Ecole primaire Edouard Vaillant.

GROUPE SCOLAIRE EDOUART VAILLANT A OUVERT SES PORTES EN 1961.

L' ECOLE PRIMAIRE.

                    

            

Qui étaÉdouard Vaillantit Eo rd VAILLAN



   Né à Vierzon le 29 janvier 1840, Édouard Vaillant commença son action révolutionnaire à l’âge de trente ans, malgré une origine familiale peu encline à favoriser une telle vocation. Son père, notaire et homme d’affaires, était un bourgeois attaché à sa condition sociale, pendant que sa mère, de vieille famille bourguignonne très pieuse, se trouvait très éloignée du socialisme athée de son fils.

   Édouard Vaillant vécut son enfance à Paris, dès l’âge de deux ans, une période entrecoupée de séjours en Touraine, à Salbris. Il fit dix ans d’internat au Collège Sainte-Barbe et passa son baccalauréat en 1857. Il entra alors à l’École Centrale et en sortit ingénieur des Arts et Manufactures en 1862. Il compléta sa formation scientifique pendant quatre ans, à la Sorbonne, au Collège de France et au Muséum d’Histoire Naturelle. Docteur en sciences en 1865, il partit en 1866 pour l’Allemagne où il fréquenta les universités de Heidelberg, Tüblingen et Vienne.

.    Dès 1870, il entra dans l’action. Il participa aux actions insurrectionnelles parisiennes du 4 septembre 1870 au 22 janvier 1871. Le 6 janvier 1871, il était l’un des signataires de l’Affiche rouge (proclamation au peuple de Paris pour dénoncer la trahison du gouvernement). Mêlé étroitement aux événements révolutionnaires, il est élu à l’assemblée communale du 8e arrondissement le 20 mars 1871. Nommé à la commission exécutive le 29 mars de la même année, il est ensuite délégué à l’Instruction publique.

   Vaillant fut en effet un auteur important de la Commune. Sa personnalité, sa culture, pesaient dans les décisions des assemblées dans lesquelles il siégeait. Il inspira ainsi quelques grandes décisions, notamment au niveau de l’Instruction publique, même si le temps lui manqua pour réaliser de grandes réformes. Il voulut hâter le passage d’un enseignement religieux à un enseignement laïc, jeta les bases d’un enseignement technique et d’un enseignement féminin et fit rouvrir les musées.       Au cours de la « semaine sanglante », il participa aux actions et dut se cacher pendant deux jours avant de regagner Londres. Le 17 juillet 1872, le troisième conseil de guerre le condamna à mort par contumace. Mais, en réalité, l’exil lui coûtait moins qu’à ses camarades car il retrouvait le foyer de sa mère et fréquentait les milieux scientifiques londoniens.          

Suite de la vie d'Edouard VAILLANT avec  Ecole Maternelle Edouard VAILLANT

                                                            

                                     Photo de 1971.  Cours de l'école Primaire d'en bas. Aire de jeux. Et plus loin l'école maternelle.

 

Photo de l'école primaire E.VAILLANT en 2007

 

   Photo prise de L'Aire de Jeux 30.09.07.

Une des petites grimpettes qui desservent les écoles.                  

     

   Aire de jeux attenant à la cour de l'école

 
Photo prise de la rue de Verdun Novembre 2007. Les jardiniers de la ville ont commencé à défricher et égaliser le terrain en vue d'une future création...L'école primaire se trouve en bas à gauche.
 
 
 

La colline qui domine Manihen avec ses fermes et ses bosquets où s'étend une prairie accidentée qui apporte plus de charme encore. Un paysage champêtre où parfois galopent des chevaux.

       
         
Les escaliers qui mènent de l'école primaire à l'école maternelle Edouart Vaillant.

     
 
Classe de Monsieur CLARISSE en 1988.
 
 
                                   Commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918         
 

Manihen commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 avec la participation de la Clique Edouard Vaillant

 

 Retour les écoles d'Outreau   ou  Retour au site consacré à la ville d'Outreau   

 

 

Retour les écoles d'Outreau   ou   Retour au site consacré à la ville d'Outreau

l 'Ecole Maternelle provisoire de la Cité République    

Jean-Pierre LIBERT nous fait découvrir "le journal La Mouette Outreloise" année 1951-1952 de l'école Paul BERT

          free counters  free counters

 

 

 

         
 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

 

 

Comments