habitation

Conseils de prévention dans votre habitation


S. VIAL - mis à jour le 13/04/2014

 


Préambule.

Il est pratiquement impossible de sécuriser parfaitement l'accès à une habitation. Un cambrioleur expérimenté se jouera des systèmes de sécurité assez facilement. De toute manière, il ne risque pas grand-chose s'il n'y a pas d'agression physique. Malheureusement, des actes de torture (hélas sous-médiatisés) se développent, surtout auprès de personnes fragiles. L'objectif est de trouver le maximum de choses en un minimum de temps (argent, bijoux, codes bancaires, clés, …). Voici quelques conseils.

 

Installez un vidéo interphone. Vous pourrez dialoguer et voir la personne sans ouvrir votre porte. Il est aussi plus facile de dire "non" à distance.

 

N'ouvrez pas à une personne inconnue, non prévue, d'autant plus qu'elle paraît sympathique.

 

Le passage d'employé d'une société (EDF, GAZ, syndic, …) est généralement prévu par courrier. Dans le cas contraire, téléphonez à ce prestataire pour vérifier l'identité de la personne ou bien demandez lui de repasser.

 

Adaptez votre chambre en "panic room". Mettez une porte de sécurité avec verrou intérieur, volets renforcés, déclencheur manuel d'alarme et téléphone portable. Les intrus ne pourront que difficilement vous atteindre et vous dormirez en paix.

 

Cachez votre main qui pianote sur le digicode ou bien faites semblant d'appuyer sur d'autres touches en plus de celles du code.

 

Jetez un coup d'œil autour de vous pendant que vous actionnez la clé dans la serrure. Vous pouvez aussi entrez en reculant et en observant l'extérieur.

 

Changez les serrures si quelqu'un d'autre à pu avoir les clés en sa possession même peu de temps.

 

Vos voisins sont vos meilleurs gardiens. Ayez de bons rapports avec eux et informez-les de vos absences. Laissez leur votre numéro de téléphone.

 

Un chien peu être un compagnon rassurant et efficace. Dressez-le avec un professionnel.

 

Eliminez les signes bizarres qui peuvent apparaitre devant chez vous.

 

Ne revenez pas chez vous avec une grosse somme d'argent. Evitez d'exposer vos richesses (bijoux, montres, accessoires) quand vous vous promenez dans la rue. Vous pourriez être suivi.

 

Equipez votre habitation de systèmes de sécurité. Consultez plusieurs professionnels et informez-vous sur l'étendue des possibilités techniques. Demandez l'avis à des gens déjà équipés et faites vous une opinion avant de faire un choix.

 

En cas d'agression chez vous par des voyous déterminés, si vous ne pouvez pas fuir, ne résistez pas et donnez leur ce qu'il demande. Vous pouvez simuler une crise cardiaque ou des évanouissements ce qui freinera peut être leur agressivité. Ne soyez pas vous-même agressif.

 

Envisagez l'installation d'une alarme silencieuse couplée à l'ouverture d'un coffre ne contenant qu'une liasse de billet et quelques babioles. L'important est que quelqu'un vienne vous libérer après une éventuelle mutilation ou un ligotage.


Si vous trouvez des squatteurs chez vous, ne comptez pas sur la police ni sur la justice avant un long moment. La loi protège malheureusement ce type de délinquance et les exemples sont nombreux. C'est sans doute la seule solution que les gouvernements ont trouvé pour palier à la crise du logement ! Agissez rapidement par vous même avec des témoins en occupant les lieux sans agressivité physique.