La cité des Fleurs

Retour au site consacré à la ville d'Outreau  ou retour les cités provisoires d'Outreau 
  
  La Cité des Fleurs doit certainement son nom au grand café qui se situait tout prés,elle était composée de préfabriqués Américain type UK 100.
Cette cité fut érigée sur une partie du grand parc qui appartenait à la famille Lajouanique.
 
  
 La Cité des Fleurs a été démolie en 1987. En 1991-1992 construction d'appartements.
Photo en couleur de la Cité des Fleurs d'Outreau, photo qui à l'époque avait eu un problème " au développement." 
 
  
Petit retour dans le passé de la Cité des Fleurs. Photo prise prés du Temple rue de l'Egalité.
Par ce petit chemin qui traversait la Cité on arrive directement rue Auguste Comte, à gauche la rue Jean Jacques Rousseau, à droite derrière l'arbre c'était la Cité des Fleurs.

 
 La même photo en 2010...Le saule pleureur de l'ancienne cité des Fleurs a été sauvegardé. 
 
Photo du café des Fleurs avant la seconde guerre mondiale il était très fréquenté. On y organisait des bals.

 Café des Fleurs avec l'enseigne " Rivenez-Caron"
 
 

Roger CLOCHEPIN avec ses deux enfants dans la Cité des Fleurs
 
 
 Le café des Fleurs, dès la fin de la seconde guerre mondiale il était trés fréquenté. On y organisait des bals.
Je me souviens que vers les années 1975 il y avait des jeux flipper et autres...Ce n'était plus un café.....
 
 
 
Les beaux préfabriqués de la Cité des Fleurs.
 
 
 Année 1992 maquette de projet de construction de 46 logements
Cité de l'Europe qui remplacera la belle Cité des Fleurs détruite en 1987.
 
  Le café des Fleurs route d'Equihen qui est devenue rue Pantigny...
 

 L'ancien café des Fleurs...
 
On aperçoit les anciennes inscriptions Fleurs ...puis quelques années aprés Dancinq ce n'était déjà plus la même époque...
 
 
 Le 4 Juillet 1991, pose de la première pierre  par le Maire Jean-Marie FRANCOIS  sur les  terres de l'ancienne Cité des Fleurs qui deviendra Résidence de l'Europe.
 

 Le café des Fleurs propriétaires Rivenez - Caron
 

 La Cité des Fleurs complètement disparue, plus loin rue Auguste Comte on peut apercevoir le presbytère qui à son tour disparaîtra pour laisser la place à la  perception.
 
A peu prés en face du Temple,rue de l'Egalité, on avait aussi accés à la Cité des Fleurs
par  quelques escaliers dont on voit sur la photo la rambarde
La CIté des Fleurs photo prise de la rue Auguste Comte, sur la gauche encore quelques préfabriqués et des garages.....Sur la droite le nouveau lotissement est en train de se bâtir
 La cité des Fleurs photo prise côté sur Auguste Comte, au loin l'église....
 
La petite ruelle qui menait rue Auguste Comte 
et sur la gauche la Cité A.Comte en démolition, 
à droite la cité des Fleurs. Au fond on aperçoit le presbytère qui sera lui aussi démoli.

 
 
free counters  free counters 
 

   
Comments