueu, il n est pas rare, dit-on, d entrevoir a travers les arbres la silhouette confuse d un promeneur solitaire qui parcourt silencieusement les sentiers.

 

Peu a peu, la forme indeterminee de ce fantome devient plus distincte ; des habits pontificaux recouvrent ses epaules, une croix d or brille sur sa poitrine.

 

Le singulier visiteur qui s avance ainsi sous ces arbres a subi l horrible supplice de la decapitation.

 

C est l Archeveque de Livran; il porte d une main sa propre tete coupee par le bourreau; de l autre, il tient son breviaire, qu il recite devotement.

 

Tel est le recit que font depuis maintes annees les hommes de labeur attaches a la terre de Livran.





St Germain d'Esteuil
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *

Comments