z__details‎ > ‎

z_arsac_ars

LE guide touristique du Médoc – Patrimoine du Médoc -
le Château d’Arsac

https://www.google.fr/maps/place/Ch%C3%A2teau+d'Arsac/@44.9870016,-0.7017905,15z/data=!4m2!3m1!1s0x0000000000000000:0x693814b0d97a00b3?hl=fr



Détruit pendant la Révolution, reconstruit en 1830, le château d'Arsac, s'inscrit dans une vision "Louis-Philipparde" revisitée par Herge, géniteur du glorieux Capitaine Haddock, l'héritier de "Moulinsart", point de départ récurrent des investigations du journaliste Tintin.




Ces apparences bourgeoises ne doivent pas faire oublier qu'Arsac constitue l'un des plus anciens domaines du Médoc : pendant la guerre de Cent Ans, au XII ème siècle, les sires d'Arsac font alliance avec le roi d'Angleterre. Au XVI ème siècle, Marguerite et Jacquette d'Arsac épousent l'une Etienne de LA BOETIE, l'autre Thomas de MONTAIGNE, respectivement l'ami et le frère de Michel de MONTAIGNE.
Par la suite, le domaine sera la propriété des comtes de SEGUR, barons d'ARSAC




A la fin du XIX ème siècle, le vignoble d'Arsac est le plus grand du Médoc, mais la crise du phylloxéra et la mévente des vins incitent les propriétaires à l'arrachage total de la vigne, si bien qu'il n'est pas intégré dans l'appellation d'origine Margaux créée en 1954. Aujourd'hui, il a retrouvé sa vocation viticole et l'appellation Margaux dont il avait été l'oublié, pour des raisons purement contingentes.

 

 


z_arsac_arsa     Arsac
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *



Comments