Aviation militaire‎ > ‎Avions militaires‎ > ‎Drones‎ > ‎

MBLE Epervier

Ce drone est né d’une demande de l’OTAN pour un appareil télécommandé à même d’effectuer des vols de reconnaissance au dessus de champ de bataille.

 

La firme MBLE (Manufacture Belge de Lampes et de matériels Electroniques) va se mettre sur les rangs en proposant en 1965 l’Epervier dont les essais débutent à Lombardsijde en avril de la même année. Le moteur est alors un Wankel de 23 CV entraînant une hélice propulsive.

Il y aura plusieurs prototypes pour améliorer le concept jusqu’au dernier le X4 qui connaîtra le développement en série et sera acheté par la Défense nationale le 24 avril 1969. Ce X-4 est fondamentalement différent du premier modèle puisqu’il est propulsé par un turbo-réacteur ROVER développant 57 kg.

Il équipera le premier peloton Drones créé pour l’accueillir et installé à Dellbrück, dans les environs de Cologne. Des essais intensifs auront encore lieu en Sardaigne aux cours des années 1972 et 1973 avant qu’il ne soit déclaré bon pour le service en 1976… et ne sera retiré du service qu’en 1999.

Cet engin fut conçu comme « stealth » c’est à dire étudié pour n’être que difficilement détecté par un radar. Son décollage se faisait via une fusée d’appoint JATO d’une poussée de 1200kg et le moteur finalement adopté, après les essais, sera un turbojet LUCAS CT 3201 de 51 kg de poussée. A un moment de son développement aussi, son logement caméra fut modifié pour recevoir un réservoir augmentant l'autonomie de l'appareil en vol.

Comments