Cité Roger Salengro impasse de la Verte Voie

 
 
  Les baraquements de la cité  Roger Salengro, impasse Verte Voie, étaient construits sur un terrain appartenant à la S.N.C.F.
Sur plus de 800 logements provisoires à Outreau 200 appartenaient à la S.N.C.F   

                                   Dernier baraquement de Monsieur DUBOIS impasse Roger Salengro

 Baraquement de l'impasse Salengro reliant la rue Salengro au Boulevard du 8 mai
 
 
 
Ces baraquements étaient en fibro ciment, des panneaux assemblés comme on peut le voir sur cette photo prise en 2004.
 

Le baraquement tout en haut de la grimpette prés du boulevard du 8 mai. Photo de l'année 2004...
 

 Il y avait beaucoup de terrain cité Salengro, la plupart des locataires avaient un grand jardin et la plupart avait fabriqué des petits garages et cabanons.
 
 Vue prise de la cours de l'école Salengro sur le baraquement et les grands terrains.
Jadis ce quartier était accueillant, les troëns toujours bien taillés, en temps et en heure, au printemps les parterres  de toutes les couleurs qu'offraient toutes sortes de fleurs... De nombreux arbres avaient été plantés, de magnifiques lilas mauves et blancs offraient encore un plus dans le décor. Et bien entendu le fameux, le sacré jardin bien soigné.
 
 
 
 
 La cité Salengro sous la neige le 3 mars 2005, " la grimpette" reliant l'impasse Verte Voie au boulevard du 8 mai ; en face du baraquement sur la droite l'école maternelle Roger Salengro.

En 2005 la cité Salengro de l'impasse Verte Voie était totalement abandonnée. Photo du dernier baraquement avant sa démolition et de vue sur les anciens jardin ; un jour de neige le  3 mars 2005.


Les terrains de la S.N.C.F de la Cité Salengro impasse Verte Voie en mars 2005.


Photo de 2009 prise des anciens jardins de la Cité Salengro impasse Verte Voie, la nature sauvage a repris ses droits ; au loin on aperçoit le logement de fonction et l'école maternelle Salengro qui avait ouvert ses portes en 1972.

Sur plus de 800 logements provisoires à Outreau 200 appartenaient à la S.N.C.F  dont 150 Cité des Cheminots  

Le journal Nord matin du 18 février 1947 dans un article sur les cités provisoires d'Outreau écrivait : " 700 baraquements ( en fait il faut comprendre 700 logements provisoires ; baraquements, demi-lunes et Préfabriqués UK 100 ) ont été construits depuis la libération, et l'on envisage l'édification prochaine d'une Cité des Cheminots qui ne comprendra pas moins de 150 baraquements. Même remarque c'est 150 préfabriqués type UK100.
  
 Article du journal Nord matin de février 1946 sur l'action de la Municipalité d'Outreau concernant la reconstruction.
 
            
 Février 1946 400 ménages Outrelois étaient encore évacués et attendaient un logement
215 baraquements étaient attribués
350 logements en durs vont s'achever sur les 700 qu'il faudrait
950 enfant sont scolarisés
                

     free counters   free counters
 
Comments