TP Rendements écologiques-élevages d'escargots

OBJECTIFS / NIVEAUX

Référentiels :

  • Terminale S-ATC : (obj 2) structure et fonctionnement des biocénoses-aspect quantitatifs : les rendements écologiques
  • STAV (M8.obj 2.1)circulation de matière et energie dans les systèmes vivants.Rendement et productivité des systèmes

Objectifs :

  • mesurer des rendements écologiques

INTRODUCTION

L’avantage principale de ce TP est de mettre en évidence la notion de rendement qui n’est pas toujours très aisée car un peu abstraite .En plus les élèves s’attachent à « leur » petite bête à corne, dans ma classe de terminale S ils leur ont donné un petit nom a chacun !

Les escargots peuvent être réveillés qu’une fois par semaine, le reste du temps il se mettent au repos, même si les résultats sont moins flagrants cela permet d’avoir plus de souplesse pour la gestion du protocole, les excréments restent secs et ne moisissent pas !!

Tout individu doit incorporer une certaine quantité d’énergie pour assurer ses fonctions vitales.

Les végétaux chlorophylliens n’utilisent qu’une partie infime de la lumière qu’ils reçoivent (environ 2%), c’est cette fraction de l’énergie lumineuse qui est convertie en molécules chimiques.

Chez les animaux, l’énergie chimique ingérée sous forme d’aliments n’est que partiellement assimilée ; une partie non assimilée,NA est rejetée dans les excréments et l’urine. Le reste est assimilé ( A), Celle-ci se divise en une partie P est stockée dans les tissus pour assurer croissance et la reproduction. La seconde partie R représente l’énergie perdue sous forme de respiration pour couvrir ses dépenses de maintenance.

La répartition de l’énergie ingérée entre les différentes voies constitue le bilan énergétique d’un individu. Le rendement d’assimilation : A / I, caractérise l’aptitude d’un individu à assimiler l’énergie chimique contenu dans ses aliments.

PROTOCOLE

Nous allons étudier le rendement écologique d’une population d’escargots d’âge identique (cohorte).

Prendre 3 ou 4 escargots de diamètre identique pour lesquels nous considérerons qu’ils appartiennent à la même cohorte (ensemble d’individu d’age identique).

Nous suivrons l’évolution chaque semaine.

· De la nourriture ingérée

· Du poids des escargots

· Le poids des déjections

Mise en place de l’expérience

Récupérer 4 escargots de taille identique si possible

Tarer avec la boite vide :

  • Ajouter 10 g de nourriture
  • Peser les escargot P0 = ……en g
  • Soit le poids de chaque escargot Pi0 = ……..
  • Réveiller les escargots en les passant sous l’eau du robinet, les mettre dans l’assiette à coté de la mangeoire
  • Lire l’annexe sur le cycle de développement et l’élevage des escargots petits gris Hélix aspersa

Protocole pour les pesées suivantes

  • Ouvrir la boite par le bas
  • Faire tomber les excréments et les escargots collés sur la bouteille en tapotant légèrement, utiliser au besoin des pinces souples.
  • Tarer avec une boite de pétri vide
  • Réveiller les escargots en les passant sous l’eau et attendre quelques minutes pour qu’ils fassent leurs derniers excréments
  • Peser les excréments, puis conservez-les dans une boite de pétri dans laquelle vous rajouterez tous les autres excréments.
  • Peser les escargots
  • Peser le reste de nourriture (au besoin compléter si il manque, dans ce cas modifier la quantité de nourriture de départ)
  • Evaluer la moyenne par escargot de:
    • I ; P ; NA ; A et Le rendement d’assimilation.
  • Reporter ces valeurs dans le tableau de relevés.

QUESTIONS

Représenter sous forme graphique l’évolution du poids moyen d’un escargot en fonction du temps ainsi que son rendement moyen d’assimilation.

Analyser et formuler des hypothèses pour interpréter les résultats.

Ecologie de l’escargot petit gris :

Tiré de « LES ESCARGOTS » élevage et commercialisation. L’encyclopédie d’utovie n°72. 2005

« L’escargot petit gris est un des rares escargots dont l’élevage a été maîtrisé. Il se rencontre dans les pays océaniques et méditerranéen essentiellement dans les milieux anthropisés. Il est pratiquement absent des bois, des prairies, des landes .En région méditerranéenne il affectionne les terrains calcaires.L’activité de cet escargot est surtout nocturne ( T° >9°C et humidité 80%) . Durant le jour les escargots sont au repos, abrités sous des pierres. Après un période de sécheresses les escargots peuvent être actifs le jour par jour de pluie (bien sûr).En période de sécheresse, l’escargot obture sa coquille avec du mucus solidifié : l’épiphragme. Il reste ainsi en vie ralentie : c’est l’estivation. En automne et hiver, l’escargot rentre aussi en léthargie. Il protégera du gel en se cachant sous les pierres ou dans le sol : c’est l’Hibernation.

La reproduction :

Il faut une température moyenne de 18°C avec une durée d’éclairement diurne de 10 H minimum (naturel ou artificiel).La période de reproduction commence par des accouplements en avril dans le nord de la France et se décalent dans le temps (vers Mai) plus on descend vers le sud. On observe en moyenne une ponte par escargot soit une centaine d’œufs. Sa glande génitale « ovotestis » élabore des spermatozoïdes et des ovules. L’accouplement est réciproque. Chaque animal propulse dans l’ouverture « femelle » de son partenaire un spermatophore, filament cartilagineux chargé de sperme. La ponte a lieu au plus tôt quelques jours après l’accouplement. L’escargot est capable de stocké les spermatozoïdes du partenaire pendant plus d’un mois en attente de la formation de ses ovules !Pour la ponte, l’escargot creuse avec son pied un trou dans la terre et y dépose ses œufs pendant une trentaine d’heure. L’incubation dure 10 jours (a 20°C). Les petits escargots « naissain » reste dans le nid de ponte 2 à 5 jours. Ils émergent donc du sol 15 jours après la ponte.

Croissance :

La croissance de l’escargot est variable selon la pluviométrie et à la température (en fonction donc des phénomènes d’estivation et d’hibernation). De ce fait la courbe de croissance en conditions naturelle est en « marche d’escalier ».Il faudra en général 2 ans au petit gris pour devenir adulte, mais certains escargots (5-6%) peuvent atteindre la taille adulte en 3mois !

La maturité de l’escargot se constate au durcissement du bord de son ouverture « péristome »qui forme comme une « casquette ». On le qualifie alors de « bordé ».

La législation interdit leur ramassage dans la nature. »

Elevage des escargots petits gris :

La farine d’alimentation est composée pour tiers de farine de blè, farine de haricots sec ( a faire soi- même au mixeur) et blanc de Meudon ( dit « blanc d’Espagne » , il s’agit d’une poudre de craie très fine que l’on trouve soit en magasin de jardinerie, soit en magasin de bricolage rayon décoration , rénovation)

On peut fabriquer un abreuvoir avec un fond de boite de pétri dans lequel on met de la ouate synthétique (style ouate pour filtre à aquarium) sur laquelle on verse de l’eau.

On peut aussi tout simplement pulvériser un peu chaque jour les escargot a travers le grillage, cela les réveille et en plus leur fournit l’eau nécessaire.

Charge maximale : 1.5 kg/m carré. Pour la ponte , déposer des pots avec du terreau

Exemple de résultats obtenus par les élèves :