Site de l'A.H.C.V.V

Association Loi 1901 à but non lucratif et d’intérêt général - SIRET 804 028 173 00016

L’objet de notre association est de : mener toutes les actions favorisant, la recherche historique, l’exploration, et la sauvegarde des monuments, ainsi que de coordonner les différents acteurs à travers des événements et des projets pour promouvoir le patrimoine historique et culturel de Villeconin et de la vallée de la Renarde auprès du grand public.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Vallée de la Renarde et son histoire
  
De la période Stampienne (-34 à -27 millions d’années), en passant par le néolithique, le gallo-romain, le Moyen Age  jusqu’à nos jours, Villeconin et ses environs ont gardé des traces parcellaires de chaque époque. La source de Notre-Dame, berceau de la Renarde et sa vallée ont attiré très tôt les hommes qui, au grès du temps, ont laissé leurs marques, leurs vestiges, et leurs histoires.

Cette histoire oubliée, parfois galvaudée, ou retrouvée par bribes, se devait d’être regroupée et sauvegardée.

Aujourd’hui avec Internet de nouveaux espaces de recherche se sont ouverts. Contribution de passionnés ou mise à la disposition d’archives par les institutions, échanges, beaucoup d’informations deviennent disponibles. Mais celles-ci sont bien souvent éparses. Il se devait donc que l'association de l'Histoire Cachée de Villeconin et de sa Vallée contribue à cette mémoire collective en créant ce site et ainsi permette de parcourir l'histoire d'un village et de sa vallée à travers les époques. Mais elle se devait également de participer aux recherches.

En effet, l’association s’est fixée pour objectif de recenser toutes les traces de notre passé, mais la tâche est immense, car chaque vestige, chaque époque possède son lot d’informations à explorer et ensuite à synthétiser pour être mis à la portée de tous.

Pour chaque trace de notre passé des rubriques seront ouvertes sur le site. Nous mettrons toutes les informations que nous aurons collectées à disposition afin de permettre à chacun de découvrir l’existence de celles-ci et aux passionnés qui le souhaitent de contribuer au site en poursuivant les recherches.

L’association de l’histoire de Villeconin s’est aussi donnée pour but de protéger et de préserver le patrimoine de la commune. Dans ce cadre et afin de protéger certains sites, des informations seront volontairement occultées. Des recherches sur le terrain ne pourront être entreprise que dans un cadre strict et légal.    

Toute l’histoire d’un village et bien d'autres rubriques, vont se construire au fil du temps sur ce site grâce au travail réalisé par les bénévoles de l’association. A la lecture des rubriques du site et des recherches effectuées, il se peut que vous constatiez des erreurs ou que vous possédiez des informations complémentaires pour enrichir les pages. Afin que vous puissiez contribuer à l'amélioration de celles-ci, nous vous invitons à nous écrire à l'adresse suivante : histoire.villeconin@gmail.com.


Nous vous souhaitons une bonne lecture.


---------------------------------------------------------------------------------------------

  
Château de Villeconin 
La date de création du château est située aux environs de 1372, il a été remanié à la Renaissance, puis à la Révolution.L'histoire, les mœurs et le temps ont brouillés certains faits ou en ont favorisés d'autres. A chaque époque l'histoire a été réécrite avec des légendes et encore des mystères. (lire la suite)

Archives départementales
Archives Départementale
Depuis peu, les archives de la commune sont partiellement numérisées mais pas encore exploitées. Les outils que propose le département permettent toutes formes de réglages de contrastes. Ceux-ci afin de rendre lisibles des documents usés par le temps. (Découvrez les documents)



Manoir du Buisson
Le manoir du Buisson
Sur un acte édité en 1545, il est fait mention qu'un manoir  et une ferme nommé "Le Buisson" se trouvant sur le fief de Villeconin. Voici l'extrait qui a attiré notre attention :ung fief assis en la paroisse de Villeconin appelé le Buisson que tiennent les enffans myneurs de feu Françoys de Hauvy qui se consiste en ung manoir granche estable & 60 arpens de terre audit Villeconin. (lire la suite)


Conscrits de Villeconin ayant participé à la Grande Guerre.
La mobilisation de 1914 est l'ensemble des opérations qui ont eux lieu au tout début de la grande guerre et qui a permis de mettre sur le pied de guerre l'armée Française, avec le rappel théorique sous les drapeaux de tous les Français aptes au service militaire. Les Villeconinois n'ont pas réchappé à cette mobilisation. Découvrez la liste et le parcours de ces Villeconinois que l'on nommera par la suite, les poilus 
(lire la suite) 















 






















 
Les vestiges de la Vallée de la Renarde

Château de la Grange  
Le château de la Grange
Le château fut bâti au XIII ème siècle par Jean de Montagu, homme politique et mécène du Moyen-Âge. Le château porte le nom de "La Grange"  nom de son épouse Jacqueline de la Grange. De mémoire d'homme, le château de la grange a toujours été perçu comme abandonné et ouvert aux quatre vents. (lire la suite)



Polissoirs et bénitiers     
Les Polissoirs Néolithiques 
En archéologie, un polissoir est un bloc de roche dure (grès, quartzite, granite, silex) ayant servi au Néolithique pour polir les haches ou d'autres roches dures. Apparenté aux mégalithes, les polissoirs de la vallée de la Renarde portent les traces laissées par l'activité industrieuse des hommes préhistoriques  (lire la suite)


Eglise Saint Aubin    
L'église Saint Aubin
L'abbé Aubin né à Vannes en 469 connaissait bien la source de la Renarde où il venait se rafraîchir à l'occasion de ses voyages. Il fit ériger une petite chapelle sur les ruines d'une villa romaine. L' église fut placée sous le vocable de Saint Aubin et de Saint Thibault.  Peu à peu, les seigneurs successifs l'embellirent, l'agrandirent (lire la suite)


La Renarde et la source Notre-Dame     
La Renarde et la source Notre-Dame
La rivière "la Renarde" est indissociable de l'histoire de Villeconin et de sa vallée. Elle a façonné le paysage, irrigué les cultures et permis l'implantation humaine depuis des siècles. L'origine du nom Renarde est incertaine : "est-ce qu'elle se faufile comme un renard au fond de la vallée ?". Doit-elle son nom à la famille Renard dont elle longerait les terres ? (lire la suite)

Table chronologique du V au XXI Siécle   
Table Chronologique du V au XXI Siècle
Les faits ou les actes retranscrits sur de multiples documents sont regroupés ici par dates chronologiques. Les informations collectées sont tous des éléments qui ont un attrait pour Villeconin ou ses environs. Cette page a pour objectif d'évoluer en permanence au gré des informations collectées ou communiquées par des chercheurs. (lire la suite)


Les sapeurs pompiers de Villeconin   
Les sapeurs pompiers de Villeconin
Le premier corps de sapeurs pompiers fut créé à Paris en 1916 par Dumourier Duperier, sous le nom de grades-pompes. Depuis l'effectif du corps, n'a cessé d'augmenter. En 1855, devant les incendies trop fréquents, le maire Mr. Hardy, préconise la création d'une compagnie de sapeurs pompiers et invite les volontaires à se faire connaître. (lire la suite)


Château du Fresne    
Le château du Fresnes
Le Fresnes était le siège d'une seigneurie importante citée dès 1242. Ce fief important, fit partie en 1482 de  la donation faite par l'amiral de Grâville, aux Célestins  de Marcoussis, de la terre et seigneurie d'Ardennes,  dont il relevait. En 1520 le château comportait un  grand corps d'hôtel, l'hôtel seigneurial du Fresnes, une  cour, un colombier, une grange, (lire la suite)


L’ermite de la tour 
Selon un historien local, un homme vivait en 1938 dans les ruines du château de la Grange à Villeconin. Âgé, il se disait l’ancien seigneur du château, il habitait une salle voûtée ouverte aux quatre vents. Au-dessus de cette salle, où il entretenait un pauvre feu, était une sorte de terrasse accessible où les amoureux du pays venaient roucouler à la belle saison. L’homme disait que cela lui rappelait son passé de viveur, lui qui avait dissipé le bien de ses parents, vendu les pierres du château et roulé en limousine à 25 kilomètres à l’heure !!! « Ça filochait » disait-il. (lire la suite)






























Comments