Chase XCG-20

A la fin de la Deuxième Guerre mondiale , l’USAAF (*) décide de se doter d’un nouveau type de planeur de transport. Un cahier de charges est établi spécifiant que l’appareil devra être en métal et susceptible de pouvoir être adapté en version motorisée. Et c’est la Chase Aircraft Company (**) qui décroche en 1946 un contrat portant sur la construction de deux planeurs, l’un petit le XCG-18A et l’autre grand, le XCG-20. Ce dernier,redésigné XG-20 après que l’USAF ait demandé certaines corrections (***) , sera alors le plus gros planeur jamais construit aux USA à cette époque.

Image

Avec une soute longue de 9,1 m et large de 3,7 m ainsi que, innovation pour l’époque, la possibilité de chargement par l’arrière via une rampe amovible intégrée, l’appareil se prêtait bien à l'embarquement ou au débarquement de véhicules. Et si le premier XG-20, ne prit jamais son envol, un second prototype lui vola en avril 1950 et sera testé par l’USAF à Eglin Air Force Base en Floride… il s’avéra alors qu’au niveau de l’atterrissage les performances étaient identiques à celles d’un avion motorisé du même tonnage.

Image

Donc la formule fut abandonnée mais le XG-20 sera motorisé et connaîtra une nouvelle carrière sous le nom de XC-123A (voir photo ci-dessus) qui débouchera sur le Fairchild 123 Provider, mais c’est une autre histoire.

Hébergement photos

(*) USAAF pour United States Army Air Forces qui deviendra USAF (United States Air Force) à partir de 1948.

(**) Sise à Trenton dans le New Jersey

(***) Ainsi par exemple, la section du nez fut renforcée afin d’assurer une meilleure protection à l’équipage en cas de crash ou pour permettre aussi une plus grande résistance au chocs en cas de remorquage par un avion.

xxx
Comments