Accueil‎ > ‎M‎ > ‎

Marie-Louise

 Etymologie de Marie-Louise

(16 Janvier 2010, maj 7 mars 2011)

Prénom d'origine hébraïque et germanique, issu de Marie et Louise, masculin de Louis.
Sainte Marie-Louise, jeune angevine d'une grande beauté, est arrêtée avec tous les chrétiens de son village et décapitée en 1794.
L'impératrice Marie-Louise, seconde épouse de Napoléon 1er est fêtée le 10 février.

Les Marie-Louise de 1813

Au masculin les "Marie-Louise" étaient le surnom attribué aux conscrits de la grande armée des années 1814 et 1815, alors que l'impératrice, régente, fit recruter par avance ces classes par anticipation en 1813 [1].

Un marie-louise, un cadre pour toile

Une "marie-louise" (au pluriel, des "maries-louises") est un entourage que l'on fixe sur le bord intéreur d'un cadre.

Cette définiton de l'encadrement, propre à une peinture plutôt qu'à une dessin ou aquarelle, n'est attesté que vers la imieu du siécle dernier.

André Lhote[2] dans les "Ecrits sur la peinture" indique:
"Les tons ayant baissé, tant de blanc ne s'imposait pas: une simple "marie-louise" de quelques centimètres eût suffit. Le très beau portrait du peintre devant son chevalet (un des mieux conservés) dont la bordure claire est suivie d'une partie bleu sombre, donne le maximum d'effet et constitue la meilleure présentation possible"[3].

La marie louise est l'équivalent des schlagmetall
('Dutch leaf') de Hollande, ou de l'anglais "matte", désignant une "slip window" de couleur unie, dorée ou bronze, à ne pas confondre avec le "passe-partout", qui lui sert d'abord à isoler une eau forte ou fusain de la vitre de son cadre.
Le terme lui même de "marie-louise" ne semble être l'objet de définition en dictionnaire encyclopédique, de façon  systèmatique" que bien tardivement après l'apparition du terme qui daterait du XIXe siècle, d'après les rares références trouvées dans la presse anglo saxonne ou Française:
       "It refers to Marie Louise Bonaparte, the second wife of Napoleon,
       who popularized the use of the passepartout—a "matte" which is traditionally
       placed around drawings, photographs and other two-dimensional
       pictures when they are framed, in order to isolate the image from
       its surroundings" [4]

Définition d'une "marie-louise" en affichage :
       Encadrement par une bordure dont la couleur a été choisie pour être en
       harmonie avec la dominante de l'affiche prévue [5].

       "Les panneaux standards mis à la disposition des annonceurs par les
       sociétés d'affichage atteignent en France les dimensions de quatre mètres en
       largeur sur trois mètres en hauteur /…/ mais /…/ l'affiche elle-même mesure
       le plus souvent 2,4 x 3,3 mètres, ce qui permet de laisser une surface
       de couleur entre les limites du cadre et l'affiche proprement dite, la faisant
       mieux ressortir. Cette bordure de transition se nomme "marie-louise",comme
       dans la présentation des tableaux ou gravures [6]".




[1]        Dictionnaire encyclopédique universelHachette Spadem 1998, page 792, colonne III.

[2]        Peintre cubiste, né à Bordeaux en 1885, mort à paris en 1962

[3]        Ecrits sur la peinture André Lhote 1946 Edition Lumière. Page 256

[4]        Published October, 2008, Grand Arnold

[5]        "Guide pratique pour communiquer par écrit", Par Bernard Dobieck.Les éditions ouvrières Paris 1984.  Page 173 Lexique technique

[6]        "Guide pratique pour communiquer par écrit", ibid, page 40, paragraphe 2.5.1. 

Comments