Ecole maternelle de la Tour du Renard

 L'école de la TOUR DU RENARD doit son nom à l'ancien château ( Manoir dit ferme de le Tour du Renard )qui se trouvait juste au dessus, au point le plus haut de la ville et qui domine la mer d'une hauteur de 58 mètres; construite au XVIè siècle avec sa Tour qui faisait son originalité. Elle fut détruite pendant la seconde guerre mondiale par  les allemands. C'est un endroit charmant, un petit coin de campagne, une petite route bordée de chaque côté par des champs et des pâturages avec une vue magnifique sur notre ville et sur le Portel et la mer.
 

la Tour du Renard se trouve au au point le plus haut de la ville d'Outreau et domine la mer d'une hauteur de 58 mètres; construite au XVIè siècle avec sa Tour qui faisait son originalité. Elle fut détruite pendant la seconde guerre mondiale par les allemands. C'est un endroit charmant, un petit coin de campagne, une petite route bordée de chaque côté par des champs et des pâturages avec une vue magnifique sur notre commune et sur le Portel et la mer et les villes voisines


Tour du Renard en 1966 ; photo prise du chemin de Berquen en bas la rue de Vimy.
https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Photo été 2007 prise du fond de la cour de l'école de la Tour du Renard 
 
 
 
 

                                  La cour de l'école de LA TOUR DU RENARD, prise de l'entrée.

    
    

 
 
  
 
Une des H.L.M avec son grand parc de jeux, et un air bucolique
 
 
 
 
 
Un siècle après, le même mur, un arbre cache le pignon de la maison et la Tour disparu bien-sûr détruite par les allemands durant la seconde guerre mondiale
 
 
Vue prise du plateau
 
 
 
 
 
  
  La nouvelle salle de la Tour du Renard
inauguration le 6 Juin à 2009  page La Tour du renard
 
 
 
 
  

La Tour Du Renard

 
 
 
 
 

A droite la cathédrale de BoulogneSur-Mer et au loin à gauche la colonne de la Grande Armée

 
 
 
 
 
 
 
Vue panoramique sur les rue de l'Aisne, de la Marne, de Vimy... 
 
 
 
 
 
 
 
 
La Tour fut détuite par les allemands durant la seconde guerre mondiale 
 
 
  
 
 
Une partie des batiments de l'ancien château de la Tour du Renard 
 
 
 
 
 
 
 
  
Classe de Mme JUPON vers 1970  
 
 
 
 
 
 
 
 
Les H.L.M et l'école de la Tour du Renard vers 1966.
 
 
 
 
Vue sur le Parc du Mont Soleil d'Outreau et au font la mer...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      
 

1966 mon frère Serge BERNARD ( né en 1962) avec le chapeau vert

Classe Mme BOURGAIN en 1993

 

La Tour du Renard pendant la seconde guerre mondiale

La Tour du Renard et ses beaux paysages et sa vue exeptionnelle par rapport à son altitude furent " exploités" par les allemands durant la seconde guerre mondiale.

 

 

 

 

Le mur d'escalade

 

 

   Inauguration de la salle de sports de la Tour du renard, samedi 6 juin

Exemplaire à tous niveaux

La Semaine dans le Boulonnais  du mercredi 27.05.2009

Exemplaire : c'est le terme utilisé par Thérèse Guilbert, maire d'Outreau et vice-présidente du Conseil général pour évoquer la salle de sports toute neuve d'Outreau.


Exemplaire à plus d'un titre. D'abord le lieu. Lumineux, spatieux, tout est conçu pour proposer aux sportifs un espace qui leur est dédié.
Il y a bien sûr la salle principale pour accueillir toute une diversité de sports collectifs.

Des sports prêts
à se développer
« Les salles d'Outreau sont déjà très occupées. Par exemple, l'amicale Paul-Bert d'Outreau occupe tous les soirs celle du Mont-Soleil, occupée dans la journée par les lycéens de Clerc. Des sports comme le badminton ne demandent qu'à se développer ». Le club d'athlétisme outrelois s'est par exemple déjà positionné pour obtenir quelques créneaux. On parle aussi de handball. « Si tout va bien, nous allons aussi accueillir une section handi-basket, avec l'APBO », annonce Thérèse Guilbert.
Mais la spécificité de la salle, c'est son mur d'escalade de 9 mètres de haut. « Avec un tel mur, nous pouvons accueillir des compétitions à l'échelle régionale », affirme Alain Bernard, directeur du service des sports. Une idée qui tenait à coeur à Thérèse Guilbert. « C'est un sport très riche, notamment pour les enfants ! Et le Boulonnais était assez mal loti dans cette discipline ».
La salle dispose aussi d'un dojo. Spacieux et aussi très lumineux, il devrait séduire les amateurs d'arts martiaux. « En général, les dojos sont moins haut, donne l'impression d'être confiné. Là, il y a l'espace pour bien travailler », observe Alain Bernard. La salle pourra aussi servir de salle d'évolution pour les structures petite enfance de la ville ou les animations pour les seniors. « Nous allons par exemple travailler à la prévention des chutes chez les personnes âgées », indique le directeur de service.
Exemplaire, cette nouvelle salle l'est aussi pour ses caractéristiques environnementales.

Haute qualité environnementale
En effet, les panneaux solaires permettront de chauffer l'eau des douches des sportifs. Un système de récupération des eaux de pluie a été mis en place. Quant au système de chauffage, il se fera au bois. « L'architecture conçue par le cabinet Delannoy permet aussi de tirer au mieux partie de la lumière, de la chaleur », observe la délégation.
Enfin, le projet se veut aussi exemplaire de par son déroulement. « Je suis maire depuis décembre 2005. Dès janvier 2006, nous avons lancé le projet, alors que le collège Camus était en reconstruction ». Comme le Conseil général subventionne à 60% les salles de sports qui jouxtent ses collèges, Outreau n'a pas manqué cette opportunité, avec une aide de 960 000 euros. A cela, s'est ajouté l'aide du Conseil régional, dans la mesure où le lycée Clerc va lui aussi profiter de la structure sportive. Enfin, la CAF est aussi partenaire du projet avec 22 000 euros de subvention, de manière à ce que les structures de petite enfance qu'elle soutient puissent en bénéficier. Dernier soutien, celui de l'agglomération de Boulogne, via le FOCAD, (fond communautaire d'aménagement et du développement). « Ce projet est subventionné à hauteur de 75% pour un montant total de 2,6 millions d'euros », précise Thérèse Guilbert.
Quant au chantier, il a duré 18 mois, sans encombre.
L'inauguration de la salle de la tour du Renard aura lieu le samedi 6 juin. Les sportifs piafent déjà d'impatience de pouvoir s'y entraîner !

Florence PÉCRIAUX    La Semaine dans le Boulonnais
 
             Inauguration de la salle de sport de la tour du Renard à Outreau (Photo C. Fournier - Delta FM)

 

 
La Semaine dans le Boulonnais                                              Outreau, ville sportive

En matière d'infrastructures sportives, Outreau fait figure de tête de pont dans le Boulonnais. La voilà dotée de 5 salles de sports, « ce qui est rarissime pour une commune de 15 000 habitants », commente Thérèse Guilbert. Et la commune ne s'arrête pas là. Alors que le terrain de football en synthétique est en fin de vie, un nouveau terrain sera aménagé, perpendicalaire au terrain d'honneur. « La pelouse synthétique sera d'une nouvelle génération. Le terrain aura les dimensions requises pour être homologué », ajoute-t-elle.
Le "vieux" terrain synthétique sera lui entouré d'une nouvelle piste d'athlétisme et en son centre, un terrain herbeux sera aménagé. Un club house est également prévu à plus long terme, vers 2011. « L'idée est d'en faire une maison du sport ».
Si l'on ajoute à cela le projet de stade de football de l'agglomération, Outreau s'affirme là comme ville sportive.

 Une fois l'Oeuvre finie, il est toujours intéressant de retrouver les lieux d'autrefois

Une nouvelle salle des sports s'élève dans le ciel d'OUTREAU

 
 
 
 
Mars 2008 vue prise du Sud ...
 
 
 
 
Toutes ses vues ont été prises du quartier de la Tour du Renard
JUIN 2008
                
 
  
 
 
 
 
 
 
Vues prises des tribunes du stade Septembre 2008.
 
 
 
 

                                                                     

             

 
Vue d'est  
 
La nouvelle salle des sports : plusieurs vues de JANVIER 2009
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Voir aussi   La Tour du Renard   
 
 
   
 
free counters free counters
 

l 'Ecole Maternelle provisoire de la Cité République    

Jean-Pierre LIBERT nous fait découvrir "le journal La Mouette Outreloise" année 1951-1952 de l'école Paul BERT