z__details‎ > ‎

z_lamarque_hist

LE guide touristique du Médoc : Patrimoine du Médoc

Lamarque

Le nom de Lamarque vient du mot médiéval marche, signifiant frontière; le mot "marche" s'est ensuite transformé en "marque".
 

 

L'histoire de Lamarque est fortement liée à celle de son château
 

La seigneurie de Lamarque existe au moins depuis le XIIIème siècle. On peut penser que la construction du château est à mettre en relation avec la présence de la rivière. Il devait servir à empêcher les navires ennemis ou pirates de remonter la Gironde, au même titre que le château de Castillon, sur la commune de Saint-Christoly-de-Médoc.
 

Au fil des siècles, la seigneurie de Lamarque a appartenu aux sires de Castillon, au Duc Glocester et à la famille de Candale pendant la guerre de cent ans. En 1591, elle est aux mains du Maréchal de Matignon, gouverneur de Guyane, puis elle passe successivement au Duc d'Epernon, aux Foix-Candale, et à la famille de Brassier. Le château est vendu comme bien national pendant la révolution, et après avoir appartenu à divers propriétaires, il est acheté par le comte de Fumel en 1841.
 

En 1901, Elisabeth de Fumel épouse le Marquis d'Evry dont les descendants possèdent toujours le château. La fille d'Elisabeth de Fumel, Marie Louise Brunet d'Evry fonde avec son mari le préfet Gromand, la société Gromand d'Evry qui exploite aujourd'hui le domaine viticole.

Le château est situé en bordure d'un marais desséché, parcouru par une jalle qui se jette dans la Gironde près du port. Il se compose de deux  parties : le château lui même construit sur ce qui restait d'une forteresse du XI ème siècle et une vaste basse cour au nord, à l'intérieur d'une enceinte fortifiée. Le tout était entouré autrefois de fossés, dont il ne reste que de faibles traces à l'Ouest.
 

L'essentiel date du XIV ème siècle et a été construit par Pons de Castillon. Il est alors doté d'un donjon circulaire à l'extérieur, octogonal à l'intérieur. Accolée au donjon, une tour abrite une chapelle double. La chapelle basse se compose d'une nef unique et d'une abside romane du XII ème sicèle, les voûtes ont été refaites au XVIIIème siècle. La chapelle haute donne sur le premier étage et présente à peu près le même aspect que la chapelle basse.
 

Le château a été remanié au XVIIIème siècle par le Duc d'Eprenon qui agrandit les fenêtres, fit poser des balcons et voûter les salles basses. Il construisit la tour carrée aménagée en escalier d'honneur. Au XIXème siècle, d'autres modifications lui ont donné son aspect actuel.


source :
mairie de Lamarque   



L'essentiel des informations présentées ci-dessus ont été rédigées à partir des écrits de Michel FAURE,
Président de la Société Archéologique et Historique du Médoc (SAHM).


Lamarque
* <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-75891660-1', 'auto'); ga('send', 'pageview'); </script> *

Comments