Expositions‎ > ‎2016-2017‎ > ‎

Quatre saisons

exposition collective d'artistes de l'association Alter-Art
exposition du 30 novembre au 18 décembre 2016 du mercredi au dimanche de 15h à 19h
vernissage le jeudi 1er décembre à 18h
chaque artiste expose 4 petits formats de 20cmx20cm sur le thème  "Quatre saisons".
avec la participation de Eric Alfieri, Agnès Anselme, Irène Audier, Isabelle Baeckeroot, Christiane Ballaré, Claude Ballaré, André Beaudou, Danielle Berthet, Nicole Berthier, Suzanne Bonnefond, Mohamed Boumeghra, Roland Bozzarelli, Joël Bressand, Claudine Brunet, Gaëlle Brunet, Sylvaine B., Joseph Caprio, Carole Chabat, Hélène Cipra, Marie-Anne Coron, Marie-France de Marchi, Michel de Mingo, Annie Depuiset, Janine Desmazières, Pierre Desmazières, Jean-Luc Didier, Eole, Carole Exbrayat, Bernard Fontanel, Olivier Fouchard, Béatrice Gauge, Paule Gerno, Maryse Greiller, Pascale Guesné, Madeleine Helly, Laurent Henrichs, Hélène Jacquier, Christian Jacquier-Roux, Jean-Louis Jacquiot, Christiane Jaillet, Agnès Jeannot, Marie-Paule Junillon, Nicole Kenouche, Janine Kucharczyk, Blandine Leclerc, Bruno Leray, Catherine Liégeois, Jean-Olivier Majastre, Isabelle Massin, Sylvie Millot, Gilles Monoury, Régine Morisson, Monique Navizet, Emmanuelle Paolillo, Jackie Plaetevoet, Kari Raoux, Marie-Christine Rey, Patricia Ritschard, Agnès Rolin, Françoise Somson, Romana Teodora, Danielle Tolédano, Isabelle Valfort, Vio, Roger Vuong, Julia Williamson, Philippe Wintenberger

Rencontre-lectures autour des dernières publications des éditions SANG D'ENCRE le mercredi 7 décembre à 19h :  lecture d'extraits de "Désemparer le désordre" par Jackie Plaetevoet et de "Lapidaire" par Pierre Le Quéau et Emmanuel Merle  ("Désemparer le désordre" est illustré de peintures de Françoise Monnier et "Lapidaire" de peintures de Danielle Berthet).  entrée libre - inscription par courriel.

Hommage aux saisons
"Le temps glisse au fil des jours, s’écoule et s’enfuit, irréversible, les heures sont fixées aux poignets, les regards rivés aux horloges, inexorable, et les hommes s’acharnent à fêter les anniversaires, insupportable, en oubliant qu’ils les rapprochent de la mort…Les saisons ancrent nos souvenirs, alimentent les conversations, marquent la valse d’équinoxes et de solstices, transforment avec quelle subtilité la matière de la nature, les saisons scandent la vie et apportent le goût de vivre…" Régine Morisson - novembre 2016









Au jardin de ma mère
herbes des quatre saisons
chênes ployés sous le mistral
les nuits claires du sud offraient aux lucioles le champ
de leur amour
Saisons (notes)

(Du latin satio : temps des semailles et semences / sero : planter / semen : plant, germe, atome, particule, descendance et source)

Évidemment la bande des Quatre – Arcimboldo, Poussin, Haydn, Vivaldi…
Et puis la Marchande en coin de rue, tout près de la petite fille aux allumettes. A quand la Saison 4 des Contes de mon enfance ?
Ou ce chromo des âges de la vie qui me narguait chez ma belle-mère.
Plutôt la joie de cette attente printanière de la Nouvelle Saison à venir : plaquette, dis vite à quelle sauce inconnue je vais pouvoir goûter, quel spectacle, quel tableau va ébranler mon âme ?

Dans saisons, il y a le verbe naître (et mourir aussi bien sûr), il y a sons, il y a ans, il y a nos vies – et le peu de savoir qui nous touche ; il y a ce soin qui nous incombe : habiter ce monde avec respect et (re)connaissance de ce qui nous lie et nous rend libre en même temps, une commune humanité.

Saisons – Rilke encore et toujours : « et nous n’avons au fond qu’à être là, mais simplement, instamment, comme la terre est là, disant oui aux saisons, claire et sombre et toute dans l’espace, ne demandant pas à reposer ailleurs que dans le réseau des forces et d’influences où les étoiles se sentent en sécurité. »
(Lettres sur Cézanne(du 19 octobre 1907), Seuil, p 6).
Parfum de la terre d’automne, givre qui craque sous les pas, moisson d’hirondelles, éblouissement d’août…
La peau des saisons comme veines sur ma main - l’espace respire au cœur du temps.
.Jalaude (J L Desmazières), 24/10/16