Christadelphes Belges

Souffrance Pourquoi Dieu la permet-iI

 

 

 

French pages / Pages en Français 

 Table des matières

 

 



Base de confiance

Pourquoi Jésus Christ a-t-il- dû mourir

Place des juifs dans le dessein de Dieu

Bénéficier au maximum d'une étude de la Bible

Chrétien, Parole de Dieu et la Foi

Le Plan de Dieu pour le monde

Si nous nous appelons chrétiens

Vie chrétienne


Croyances 

Jésus le Roi 

La Bible Guide pour la vie 

La Bonne Nouvelle





Suffering


Suffering - through the apparent silence of God

Foreword to suffering

God’s promises to us in our suffering

Learning from suffering

Seems no future in suffering

About suffering

Suffering leading to joy

Disappointed with God

Importuning for suffering hearts

Is God hiding His face when He is seemingly silent

True Hope

God’s non answer

Miracles in our time of suffering

Looking for blessed hope

Looking for blessed hope

God’s measure not our measure

Hope for the future

God's promises

God's instruction about joy and suffering

God His reward

Offer in our suffering

Memories are important

Choices to make in suffering 

Crucifixion for suffering

Suffering continues

Content with the “no” answer

Working of the Hope

Words from God about suffering

Jesus’ answers about God’s silence

Mission son of God perceived as failure

Life with God

Promise of Comforter

Gods Hope and our hope

God Helper and Deliverer

Meaning of life

Surprised by joy

God is positive

Surprised by time in joys & sufferings

Patient waiting

Incomplete without the mind of God

Faith mouving mountains

Our relationship with God, Jesus and eachother

Seeing Jesus

Evil in the Bible

Jesus Messiah

Kingdom of God what will it be like

One mediator

Atonement

Reasons that Jesus was not God

Dead and after

Free will and predestination

Concerning gospelfaith

Bible power to change

Destination of righteous

New Covenant

Israel in God's purpose

I serve

Our way of life

Jehovah my strenght

Moving mountains

Gods salvation

Destination of the earth

The true vine






Lijden

Pijn

Lijden, waarom God het toelaat

Hoop voor de toekomst

Plan van God en wereldvrede

Christen genoemd

Neerslachtigheid

God is positief

Gods Hoop en onze hoop

Vrijëwil

Het zoenoffer

Bang voor Gevallen Engelen

Waarom laat God het kwade toe

Satan of duivel

Rapture blootgelegd

Gods Redding

Redding verliezen

Ware Hoop

Jehovah mijn sterkte

Werking van de Hoop

Bekommerende God

Jezus moest sterven

God Helper en Bevrijder

Vervoering in de wolken

Kruis op nemen

GevallenEngelen

Hoop op een man

Verzamelen met Jezus

Goedheid en liefde openbaar gemaakt

Verandering door de Bijbel

Levenslessen

Hemel en hel

Goddelijke redenen hoger dan de onze

Beloften van God

Sterfelijkheid

Opstanding en oordeel

Persoonlijkheid

Op wie hoop stellen

Al of niet bidden






Blog & Forum 

Dagtekst en Bedenking

Reflectie voor de dag

Gebed van de dag

Gebedsverzoek

Christadelphian Nieuws

Links

Winkelruimte

Bibliotheek


Christadelphia Forum


Daily Bible Reading


Prayer for the day

Thoughts and Reflections

Reflection of the day

Prayer Request



Christadelphia News

Links

Webstore

Library



Pages en Neerlandais / Nedelandstalige Hoofdstukken

Pages en Allemand / Deutsche Seite

Page en Anglais / English pages 




We are a proud member of the worldwide community of Brothers and Sisters in Christ

Christadelphia


La Souffrance

Pourquoi Dieu la permet-il?

Après avoir lu ce dépliant, vous aurez la réponse aux questions suivantes

1         Dans la souffrance, quelle est la part de responsabilité de l’homme?

2         Pourquoi Dieu permet-Il les catastrophes naturelles ?

3         Pourquoi y a-t-il tant de souffrance dans le monde?

4         La souffrance a-t-elle une valeur?

5         La souffrance finira-t-elle?

Tout au début nous devons reconnaître que Dieu aime le monde d’un amour infini « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu ‘il ait la vie éternelle » (Jean 3: 16) [1].

Le salut des hommes est venu par les souffrances de Jésus-Christ. En Jésus-Christ Dieu réconcilie le monde à Lui-même.

Dans la souffrance, quelle est la part de responsabilité de l’homme ?

Dieu a donné à chacun la possibilité de choisir entre le vrai et le faux, le bien et le mal. Il a promis la vie éternelle à ceux qui choisissent de suivre Sa voie. Malheureusement, l’homme choisit très souvent la mauvaise voie, et ignore le principe divin de l’amour.

Au cours des siècles beaucoup de gens sont morts dans des guerres sans nombre. Les guerres proviennent de l’orgueil de l’homme et de son désir du pouvoir (Jacques 4: 1-3) [2]. On ne doit pas accuser Dieu d’être à l’origine des guerres.

Des millions de personnes souffrent de la faim. L’égoïsme des hommes fait que certains pays accumulent de grands stocks de vivres alors qu’ailleurs d’autres souffrent de famine. Ce sont là les actions des hommes et non de Dieu. Des drogues fortes envahissent illégalement le monde, avec des conséquences terribles pour des millions de personnes. L’argent domine le monde. La Bible dit que: « l’amour de l’argent est une racine de tous les maux » (1 Timothée 6:10) [3]. On doit blâmer la cupidité des hommes.

Comme au temps de Noé nous vivons dans une époque de violence. On attaque les vieilles, on abuse les enfants, on torture les prisonniers. Nous devons reconnaître que l’homme joue un grand rôle dans les souffrances de l’humanité.

Pourquoi Dieu permet-Il les catastrophes naturelles ?

Les forces de la nature sont terribles. Devant un tremblement de terre, une éruption volcanique ou une mer en furie on se sent faible et impuissant. Pourtant, avec un peu de prudence, on pourrait éviter beaucoup des conséquences de ces « actes de Dieu ». Par exemple. Pourquoi des gens riches choisissent-ils de vivre dans des zones sujettes aux tremblements de terre?

Pas d’effet sans cause : c’est là un principe de notre monde. On sait bien qu’on peut se noyer dans l’eau ou se brûler au feu. L’univers est réglé par des lois naturelles. Si on défie ces lois, on ne peut pas toujours échapper au désastre. Si Dieu changeait constamment Ses lois naturelles afin de nous protéger contre nous-mêmes, cela découragerait tout comportement responsable. Dieu « fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes » (Matthieu 5: 45) [4] ; de même les catastrophes touchent aussi bien les innocents que les coupables. Dieu ne donne pas à ses serviteurs une garantie de sécurité dans cette vie. Nous devons donc écouter le message de rédemption qui nous est donné dans la Bible.

Pourquoi y a-t-il tant de souffrance dans le monde?

Dans Jean 9: 1-3, Jésus dit clairement que ce n’est pas toujours à cause du péché que des enfants naissent aveugles ou déformés. [5] Il est facile de dire que toute souffrance est mauvaise. Cependant, la Bible explique que la souffrance n’est pas mauvaise en elle-même, mais qu’elle est la conséquence d’un problème beaucoup plus grave, à savoir, le péché (la transgression de la loi divine). « Par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et f...] ainsi la mort s’est entendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché ». (Romains 5:12) [6].

L’harmonie parfaite entre Dieu et l’homme a été rompue et toute la race humaine en paie les frais depuis très longtemps. Le péché et la mort constituent le vrai problème de l’homme et permettent souvent à comprendre en partie le problème de la souffrance.

La mort est entrée dans le monde après le péché d’Adam et personne n’en est exempt. [7] Il n’y a eu qu’un seul homme qui n’ait jamais péché, Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Dieu l’a ressuscité des morts. Mais pourquoi Dieu a-t-Il permis que Jésus souffre et meure ? [8]Jésus, le plus bon des hommes, ne méritait pas de mourir. La réponse à cette question constitue le nœud même du problème de la souffrance.

Dieu a permis que Jésus meure, afin de nous sauver, vous et moi. Après la chute d’Adam, l’homme ne pouvait se réconcilier avec Dieu qu’à travers la vie d’un homme sans défaut, sans péché. La victoire de Jésus sur le péché a donc rendu la vie éternelle possible pour tous ceux qui recherchent le pardon de leurs péchés et qui suivent les commandements de Dieu. Le prix de notre rachat est la souffrance de Jésus dans l’obéissance à Dieu. Il « a appris l’obéissance par les choses qu~l a souffertes » (Hébreux 5: 8) [9].

Dieu a souffert aussi en voyant Jésus mourir sur la croix. [10] Si donc Dieu et Jésus, innocents tous deux, ont souffert, nous devons en conclure que

(a)         l’homme ne doit pas s’attendre à échapper à la souffrance;

(b)         la souffrance n’est pas toujours mauvaise elle a un rapport avec la victoire sur le péché et le don de Dieu de la vie éternelle.

Quand la tour de Siloé tomba et tua des personnes innocentes, Jésus dit : « Croyez-vous qu’elles aient été plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalern? Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également » (Luc 13: 4, 5) [11]. Mourir sans Dieu est pire que la souffrance.

L’important n’est pas de vivre une longue vie sans souffrance. Il faut plutôt suivre la voie de Dieu, même si cela suppose des souffrances, afin de ne pas périr éternellement.

La souffrance a-t-elle une valeur?

Oui, certainement. Les souffrances de Jésus avaient une valeur. « Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que nous vivions ensemble avec lui » (1 Thessaloniciens 5: 9, 10) [12]. Très souvent nous croissons spirituellement dans l’adversité.

La foi en Dieu et l’acceptation de la souffrance peuvent nous conduire à la vie éternelle et à la communion perpétuelle avec Lui. Voilà le vrai but de la vie. «Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté, Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice » (Hébreux 12: 10, 11) [13]. Nous devons comprendre que Dieu est notre seul refuge et, comme Job, éviter l’orgueil (Job 42:1-6) [14].

Au lieu d’accuser Dieu des souffrances que connaît ce monde qui n’est pas encore partait, remercions-Le plutôt d’avoir ouvert la voie du salut.

La souffrance finira-t-elle?

Oui, la souffrance finira. Dieu est l’architecte de l’univers et Il a un grand dessein pour l’humanité. Il effacera de la terre la maladie et la douleur, le péché et la souffrance, la mort et le deuil. De nouveau Il enverra Jésus sur la terre pour faire

« Toutes choses nouvelles » (Apocalypse 21: 3-5) [15].         Il remplira la terre de sa gloire.

L’apôtre Paul a dit que « les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous » (Romains 8: 18) [16]. Si vous vous confiez à Dieu dès maintenant, la souffrance, bien comprise, peut vous aider à gagner le royaume.

En réalité, « si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui » (2 Timothée 2: 12) [17]. « Amen! Viens, Seigneur Jésus I »

Si vous voulez mieux comprendre le message de la Bible, la vraie bonne nouvelle, demandez, gratuitement et sans aucun engagement,

         d’autres prospectus dans cette série

         une revue bimensuelle — Le Héraut du Royaume

         des livrets traitant les différents aspects du message biblique

         un Cours biblique postal

Écrivez à la Mission Biblique Christadelphe à

B.P.34
F.62380 Lumbres,
France

Foksweg 14, B.3061 Leefdaal

ou à 404 Shaftmoor Lane, BIRMINGHAM, B28 8SZ, Royaume-Uni



[1] “Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.” (Jn 3:16 TOB)

[2] “D’où viennent les conflits, d’où viennent les combats parmi vous? N’est-ce pas de vos plaisirs qui guerroient dans vos membres? Vous convoitez et ne possédez pas; vous êtes meurtriers et jaloux, et ne pouvez réussir; vous combattez et bataillez. Vous ne possédez pas parce que vous n’êtes pas demandeurs; vous demandez et ne recevez pas parce que vos demandes ne visent à rien de mieux que de dépenser pour vos plaisirs.” (Jas 4:1-3 TOB)

[3] “La racine de tous les maux, en effet, c’est l’amour de l’argent. Pour s’y être livrés, certains se sont égarés loin de la foi et se sont transpercé l’âme de tourments multiples.” (1Ti 6:10 TOB)

[4] “afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et les injustes.” (Mt 5:45 TOB)

[5] “En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui posèrent cette question: "Rabbi, qui a péché pour qu’il soit né aveugle, lui ou ses parents?" Jésus répondit: "Ni lui, ni ses parents. Mais c’est pour que les oeuvres de Dieu se manifestent en lui!” (Jn 9:1-3 TOB)

[6] “Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a atteint tous les hommes: d’ailleurs tous ont péché…” (Ro 5:12 TOB)

[7] “En effet, puisque la mort est venue par un homme, la résurrection des morts est venue aussi par un homme.” (1Co 15:21 OST) “Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus–Christ notre Seigneur.” (Ro 6:23 OST) “Car, comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ ;” (1Co 15:22 OST)

[8] “Mais Dieu fait éclater son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.” (Ro 5:8 OST)

[9] “Tout Fils qu’il était, il apprit par ses souffrances l’obéissance,” (Heb 5:8 TOB)

[10] “Il était neuf heures quand ils le crucifièrent.” (Mr 15:25 TOB)

[11] “Ou ces dix-huit personnes que la tour de Siloé a tuées dans sa chute, pensez-vous que leur dette fût plus grande que celle de tous les hommes qui habitent Jérusalem? Non, je vous le dis; mais si vous ne voulez pas vous repentir, vous périrez tous de même."” (Lu 13:4-5 JER)

“lui qui, sur le bois, a porté lui-même nos fautes dans son corps, afin que, morts à nos fautes, nous vivions pour la justice; lui dont la meurtrissure vous a guéris.” (1Pi 2:24 JER)

[12] “Dieu ne nous a pas réservés pour sa colère, mais pour entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, qui est mort pour nous afin que, éveillés ou endormis, nous vivions unis à lui.” (1Th 5:9-10 JER) “Mais Dieu a son plan pour choisir les hommes: son choix dépend de l’appel qu’il leur adresse et non de leurs actions. (9-11) Pour montrer qu’il demeure fidèle à ce plan, Dieu a dit à Rébecca alors que ses fils n’étaient pas encore nés et n’avaient donc fait ni bien ni mal: "L’aîné servira le plus jeune." Comme le déclare l’Écriture: "J’ai aimé Jacob, mais j’ai repoussé Ésaü." Que faut-il en conclure? Dieu serait-il injuste? Certainement pas! En effet, il dit à Moïse: "J’aurai pitié de qui je veux avoir pitié et j’aurai compassion de qui je veux avoir compassion." Cela ne dépend donc pas de la volonté de l’homme ni de ses efforts, mais uniquement de Dieu qui a pitié. Dans l’Écriture, Dieu déclare au roi d’Égypte: "Je t’ai établi roi précisément pour montrer en toi ma puissance et pour que ma renommée se répande sur toute la terre." Ainsi, Dieu a pitié de qui il veut et il incite qui il veut à s’obstiner. On me dira peut-être: "Alors pourquoi Dieu nous ferait-il encore des reproches? Car qui pourrait résister à sa volonté?" Mais qui es-tu donc, toi, homme, pour contredire Dieu? Le vase d’argile demande-t-il à celui qui l’a façonné: "Pourquoi m’as-tu fait ainsi?" Le potier peut faire ce qu’il veut avec l’argile: à partir de la même pâte il peut fabriquer un vase précieux ou un vase ordinaire. Eh bien, Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance. Pourtant il a supporté avec une grande patience ceux qui méritaient sa colère et étaient mûrs pour la ruine. Mais il a voulu aussi manifester combien sa gloire est riche pour les autres, ceux dont il a pitié, ceux qu’il a préparés d’avance à participer à sa gloire.” (Ro 9:11-23 BFC)

[13] “Eux, en effet, c’était pour un temps, selon leurs impressions, qu’ils nous corrigeaient; lui, c’est pour notre profit, en vue de nous communiquer sa sainteté. Toute correction, sur le moment, ne semble pas sujet de joie, mais de tristesse. Mais plus tard, elle produit chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit de paix et de justice.” (Heb 12:10-11 TOB)

[14] “Et Job fit cette réponse à Yahvé: Je sais que tu es tout-puissant: ce que tu conçois, tu peux le réaliser. Qui est celui-la qui voile tes plans, par des propos dénués de sens? Oui, j’ai raconté des oeuvres grandioses que je ne comprends pas, des merveilles qui me dépassent et que j’ignore. (Écoute, laisse-moi parler: je vais t’interroger et tu m’instruiras.) Je ne te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t’ont vu. Aussi je me rétracte et m’afflige sur la poussière et sur la cendre.” (Job 42:1-6 JER)

[15] “J’entendis alors une voix clamer, du trône: "Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort, il n’y en aura plus; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé." Alors, Celui qui siège sur le trône déclara: "Voici, je fais l’univers nouveau." Puis il ajouta: "Écris: Ces paroles sont certaines et vraies."” (Ap 21:3-5 JER)

[16] “J’estime en effet que les souffrances du temps présent ne sont pas à comparer à la gloire qui doit se révéler en nous.” (Ro 8:18 JER) “Car notre légère affliction du temps présent produit en nous le poids éternel d’une gloire souverainement excellente ;” (2Co 4:17 OST)

“Mais réjouissez–vous de ce que vous participez aux souffrances de Christ, afin que lorsque sa gloire sera manifestée, vous soyez aussi comblés de joie.” (1Pi 4:13 OST)

“Qui, dans la puissance de Dieu, sommes gardés par la foi, pour le salut, qui est prêt à être manifesté dans les derniers temps.” (1Pi 1:5 OST)

“Vous serez heureux lorsqu’à cause de moi on vous dira des injures, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte de mal. Réjouissez–vous et tressaillez de joie, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car on a ainsi persécuté les prophètes qui ont été avant vous.” (Mt 5:11-12 OST) “Car notre légère affliction du temps présent produit en nous le poids éternel d’une gloire souverainement excellente ; Puisque nous ne regardons point aux choses visibles, mais aux invisibles ; car les choses visibles sont pour un temps, mais les invisibles sont éternelles.” (2Co 4:17-18 OST)

“En cela vous vous réjouissez, quoique vous soyez maintenant attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, puisqu’il le faut, Afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable, qui pourtant est éprouvé par le feu, vous tourne à louange, à honneur et à gloire, lors de l’avènement de Jésus–Christ,” (1Pi 1:6-7 OST)

[17] “Si nous souffrons avec lui, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, il nous reniera aussi ;” (2Ti 2:12 OST)