Le Kybalion‎ > ‎Le Kybalion 2‎ > ‎

Le Kybalion 3


Traité de la philosophie hermétique

Le KYBALION.


Auteur : Trois initiés. Editeur : Librairie du Magnétisme



Le Principe de Vibration.

« Rien ne repose ; tout remue ; tout vibre ».

Commentaires :

Dès l'apparition de deux polarités contraires, le mouvement se met en marche. La circulation de l'énergie qui engendre le mouvement, crée une somme de vibrations ; l'énergie elle-même est de nature vibratoire, et la déclinaison de cette nature vibratoire se manifeste par la variété des vibrations que produisent ses manifestations. À l'origine de tout, il y a la vibration de la Lumière originelle. Cette vibration qui englobe le Tout est d'une intensité infinie, et donc incompréhensible et inaccessible à ce qui vibre de façon limitée quelle que soit l'intensité de cette vibration. C'est cette vibration originelle qui constitue le Logos Divin. Nous retrouvons cette Vibration des origines dès le début des superbes Stances de Dzyan :


STANCE II

Le Secret du Feu gît caché dans la seconde lettre du Mot Sacré.
Le mystère de la vie est scellé dans le coeur.
Quand le point inférieur vibre, quand le triangle sacré brille, quand le
point, le centre médian, et le sommet entrent en contact et que
le Feu circule, quand le sommet triple lui aussi est embrasé,
alors les deux triangles – le plus grand et le plus petit – se
fondent en une seule flamme, qui consume le tout.


STANCE II

"AUM", dit le Tout-Puissant, et Il fit retentir le Mot. Les
ondes septuples de la matière se résorbèrent, et diverses
formes apparurent. Chacune prit sa place dans la sphère
prescrite. Elles attendirent le flot sacré qui devait les pénétrer et les remplir.

Le Principe de Vibration est le dénominateur commun à tout ce qui se manifeste dans la sphère temporelle que ce soit sur le plan Macrocosmique avec les Logos de chaque Recteur de la Création, ou sur le plan Microcosmique le plus bas et les verbiages creux des sans cervelle. La lumière est vibration, le son, la chaleur, le magnétisme, l'électricité, la couleur, les atomes, les minéraux, les végétaux, les animaux, les planètes, les astres, les constellations et les galaxies. Chaque élément de la création a sa propre signature vibratoire, ou plus précisément sa propre signature de densité vibratoire. Le Kybalion propose la petite expérience suivante :

"Supposons donc que l’objet tourne lentement. Il est possible de le distinguer facilement, mais aucun son musical résultant de sa rotation ne vient frapper notre oreille. Augmentons progressivement la vitesse. En quelques instants, sa rotation devient si rapide qu’un bruit léger, une note basse peut être entendue. Puis, au fur et à mesure que l’objet tourne plus rapidement, la note s’élève dans l’échelle musicale. En augmentant encore la rapidité du mouvement, on peut distinguer la note immédiatement supérieure. Ainsi, les unes après les autres, toutes les notes de la gamme apparaissent de plus en plus aiguës au fur et à mesure que la rapidité du mouvement s’accroît. Finalement, quand la rotation a atteint une certaine vitesse, la dernière note perceptible aux oreilles humaines est atteinte et le cri aigu, perçant s’éteint et le silence suit. L’objet ne laisse plus entendre aucun son ni aucun bruit, la rapidité du mouvement étant si grande, les vibrations étant si rapides que l’oreille humaine ne peut plus les enregistrer. À ce moment, on commence à percevoir un accroissement de chaleur. Puis au bout d’un certain temps, l’œil voit l’objet devenir d’une couleur rouge sombre. Si la rapidité devient encore plus grande, le rouge devient plus brillant. Puis, la vitesse augmentant, le rouge devient orange. L’orange devient jaune. Puis apparaissent successivement les teintes vertes, bleu indigo et enfin violette. Finalement, le violet s’évanouit et toute couleur disparaît, l’œil humain n’étant plus capable de les enregistrer. Mais il existe des radiations invisibles qui émanent de l’objet, parmi lesquelles certaines sont employées en photographie. C’est alors que commencent à se manifester les radiations particulières connues sous le nom de « Rayons X », etc., quand la constitution physique de l’objet commence à se modifier. L’électricité et le magnétisme se manifestent quand l’amplitude suffisante de vibration est atteinte. Quand l’objet acquiert un certain degré de vibration, ses molécules se désagrègent et se décomposent en ses propres éléments originaux et en ses propres atomes. Les atomes, obéissant au Principe de la Vibration, se séparent alors et redonnent les innombrables corpuscules dont ils étaient composés. Finalement, les corpuscules eux-mêmes disparaissent et on peut dire que l’objet est formé de Substance Ethérée. "

Plus une chose vibre intensément plus elle paraît inerte ou au repos. Un atome vibre intensément, c'est pourtant sur lui que repose la stabilité de la matière dite "inerte". Si nous cherchons à étalonner les vibrations des degrés les plus bas jusqu'aux degrés les plus élevés, tâche impossible pour qui se situe déjà sur les degrés les moins élevés de cette échelle, nous pouvons grossièrement résumer, que les vibrations de basse intensité se trouveront dans la matière dense, et les vibrations de haute intensité dans la matière éthérique subtile. Comme rien ne se manifeste qui ne provient d'abord d'une pensée, il découle de ce principe que la pensée, ou plus exactement l'esprit qui la manifeste sera nécessairement en corrélation vibratoire avec ce qu'il manifeste, étant entendu qu'au sommet de la Hiérarchie le Logos Divin est en harmonie avec l'Esprit qui lui donne naissance et donc, ce qui a la faculté d'avoir le taux vibratoire le plus élevé est : l'Esprit, mais cet Esprit est aussi le générateur de toutes vibrations et donc de toutes créations, car il n'y a pas de création sans vibration qui produit du mouvement. La Théorie de la relativité repose d'ailleurs sur ce principe : que toute chose est mouvement dans un espace où tout est en mouvement.

Dans la Genèse des Tables de la Loi du Sépher de Moïse, nous retrouvons la manifestation du Logos Divin, cette Vibration qui a seule le pouvoir de Création, dans ce verset si explicite : Et il-dit (déclarant sa volonté), Lui-l’Etre-des-êtres : et- (sera)-fut-faite lumière (élémentisation intelligible). (Verset 1,3). Ce puissant Verbe qui crée la lumière de l'intelligence est la plus puissante Vibration qu'il soit possible d'imaginer. Ce Verbe (ou Logos), comme j'ai déjà eu l'occasion de le commenter dans les articles du Grand Œuvre d'Hermès Trismégiste, ou dans le premier tome de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, n'est pas une parole au sens où nous pouvons le concevoir avec nos petites facultés de perception, mais la Vibration d'une Pensée absolument Lumineuse et Pure. Cette Pensée Lumineuse (énergie source protéiforme et éternelle) donnera par déclinaison imparfaite la lumière solaire de laquelle tout provient, et de laquelle toute vie tire sa nourriture. Chaque création et chaque créature n'est donc qu'une parcelle de cette lumière, de cette puissante Vibration originelle, de ces Pensées Créatrices Divines. Elles deviennent les boucles limitées qui se font sur la corde infinie du temps.

L'Esprit le plus élevé produit les Vibrations les plus puissantes, dont l'intensité serait destructrice pour tout ce qui ne serait pas en mesure de la supporter. C'est ce que signifie ce passage de l'exode :

33.20 L'Éternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre.

L'esprit le plus bas produira par voie de conséquence des vibrations d'une intensité de même nature que la sienne. Là encore, il est possible de faire le lien avec une des sentences de Lao Tseu :


En se conformant à la vertu, on devient la vertu.
Mais si on pense au crime, on recueille la honte du crime.
C'est pourquoi l'action comme l'inaction traduisent l'invisible harmonie
Ou la foi est totale, ou elle n'est pas.


La pensée devient par là même le support commun de toutes les vibrations qu'elles soient de haute ou de basse intensité. Celle du Divin Créateur crée la Lumière, l'Intelligence Absolue, la Vérité Absolue, et la Vertu Absolue ; celle du sans cervelle, la misère spirituelle, l'ignorance crasse, la bêtise inconsciente et le vice du crime. La pensée véhicule donc les vibrations, il suffit pour s'en rendre compte de constater comment se transmettent ses vibrations dans la sphère de l'humanité simplement par la pensée. Ceux qui sont à l'origine des guerres de religion, dont l'ineptie le dispute à l'archétype de la connerie la plus ignorante qui soit, ont depuis longtemps disparu de la surface de cette terre, mais les pensées de très basse intensité vibratoire, qui sont à l'origine de ces guerres se transmettent de génération en génération, véhiculant la même basse intensité vibratoire, qu'elles communiquent avec une redoutable efficacité à ceux qui acceptent de les héberger. Ce ne sont pas les premiers instigateurs de ces guerres de religion qui étaient de basse intensité vibratoire, mais les pensées qui les faisaient vibrer par résonance selon leurs rythmes. La pensée est donc le véhicule le plus universel de l'énergie source, et selon sa forme, elle possède et transmet sa propre intensité vibratoire qui pourra se manifester sous forme de désirs, d'émotions, de raison, de volonté, de sensations et d'activités.

Il découle de ce qui précède, et qui nécessiterait de très longs développements pour parvenir à en appréhender la complexité du sujet, que la pensée qui n'est pas, je le rappelle une nouvelle fois, une création de celui qui les perçoit, mais juste une perception ; cette pensée (ou corpus de pensées) est ce qui a le pouvoir de manifester des formes (sujet sur lequel j'aurai prochainement l'occasion de revenir), et ces formes seront soit sous la domination de ces pensées, soit sous la domination de la Conscience (par le sceptre de pouvoir de la Volonté) qui héberge ces pensées. Ce principe de domination volontaire des énergies que véhiculent les pensées se trouve remarquablement symbolisé par le Caducée d'Hermès.

La Science Hermétique fait grand cas de ce Principe de Vibration, car elle sait que l'un des plus grands secrets de sa Haute Magie réside justement dans la maîtrise de ce Principe vibratoire. Si la Conscience ne domine pas l'intensité vibratoire des pensées qu'elle reçoit, elle finira inéluctablement par se faire dominer par elles. Par contre, celui qui parvient à la domination volontaire des intensités vibratoires que véhiculent ses pensées, accèdera à une autorité, une compétence et une capacité qui seront indiscutablement celles du Mage, ce que le Kybalion traduit de la façon suivante :

«Celui qui comprend le Principe de Vibration a saisi le sceptre du Pouvoir».

Ce sujet, qui devrait éveiller l'attention des travailleurs assidus, renferme une source de développement considérable concernant les réels pouvoirs de la Haute Magie, mais pour y parvenir, il ne s'agit pas d'en faire des pratiques occasionnelles ou amusantes, comme le ferait ce petit sorcier inculte d'Harry Potter. Ici l'ascèse est de rigueur et nécessite des exercices constants et une observation attentive des résultats obtenus en positif comme en négatif, avec comme règle morale, celle que nous invite à suivre Eliphas Lévi dans son axiome : Le sorcier se donne au diable, et le Diable se donne au Mage.

Lorsque les pensées ne sont ni éprouvées ni asservies par la faculté volitive, la "conscience" qui les héberge subit leur intensité vibratoire de façon plus ou moins diffuse. Prenons l'exemple de l'éducation (Nationale, familiale, religieuse, etc.), que nous recevons à un âge ou nous n'avons pas encore un niveau de connaissance qui nous donne l'usage de la faculté volitive et du libre arbitre ; si nous conservons en mémoire, sans prendre la peine de les éprouver, des pensées du genre : que l'homme descend du singe ; que l'humanité existe depuis 6.000 ans selon la tradition biblique, et que l'archevêque Ussher avait même, au XVIIe siècle, fixé le 23 octobre 4004 avant Jésus-Christ; que nos ancêtres les Gaulois vivaient dans huttes comme des clodos ; que les peintres de la grotte de Lascaux étaient des primates qui en l'absence de programmes Télé, taguaient les murs de leur caverne ; que les Grecs sont les fondateurs de la civilisation ; qu'avant le déluge le mot civilisation n'avait aucun sens ; que nous sommes capables de raconter avec précision, grâce aux archives de l'administration de l'Empire romain, l'épopée de Spartacus 70 ans avant Jésus-Christ, mais que de cette même administration romaine, réputée pour son efficacité, ne possède aucune archive sur l'existence et les événements politiques, culturels et sociaux que l'on attribue à ce "Jésus-Christ... Voilà quelques exemples de pensées qui insidieusement produisent des vibrations ayant nécessairement des influences sur la Conscience qui les héberge sans en maîtriser les inductions parasitaires, et ses vibrations se feront sentir dans les aspects les plus ordinaires de la vie quotidienne.

Pratiquer l'exercice qui consiste à cultiver des pensées justes en vertus, est ce qui a permis à Hermès, dans le dernier extrait du Corpus Hermeticum servant d'étude sur ce sujet, de soutenir le regard de Pymandre. L'harmonisation (l'alignement) vibratoire des pensées épurées d'Hermès, devenant compatibles avec la puissante tonalité du Logos de Pymandre. Sur un plan plus terrestre, l'harmonisation de l'intensité vibratoire d'un individu avec un autre créera un courant de sympathie, d'affinité, d'attirance, de complicité et de compatibilité. L'absence d'harmonisation créant des effets inverses, avec son cortège d'émotions et de sensations qu'un esprit peu vertueux aura beaucoup de mal à dominer. Parvenir à maîtriser le réglage de sa propre intensité vibratoire, afin de l'aligner sur des fréquences multiples et volontairement choisies, permet, par l'utilisation de la résonance, d’utiliser le mental de ceux qui n'ont pas cette maîtrise, en manipulant leurs émotions. Les tyrans et les dictateurs savent parfaitement que pour détourner l'agressivité et la rancoeur que le peuple nourrit à leur égard, il leur suffit de désigner un ennemi extérieur vers lequel ils canaliseront ces puissantes vibrations négatives. La vibration nationaliste devenant plus puissante, elle neutralise la plus faible. La compréhension des mécanismes complexes de la vibration permet d'éviter d'être manipulé par ceux qui sont parvenus à cette maîtrise, et qui l'utilisent en dehors d'une éthique morale, celle qui est entièrement contenue dans une pensée juste en Vertus.

Par ces quelques grossiers exemples, j'entrouvre la plus petite porte sur les pouvoirs de la Haute Magie, dont la puissance se résume à la maîtrise du Verbe Vivant, autre véhicule de la pensée ; c'est aussi simple que E=MC2, et tout aussi redoutable pour qui parvient à en contrôler les mystères.





Sous-pages (1) : Le Kybalion 4
Comments

Activités récentes sur le site

© C. Le Moal 2007