Entrevue, January 2000

The Artist, Prince: “J’ai appris beaucoup de leçons de la vie et toutes m’ont renvoyé vers Dieu”

Enfin en paix avec lui-même, le nain mauve de Minneapolis revient en grande forme avec Rave Un2 the Joy Fantastic. Un disque interprété par The Artist, mais produit par Prince… Ou quand schizophrénie rime avec génie.

José Luis Corral


The Artist a passé plusieurs jours à Madrid. C
est seulement à la fin de son séjour quil a accepté de me rencontrer. L e (petit) Prince quel 'on a en face de soi est beaucoup moins exubérant que celui quel 'on peut voir sur scène. Et pourtant, quand il se met à parler de Dieu, de l'amour, du bonheur et surtout lorsquil évoques on double, on se dit que “I‘Artiste” est encore capable détonner... et de sortir de  grands disques.

José Luis Corral : Qu
est-ce qui ta décidé à signer de nouveau avec une maison de disques, toi qui voulais rester Indépendant?

Prince : La particularité de l
accord que jai passé avec Clive Davis [Président de Arista records, NDLR] me permet de me sentir encore totalement indépendant Jai toujours la liberté de réaliser mes projets personnels. Clive Davis et moi nous sommes vraiment très bien compris, une poignée de mains a suffi à sceller notre entente.

Être associé à une maison de disques, ça limite la créativité?

Non, pas quand on est assez puissant et productif pour imposer ses propres vues. Prenons une pomme qui représente la création et un étal de pommes où se vend la création. Les propriétaires de l
étal disent que sans eux, on ne pourrait vendre de pommes.

Et alors?

Eh bien moi, je leur réponds : “OK, mais qui vous dit que je n
ai pas envie de livrer mes créations à quelquun qui vend des bananes ?“ Le jour où cous les musiciens de la planète raisonneront de la sorte, je pense que lon assistera à une véritable révolution dans ce domaine...

Comment et sens-tu actuellement?


Pendant des années, je me suis senti esclave de l
industrie du disque. Aujourdhui, je suis enfin libre. Je pense être plus heureux, en meilleure forme et plus tonique que jamais

Pour quelle raison ton album est-il interprété par The Artist mais produit par Prince?

Quand je suis The Artist, j
ai du mal à me canaliser. Je préfère que Prince aille au charbon! Cest la raison pour laquelle je lui ai laissé, à lui, le soin de veiller sur la production. Lui seul pouvait y insuffler lesprit des années 80.

Prince et The Artist se sont bien entendus?

Oui! Le résultat me satisfait pleinement: il y a dans cet album tout ce que les fans de Prince désirent y trouver, en plus des nouvelles tendances de The Artist. Je crois que c
est un disque résolument à contre-courant, à lopposé de la violence et de légoïsme qui dominent la musique daujourdhui.

Qu
y a-t-il de nouveau, précisément, dans ce disque?

L‘énergie de la vie et
l’expression du bonheur à létat pur! À travers un mélange de pop, de funk et de rock, jai voulu exprimer une grande diversité démotions. Lobjectif, avec ce disque, était de créer un univers dans lequel seuls la joie et lamour de Dieu existent.

Tu as ton propre site web. Que penses-tu d‘Internet?

Internet n
est quun outil. Jutilise lordinateur, ce nest pas lordinateur qui mutilise. Cest comme un bus qui nous emmène dun endroit à un autre en un clin dœil ! Internet est un bon moyen de communiquer avec les gens quon aime.

Tu es devenu une sorte de sage?

J
ai appris beaucoup de leçons de la vie et toutes m‘ont renvoyé vers Dieu. La musique me permet dexprimer ce que jai dans le cœur et dans l’aime. Car nous, ne sommes rien sans notre âme.