Millay

Roland Niaux
(1998)

 

Les données contenues dans ces pages sont mises à la disposition de tous : chercheurs, archéologues, historiens ou amateurs. Merci de respecter le code déontologique de la recherche et de ne pas utiliser ces textes sans en indiquer la provenance ni leur auteur.

 ACCUEIL

 

« La Vallée de Millay […] possède un manoir seigneurial du XVIIIe siècle. On voit, sur un devant de cheminée mutilée, des fragments d’une inscription grecque et latine »[1].

Ce texte a été publié en 1865. 133 ans après, les inscriptions existent toujours, de part et d’autre d’une cheminée encore plus mutilée qu’au XIXe siècle, dans un bâtiment au toit percé, dont le sort paraît indifférent à son actuel propriétaire et dont la ruine totale est prévisible à brève échéance. La Vallée était, au Moyen-Âge, un petit prieuré clunisien dont l’existence est attestée, au XIIIe siècle, sous le vocable de Saint-Pierre. Il n’en reste aucun vestige visible. Une porte à fronton brisé donnerait à penser que le manoir actuel serait plutôt du XVIIe siècle que XVIIIe siècle. Il porte les symboles maçonniques – plus récents – de l’équerre et du compas.

L’inscription dite latine comporte une première ligne en écriture hébraïque, qui n’a pu être traduite. Le texte latin ne présente pas de gros problèmes. On peut le traduire par : « Casse la noix, si tu veux manger son fruit », illustration de la maxime « on n’a rien sans peine ».

L’inscription grecque est plus délicate à interpréter : premières et dernières lettres de chaque ligne douteuses et abréviation en final. Néanmoins, on peut proposer : « si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas, ou bien qu’il mange ce que les dieux voudront bien lui donner ».

Ces deux traductions ont été possibles grâce à la science de messieurs les abbés Decreaux et Troncy qui ont bien voulu se pencher sur ce problème.

Elles illustrent probablement les convictions morales du constructeur du manoir. Il est intéressant de les avoir relevées avant leur prochaine disparition.

  

© Roland Niaux, 1998 (Publication électronique : Avril 2006)

 


Millay - La Vallée

Inscriptions hébraïque, latine et grecque

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

 

 


 © Photos : Jean-Charles Cougny


[1] J.-F. Baudiau, Le Morvan, T.I , Paris, Guénégaud, 1865, p. 450.