Place de Jésus

 

Belgische Christadelphians 

 

 

 

French pages / Pages en Français 

 

 

Pourquoi Jésus Christ a-t-il-dû mourir 

Jésus-Christ revient 

Jésus le Roi 

Dieu est-II une Trinité 

Le plan de Dieu pour le monde 

Résurrection et jugement

 

Royaume de Dieu 

 

 

La Bonne Nouvelle 

Nos espérances



 

 

Chrétien, Parole de Dieu et la Foi 

Destin des justes 

Résurrection et jugement 


La Bible 



Vérité de la foi 

Place de Dieu comme Soigneur 

 

 

 

 

Geloof 

Rond Jezus 

Zoenoffer 

Relatie tot Christus 

Zoon van God 

 

 

 

Dankbaar voor verkregen Offer 

De Gezondene 

De Onschuldige 

Eén met Christus 

Geloof voor God aanvaardbaar 

Het Zoenoffer 

Hij die Komt 

Hij die zit aan de rechterhand van Zijn Vader 

Hoop op Leven 

Omtrent Geloof en Gospel 

Jezus moest sterven 

Lam van God 

Omtrent Geloof en Gospel 

Onschuldig Lam 

Op wie Hopen 

Priesterschap van Christus 

Wat is Gods doel met de aarde? 

Wat te vinden in de Bijbel 

 

 

La citation de la Bible sur la Foi. #2

La Vérité de la foi.

Une foi qui transporte des montagnes. Il n’y a que la foi qui sauve.

Le Fruit de la Force de Dieu. 

 < Vérité de la foi 


La place de Jésus.

Quand la vierge juive Marie promise en mariage à un homme nommé Joseph, de la maison de David  se trouva dans son sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé de la part de Dieu dans une ville de Galilée nommée Nazareth. Et quand il entra chez elle, il dit : “ Bonjour, [femme] extrêmement favorisée, Jéhovah est avec toi. ” 29 Mais elle fut profondément troublée à cette parole et se mit à réfléchir : quel genre de salutation cela pouvait-il bien être ? L’ange lui dit alors : “ N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé faveur auprès de Dieu ; et voici que tu concevras dans ta matrice et tu mettras au monde un fils, et tu devras l’appeler du nom de Jésus. Celui-ci sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut ; et Jéhovah Dieu lui donnera le trône de David son père, et il régnera sur la maison de Jacob pour toujours, et il n’y aura pas de fin à son royaume. ”
Mais Marie dit à l’ange : “ Comment cela se fera-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme ? ” En réponse l’ange lui dit : “ De l’esprit saint viendra sur toi, et de la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi aussi ce qui naîtra sera appelé saint, le Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth ta parente a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et c’est ici le sixième mois pour elle, celle qu’on appelait la stérile ; parce que chez Dieu aucune déclaration ne sera quelque chose d’impossible. ” Alors Marie dit : “ Vois ! L’esclave de Jéhovah ! Que tout se passe pour moi selon ta déclaration ! ” Sur quoi l’ange la quitta ! 1

Et Marie mit au monde son fils, le premier-né, et elle l’enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la pièce où loger.
Il y avait aussi dans ce même pays des bergers qui vivaient en plein air et qui, la nuit, passaient les veilles à surveiller leurs troupeaux. Et soudain l’ange de Jéhovah se tint près d’eux, et la gloire de Jéhovah rayonna autour d’eux, et ils eurent alors très peur. Mais l’ange leur dit : “ N’ayez pas peur, car voici que je vous annonce la bonne nouvelle d’une grande joie que va avoir tout le peuple, parce qu’il vous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est Christ [le] Seigneur — dans la ville de David. Et ceci est un signe pour vous : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. ” Et soudain il y eut avec l’ange une multitude de l’armée céleste, qui louait Dieu et disait : “ Gloire à Dieu là-haut dans les hauteurs, et sur terre paix parmi les hommes de bienveillance ! ”
Et quand les anges les eurent quittés pour le ciel, les bergers se disaient entre eux : “ Allons donc jusqu’à Bethléhem et voyons cette chose qui est arrivée [et] que Jéhovah nous a fait connaître. ” Et ils [y] allèrent en hâte et ils trouvèrent Marie ainsi que Joseph, et le nouveau-né couché dans la mangeoire. Quand ils le virent, ils firent connaître la parole qui leur avait été dite au sujet de ce petit enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnèrent des choses qui leur étaient dites par les bergers, mais Marie conservait toutes ces paroles, tirant des conclusions dans son cœur. Puis les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour toutes les choses qu’ils avaient entendues et vues, comme elles le leur avaient été annoncées. 2

Après avoir été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et, voyez, les cieux s’ouvrirent, et il vit descendre comme une colombe l’esprit de Dieu qui venait sur lui. Voyez ! Il y eut en outre une voix venant des cieux qui disait : “ Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai agréé. ” 3 On doit croire alors que Jésus est donc le fils de Dieu comme à la fin de sa vie quant le Jésus le Roi des Juifs à trouver sa mort au bois il avait placé sa confiance en Dieu, car il a toujours dit: ‘ Je suis le Fils de Dieu. ’. Il a toujours parlé de Son Père et prier à Son Père.

Vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte, disant :  Éli, Éli, lama sabaqthani ?  C’est-à-dire : “ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ” En entendant cela, quelques-uns de ceux qui se tenaient là se mirent à dire : “ Cet [homme] appelle Éliya. ” Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, l’imbiba de vin aigre et la mit sur un roseau, et il lui donnait à boire. Mais les autres dirent : “ Laisse[-le] ! Voyons si Éliya vient le sauver. ” [[Un autre homme prit une lance et lui perça le côté, et il sortit du sang et de l’eau.]] De nouveau Jésus poussa un cri d’une voix forte et rendit [son] esprit. 4
Et, voyez, le rideau du sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas ; et la terre trembla, et les rochers se fendirent. Et les tombes de souvenir s’ouvrirent et beaucoup de corps des saints qui s’étaient endormis furent relevés (et des gens, sortant du milieu des tombes de souvenir après sa résurrection, entrèrent dans la ville sainte), et ils devinrent visibles pour beaucoup. Mais l’officier et ceux qui avec lui gardaient Jésus, lorsqu’ils virent le tremblement de terre et ce qui arrivait, eurent très peur, disant : “ Vraiment, celui-ci était le Fils de Dieu. ” 5

Nous croyons que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures ; et qu’il a été enterré, oui qu’il a été relevé le troisième jour selon les Écritures ; et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze. Après cela il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont demeurés [en vie] jusqu’à présent, mais quelques-uns se sont endormis [dans la mort]. Après cela il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres ; mais, en tout dernier lieu, il est apparu à Paul aussi, comme à quelqu’un qui est né avant terme. 6

Christ a été relevé d’entre les morts 7, les prémices de ceux qui se sont endormis [dans la mort]. Puisqu’en effet la mort vient par un homme, la résurrection des morts vient aussi par un homme.8 De même en effet qu’en Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus à la vie 9. Mais chacun à son propre rang : Christ les prémices, ensuite ceux qui appartiennent au Christ durant sa présence. 10 Puis, la fin, quand il remettra le royaume à son Dieu et Père, quand il aura réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce que [Dieu] ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 11 Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. Car [Dieu] “ a soumis toutes choses sous ses pieds ”. Mais lorsqu’il dit que ‘ toutes choses ont été soumises ’, il est évident que c’est à l’exception de celui qui lui a soumis toutes choses. 12 Mais lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra aussi à Celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit toutes choses pour tous.

Autrement, que feront-ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour [être] des morts ? Si les morts ne doivent nullement être relevés, pourquoi aussi sont-ils en train d’être baptisés pour [être] des [morts] ? Pourquoi aussi sommes-nous en danger à toute heure ? Chaque jour nous somme exposé à la mort.

1 Lu 1:26-28: “Et au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, nommée Nazareth, à une vierge, fiancée à un homme dont le nom était Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie. Et l’ange étant entré auprès d’elle, dit, Je te salue, toi que Dieu fait jouir de sa faveur ! Le Seigneur est avec toi ; tu es bénie entre les femmes. Et elle, le voyant, fut troublée à sa parole ; et elle raisonnait en elle–même sur ce que pourrait être cette salutation. Et l’ange lui dit, Ne crains pas, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Et voici, tu concevras dans ton ventre, et tu enfanteras un fils, et tu appelleras son nom Jésus. Il sera grand et sera appelé le Fils du Très–haut ; et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; et il régnera sur la maison de Jacob à toujours, et il n’y aura pas de fin à son royaume. Et Marie dit à l’ange, Comment ceci arrivera–t–il, puisque je ne connais pas d’homme ? Et l’ange répondant, lui dit, L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très–haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi aussi la sainte chose qui naîtra sera appelée Fils de Dieu. Et voici, Elisabeth ta parente, elle aussi a conçu un fils dans sa vieillesse, et c’est ici le sixième mois pour celle qui était appelée stérile ; car rien ne sera impossible à Dieu. Et Marie dit, Voici l’esclave du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole. Et l’ange se retira d’auprès d’elle.” (Lu 1:26-38 DRB)

2 “et elle mit au monde son fils premier–né, et l’emmaillota, et le coucha dans la crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie. Et il y avait dans la même contrée des bergers demeurant aux champs, et gardant leur troupeau durant les veilles de la nuit. Et voici, un ange du Seigneur se trouva avec eux, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux ; et ils furent saisis d’une fort grande peur. Et l’ange leur dit, N’ayez point de peur, car voici, je vous annonce un grand sujet de joie qui sera pour tout le peuple ; car aujourd’hui, dans la cité de David, vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et ceci en est le signe pour vous, c’est que vous trouverez un petit enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il y eut avec l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu, et disant, Gloire à Dieu dans les lieux très hauts ; et sur la terre, paix ; et bon plaisir dans les hommes !” (Lu 2:7-14 DRB)

3 “Alors il le laissa faire. Et Jésus, ayant été baptisé, monta aussitôt, s’éloignant de l’eau ; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe, et venant sur lui. Et voici une voix qui venait des cieux, disant, Celui–ci est mon fils bien–aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir.” (Mt 3:16-17 DRB)


4 Die ne mort pas, mais Jésu a vraiment soufrer et a trouver la mort.

5 “Et le centurion et ceux qui avec lui veillaient sur Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, eurent une fort grande peur, disant, Certainement celui–ci était Fils de Dieu.” (Mt 27:54 DRB)

6 “Car je vous ai communiqué avant toutes choses ce que j’ai aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures, et qu’il a été enseveli, et qu’il a été ressuscité le troisième jour, selon les écritures ; et qu’il a été vu de Céphas, puis des douze. Ensuite il a été vu de plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont demeurés en vie jusqu’à présent, mais quelques–uns aussi se sont endormis. Ensuite il a été vu de Jacques, puis de tous les apôtres ; et, après tous, comme d’un avorton, il a été vu aussi de moi.” (1Co 15:3-8 DRB)

7 “Et qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ;” (1Co 15:4 Ost)

8 “C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort ; de même la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.” (Ro 5:12 Ost)

“Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort.” (Jn 11:25 Ost)

“Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus–Christ notre Seigneur.” (Ro 6:23 Ost)

9 “Or il a plu à l’Éternel de le frapper ; il l’a mis dans la souffrance. Après avoir offert sa vie en sacrifice pour le péché, il se verra de la postérité, il prolongera ses jours, et le bon plaisir de l’Éternel prospérera dans ses mains.” (Esa 53:10 Ost)

“Il jouira du travail de son âme, il en sera rassasié ; mon serviteur juste en justifiera plusieurs, par la connaissance qu’ils auront de lui, et lui–même portera leurs iniquités.” (Esa 53:11 Ost)

“C’est pourquoi je lui donnerai son partage parmi les grands ; il partagera le butin avec les puissants ; parce qu’il a livré sa vie à la mort, qu’il a été mis au nombre des méchants, qu’il a porté les péchés de plusieurs, et intercédé pour les pécheurs.” (Esa 53:12 Ost)

“Car comme Jonas fut dans le ventre d’un grand poisson trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.” (Mt 12:40 Ost)

“Ne fallait–il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire ?” (Lu 24:26 Ost)

“Et il leur dit : Ainsi est–il écrit, et ainsi fallait–il que le Christ souffrît, et qu’il ressuscitât des morts le troisième jour,” (Lu 24:46 Ost)

“Et nous aussi, nous vous annonçons la bonne nouvelle que la promesse qui avait été faite à nos pères,” (Ac 13:32 Ost)

“Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, lorsqu’il a suscité Jésus ; comme il est écrit dans le psaume second : Tu es mon fils, je t’ai engendré aujourd’hui.” (Ac 13:33 Ost)

“Mais qu’il l’ait ressuscité des morts, de telle sorte qu’il ne retourne plus à la corruption, il en a parlé ainsi : Je vous tiendrai fidèlement les promesses sacrées faites à David.” (Ac 13:34 Ost)

10 “Savoir que le Christ devait souffrir, et que, prémices de la résurrection des morts, il devait annoncer la lumière au peuple et aux Gentils.” (Ac 26:23 Ost)

“Car le Seigneur lui–même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’archange et au son d’une trompette de Dieu ; et les morts qui sont en Christ ressusciteront premièrement ;” (1Th 4:16 Ost)

11 “Et dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit ; et ce royaume ne passera point à un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes–là, et lui–même subsistera éternellement,” (Da 2:44 Ost)

“Et on lui donna la domination, la gloire et le règne, et tous les peuples, nations et langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera point détruit.” (Da 7:14 Ost)

“Et le règne, et la domination et la grandeur des royaumes qui sont sous tous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Souverain. Son royaume est un royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront.” (Da 7:27 Ost)

“(9–6) Pour accroître l’empire, pour donner une prospérité sans fin au trône de David et à son royaume ; pour l’établir et l’affermir dans l’équité et dans la justice, dès maintenant et à toujours. La jalousie de l’Éternel des armées fera cela.” (Esa 9:7 Ost)

“Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.” (Mt 11:27 LSG)

“Que doit manifester en son temps le bienheureux et seul Souverain, le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs,” (1Ti 6:15 Ost)

12 “(3–22) et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.” (1Co 3:23 Ost)

“Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.” (1Co 15:28 Ost)

“Il y a aussi diversité d’opérations ; mais il n’y a qu’un même Dieu, qui opère toutes choses en tous.” (1Co 12:6 Mar)