Belgian Christadelphians

Base de confiance

 

Belgische Christadelphians
Home

 

 

 

French pages / Pages en Français 

 

 

 


La Bible

Croyances

Baptême

Foi en Jésus-Christ

Ma Foi

La Bonne Nouvelle

Le plan de Dieu pour le monde


Chrétien, Parole de Dieu et la Foi 

Nos espérances 

Place de Dieu comme Soigneur 

Place de Jésus 

Vérité de la foi 

Foi et attitude 

Dieu de La Bible existe 

Dieu est-II une Trinité 

Essences de Dieu 

Dieu de La Bible existe 

Dieu est-II une Trinité 

Présence de Dieu 

Promesses de Dieu 

Que dois-je faire pour être sauvé 

Bénéficier au maximum d'une étude de la Bible

Dieu Aide et Libérateur

La Bible notre guide

Enfin les bonnes nouvelles

Pour quoi Jésus Christ a-t-il-dû mourir

Nature Humaine

Jésus le roi

Résurrection et jugement

Bible guide pour la vie

Vrai Baptême

L'avenir vous réserve

Foi en Jésus-Christ

Si nous nous appelons chrétiens

Vie après la mort

Grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ

Essences de Dieu



Qui sont les Christadelphes? 

 

 

 

 

Geloof 

Hoop 

 

Rond de Bijbel 

Relatie tot God

Rond God de Allerhoogste 


 

Geloof voor God aanvaardbaar 

 

 

 


French pages / Pages en Français

English pages

German pages / Deutsche Seite

Index

Inhoudstafel Nederlandstalige Hoofdstukken

 

 


Blog & Forum

Christadlephian News

Prayers

Prayers for the day


Thought for the day

Reflection

Being and feeling

Lifestyle

Religious affairs

Spiritual affairs



Dagtekst en Bedenking

Dagelijkse Bezinning

Reflectie voor de dag

Gebed van de dag

Gebeden

Gebedsverzoek

Christadelphian Nieuws

 

 

 

 

 

Please do find further articles and links at:

 

Articles in English

Artikels in het Nederlands

Articles en Français

Lectuur

Vlaams/Belgisch Studiemateriaal

Adressen

+



Wij zijn een trots lid van de wereldwijde genootschap van Broeders in Christus 

We are a proud member of the worldwide community of Brothers and Sisters in Christ

Christadelphia



 

La citation de la Bible sur la Foi. #4

La Vérité de la foi.

Une foi qui transporte des montagnes. Il n’y a que la foi qui sauve.

Le Fruit de la Force de Dieu.

La place de Jésus.

La Place de Dieu comme Soigneur.

 

- - - -

Base de confiance.

L’Apôtre a écrit qu’il y a eu aussi de faux prophètes parmi le peuple, comme il y aura aussi parmi tous les hommes de faux enseignants. Ces gens-là introduiront furtivement des sectes destructrices et renieront même le propriétaire qui les a achetés, amenant sur eux-mêmes une prompte destruction. Et beaucoup suivront leurs dérèglements, et à cause d’eux on parlera en mal de la voie de la vérité. Oui, si Dieu ne s’est pas retenu de punir les anges qui avaient péché, mais, en les jetant dans le Tartare, les a livrés à des fosses d’obscurité profonde pour être réservés en vue du jugement  et s’il ne s’est pas retenu de punir un monde ancien, mais a préservé Noé, prédicateur de justice, avec sept autres, quand il a amené un déluge sur un monde d’impies ; et si en réduisant en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, il les a condamnées, donnant aux impies un exemple de choses à venir  et s’il a délivré le juste Lot, qu’affligeait grandement la conduite déréglée de ces gens qui bravaient la loi — car ce juste, par ce qu’il voyait et entendait quand il habitait parmi eux, tourmentait de jour en jour son âme juste à cause de leurs actions illégales —, c’est que Jéhovah sait délivrer de l’épreuve les hommes qui sont attachés à Dieu, mais réserver les injustes pour le jour du jugement, pour être retranchés, ceux-là surtout, cependant, qui vont après la chair avec le désir de [la] souiller et qui méprisent la seigneurie. Audacieux, entêtés, ils ne tremblent pas à cause des glorieux, mais ils parlent en mal, alors que des anges, bien qu’ils soient plus grands en force et en puissance, ne portent pas contre eux d’accusation en termes injurieux, [ne le faisant pas] par respect pour Jéhovah. Mais ces [hommes], comme des animaux dépourvus de raison [et] nés par nature pour être pris et détruits, oui [ceux-là] — dans les choses qu’ils ignorent et dont ils parlent en mal — seront détruits dans leur propre [voie de] destruction, se faisant du tort comme salaire de [leurs] méfaits. Ils estiment plaisir la vie voluptueuse pendant la journée. Ce sont des taches et des tares, [des hommes] qui se livrent avec délices à leurs enseignements trompeurs tout en faisant bonne chère avec vous. Ils ont les yeux pleins d’adultère et qui sont incapables de rompre avec le péché, et ils séduisent les âmes instables. Ils ont le cœur exercé à la convoitise. Ce sont des enfants maudits. Abandonnant le droit chemin, ils se sont égarés. Ils ont suivi le chemin de Balaam, [le fils] de Béor, qui a aimé le salaire du méfait, mais qui a reçu un blâme pour sa violation de ce qui était juste. Une bête de somme sans voix, s’exprimant avec une voix d’homme, a empêché l’action démente du prophète. Ces gens-là sont des sources sans eau et des brumes poussées par une tempête violente ; l’obscurité des ténèbres leur a été réservée. Car ils prononcent des paroles orgueilleuses et vaines ; par les désirs de la chair et par des mœurs déréglées ils séduisent ceux qui échappent à peine aux gens dont la conduite est marquée par l’erreur. Alors qu’ils leur promettent la liberté, eux-mêmes se trouvent esclaves de la corruption. Car qui est vaincu par un autre est asservi par celui-là. En effet, si, après avoir échappé aux souillures du monde par une connaissance exacte du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils se laissent entraîner de nouveau dans ces choses et sont vaincus, la situation finale est devenue pire pour eux que la première.< Car il aurait mieux valu pour eux n’avoir pas connu exactement le chemin de la justice que, après l’avoir connu exactement, de se détourner du saint commandement qui leur avait été transmis. Il leur est arrivé ce que dit le proverbe véridique : “ Le chien est retourné à son propre vomissement, et la truie qui a été lavée [est retournée] se vautrer dans la boue. ” 1 Nous prenons les exemple présenter dans les Scriptures Saintes sérieux et veulent vivre dans l’impiété.

1 “Car si Dieu n’a pas épargné les anges qui avaient péché, mais si, les ayant précipités dans l’abîme, liés avec des chaînes d’obscurité, il les a livrés pour y être gardés en vue du jugement ; Et s’il n’a point épargné l’ancien monde, et s’il a préservé Noé, lui huitième, le prédicateur de la justice, lorsqu’il a envoyé le déluge sur le monde des impies ; Et si, réduisant en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, il les a condamnées à la destruction, les donnant en exemple à ceux qui vivraient dans l’impiété ;” (2Pi 2:4-6 Ost)

> Foi et attitude