z__details‎ > ‎

z_st_vivien_hist

LE guide touristique du Médoc : Patrimoine du Médoc

Saint-Vivien-de-Médoc


D'où vient le nom de St Vivien ?

Dans les années 450, le Médoc était inclus dans le royaume Wisigoth, à la suite des invasions.

A Saintes, il y avait un évêque nommé Vivien, célébré par Saint Grégoire de Tours, on disait aussi Bibien ou Bibianus, comte puis évêque élu de Saintes, où il était né, il y fonda un monastère, uni au Séminaire de Saintes.

Vivien est le premier exemple (premier en date et en importance) du rayonnement de la Saintonge sur le Médoc, à l'époque des Mérovigiens, qui chassèrent les Wisigoths du Médoc.

Le roi Euric qui régnait à Bordeaux, à  cette époque, chargea son amiral gallo- romain Nammatius de défendre la côte et l'estuaire contre les envahisseurs saxons.

L'évêque Vivien traversa la Gironde pour évangéliser le Médoc, mais il ira sur l'autre rive porter la parole sainte (Saint Vivien de Blaye en est un exemple.)


source :
office de tourisme de Saint-Vivien-de-Médoc 



Au Vème siècle la commune était appelée Saint Vivien de Bégays, transformation du nom gallo-romain Vivianus de Bégaitz.

Begays est un gasconisme pour désigner le « Viguier » ou « Vigier », magistrat urbain, qui vient du latin vicarius(qui a donné vicaire).

Le vicarius était à Rome un délégué du préfet du prétoire. Ce nom à la particularité rare en Médoc d'être postérieur à l'époque gallo-romaine il rappellerait donc une forme de juridiction, un tribunal local.

source : Wikipédia 


St Vivien de Medoc
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *


Comments