z__details‎ > ‎

z_soulac_egl_05

LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc -
    Si vous passez dans la région   


vous recommande particulièrement la visite de ce monument


gravure de Léo Drouyn (1883)





la Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres

de Soulac-sur-Mer


https://www.google.fr/maps/place/Basilique+Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres/@45.5118159,-1.1254467,14z/data=!4m5!3m4!1s0x0:0x71613ac4bdfdad26!8m2!3d45.5138505!4d-1.121614?hl=fr


 

 

 

Au début du XIIe siècle, la construction de l'église de Soulac commença, à proximité de l'oratoire construit au VIe siècle par l'archevêque de Bordeaux, Léonce.

 

A la fin du XIVe siècle et au début du XVe siècle, Soulac, étant devenu une agglomération notable forte de vingt rues, la basilique et le prieuré furent menacés par l'avancée des sables.

 

L'ensablement des alentours de la basilique entraîna alors une remontée des nappes phréatiques. La nef fut ainsi comblée et le niveau du sol relevé de plus de 3 mètres.

La porte d'entrée actuelle fut créée à cette époque.

 

A partir du XVe siècle, devant l'invasion constante des sables, les habitants se retirèrent progressivement dans l'arrière pays, puis entre les dunes et les marais. C'est ainsi qu'ils décidèrent de reconstruire leur église au lieu dénommé encore aujourd'hui le "Jeune Soulac" en 1745, le "vieux Soulac" ayant alors totalement disparu sous les sables.

 

 

 

 

L’église de Soulac à trois nefs, de style roman poitevin, date du XIIème siècle.

 

Ses dimensions importantes indiquent qu’elle était destinée à recevoir des foules, celles des pèlerins du Médoc qui venaient y vénérer la Vierge et Sainte Véronique, celles de ces autres pèlerins qui, par Royan, arrivaient de l’Aunis, de la Vendée, de la Normandie ou de la Bretagne, faisaient de la Basilique de Soulac une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Cette église se trouve maintenant située au fond d’une cuvette et, sauf du côté de l’entrée, elle est entourée de dunes. Envahie par les sables, réduite à l’état de ruines au XVIIIème siècle, elle a été remaniée, désensablée et reconstruite presque entièrement dans son état primitif au XIXème siècle.

 

Sources : extraits e la documentation affichée dans la Basilique.

et : http://www.pointe-medoc.com/patrimoine.html

 

 

 

 

Ce monument est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des Chemins de Compostelle.

 

 

D’autres informations dans le n° 81 d' Aquitaine Historique

 

 

 

z_soulac_egl_10   Soulac sur Mer

* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *



Comments