z__details‎ > ‎

z_foret_metiers



-les métiers de la forêt-



la forêt en .FRANCE. 

 


 

* les fagoteuses ramassaient le bois dont elles avaient besoin pour se chauffer et faire la cuisine.
Au Moyen Âge, selon le droit coutumier, elles ne pouvaient en aucun cas vendre leurs fagots

 

* les élagueurs décapitaient certains feuillus pour faciliter leur abattage
 et surtout éviter l’éclatement des fûts lors de leur chute

 

* les bûcherons abattaient les arbres et ils continuent à le faire aujourd’hui

 

* les tailleuses de bruyère  (voir la CPA)

 

* les balaitiers : en Sologne, par exemple, récupéraient les cimes des bouleaux
pour en faire des balais (un de leurs débouchés : la ville de Paris)

 

* les écorceurs ou leveurs d’écorce pelaient les chênes abattus
(l’écorce pulvérisée est utilisée pour la préparation des cuirs)

 

* les équarrisseurs, ou doleurs, rendaient le bois d’équerre pour faciliter le travail des scieurs

 

* les scieurs de long : toujours par deux, le mal aux reins pour l’un (le chevreau),
 la sciure dans les yeux pour l’autre (le renard) 
(voir la CPA)

 

* les charbonniers (voir la CPA) fabriquaient du charbon de bois en pleine forêt,
 au milieu de la matière première 
(voir un autre site)

 

* les fabricants de ligots, fagotins de bûchettes dont se servaient les ménagères pour allumer le feu

 

* les fendeurs-lattiers produisaient des lattes pour les toitures, des lattis à plâtrer, des piquets de vigne etc...

 

* les merrandiers fendaient des merrains pour la tonnellerie

 

* les feuillardiers confectionnaient des cerceaux de tonneaux
avec des branches flexibles de châtaignier fendues en deux

 

* les schlitteurs, dans les Vosges, descendaient sur des chemins de traverse aménagés
(sortes de rails en bois) en retenant une grosse luge (la schlitte) chargée de rondins de bois

 

* les débardeurs-rouliers transportaient le bois de la coupe à la route.
Ils dégageaient le chantier à mesure de la progression du travail

 

* les muletiers effectuaient les transports du bois de la route à sa destination finale. (voir la CPA)



 

De quels métiers avais-je oublié de parler ?  et j’en ai oublié, la preuve ci-dessous :

 

les boisilleurs : une contribution de Laetitia et Sylvaine Vairetti

 

les radeleurs une contribution de Jean-Marie Noutary


les draveurs : une contribution de Lucie Pelletier



https://www.facebook.com/sunelia.lecolvert/videos/10152977762797464/   Amis de la nature et du patrimoine, Le CampingSunêlia - Le Col Vert vous propose de regarder un document exceptionnel, un film muet en noir et blanc de 1921 sur la principale ressource de la région des Landes, la récolte et l'exploitation de la résine des pins.Après une présentation de la ville de Dax traversée par l'Adour et célèbre pour ses sources thermales, le film explique comment est recueillie la résine de pin et sa transformation dans une distillerie pour en faire de l'essence de térébenthine et de la colophane. Le film met en garde contre les menaces qui pèsent sur la forêt : la surexploitation et l'incendie.

Production Ministère de l'Agriculture Source INA.FR  >  VOIR LE FILM  [6 minutes 26]



 




http://www.facebook.com/groups/patrimoinedumedoc/