Cité d'Urgence est devenue Résidence La Salle

 
 
La cité d'Urgence à La Salle a été créée en 1954
Elle comportait une cinquantaine de logements, d'un type de construction unique par rapport aux autres cités  ; comme on peut s'en apercevoir sur la photo. Genre de petites maisonnettes, la plus grand partie se situait dans le haut. Autre particularité les numéros se suivaient maison N° 22, 23,24, 25....
ou sur la rangée d'en face N°1, N°2, N°3.....Au contraire d'aujourd'hui où dans une rue les maisons sont numérotées d'un côté par nombres pairs et en face de nombres impairs.
 
 
Sur la photo du dessus les habitations en haut de la cité à droite commençait au fond  du N°1 ...N°2...ect...et la petit cour était derrière et le jardin " redonnait " sur la Département 236 du Portel à Equihen-Plage
Au N°2 la famille PIDOUX, N° 4 famille ROGER. Famille GORET....
A gauche de la photo  au bout les habitations commençaient du N°26...N° 25...N° 24...
Au N° 25 habitait la famille BERNARD,au N°24 BRANLY,au N° 26 FLUET. 
Renseignements des années 1960....
 
 
ligne violet bleu
 
Nous nous trouvons ici tout en haut de la Cité d'Urgence...
Au bout de la ruelle où il y a les arbres on se retrouvait à La Salle où il y avait encore des fermes
        
 
 
Aujourd'hui àpeu prés au même endroit...
le terrain " en attente " où il y avait les maisonnettes
 
 
 
Photo prise de la salle avec l'ancienne petite ruelle qui menait dans le haut de la cité
 
 
 A partir  de 1954 les 50 logements de la Cité d'Urgence pour un montant de 
1 million de francs soit 1500 euros  feront d'Outreau une commune de plus de 800 logements provisoires.
 
                           ligne bois clair
 
Quelques photos de famille. On aperçoit une R12 c'est vers les années 1980
 
 
 
Ce type de maisons avec les fenêtres assez hautes...
   
    
 
 
 Le but du jeu du journal Nord Matiin était de paraître dans le journal
 
   
  Nous avons habité quelques temps à la cité d'Urgence
Mon frère Serge est né en 1962 au N° 25 ...dans une des maisonnettes de la photo en dessous.
 
    
Vue sur le Nord ....vers le Portel
 
 
 Vue générale ... prise côte de la roulette ...vue sur le nord...aprés la voiture on tournait pour arriver                                     à la travée des 5 maisons ( rue Frédéric Sauvage )  actuellement.
 
 
 
 
 
 
                    ligne jaune avec bandes
 
Vue sur les anciens jardins des maisons du haut de la cité d'Urgence
les maisons aux numéros 4 jusqu'au 16 à peu prés.
Pour accéder au jardin il fallait monter quelques escaliers de la courette et le terrain
comme on voit aussi était forte abrute. les hauts des Jardins redonnaient sur la Départementale 236
qui relie le Portel à Equihen-Plage.
 
 
  
 Le jardin de la maison N°16 ; il redonnait sur la route départementale
et on y découvrait la vue sur Le Portel comme ici et d'Outreau d'un côté
 
  Intérieur du N°16 cité d'Urgence de Paul et Hélène BRANLY année 1980
 
 
 Un enfant dans les bras de sa mère ... et la deudeuch
 
 
 Vue sur le type de maison...Année 1980
 
 ligneverte et rouge
 
 
A l'époque (comme aujourd'hui ) on pouvait arriver à cité d'Urgence en venant de la rue Saint-Michel
nous arrivons donc dans le bas de la cité, il y avait la première rangée qui ne comportait que 4 ou 5 maisonnettes et tout en haut la rangée qui comportait le plus de maisons et dont les jardins,comme je l'ai écrit redonnaient sur la Départementale reliant le Portel à Equihen-Plage
 
 
 
 Ici c'est juste avant de " s'attaquer " à la montée à droite c'est la rue Frédéric Sauvage mais  sur la commune du Portel ; jadis il y avait un petit commerce ; puis au bout il y a à nouveau une petite ruelle qui mène rue du Thien ...( la rue où il y a le petit golf et le square Ansel ).
 
 
Il y avait ici 5 maisonnettes... Tout le reste de la cité d'Urgence les 45 logements se situaient tout en haut,
ici c'était les numéros 46 à 50.... à confirmer;;;
 
 
 
ligneviolet rouge
 
 
 

 
 
 
 
 
 Un petit groupe de copines... Maintenant cela doit rappeler bien des souvenirs. Cliquez pour agrandir.
 
 
Photos avec les Grands-Parents
 
 
Les bretelles et le pantalon de travail de l'époque, la chemise épaisse...
 
 

                              ligne jaune et violet
 
 
 
Quelques noms de familles qui ont habité cité d'Urgence :
Pierru - Quenehen - Carlu- François - Philippo- Bernard- Branly-Vasseur-Lassale - Roger-Pidoux-Fluet-Goret- Griset - Laverdure.....
 
Un retour dans la cité dans les anciennes années
 
       
 Photo sur le groupe de maisons ...la voiture...le vélo...la poussette
 
 
 Maison N° 11

 
 Un beau jeune homme en costume
 
       
 Le même jour avec ses deux soeurs
 
Photos de groupe de la Cité d'Urgence
 
 
 

 
 

fleurs bleues

 
Vue lointaine et d'ensemble sur la Cité d'Urgence
 
 
Une autre vue sur les jardins...Et toujours ce petit coin fleuri
 
 
 Résidence La Salle vue arérienne
 
 
 
Merci à Juanita et Lionel pour les photos.
 

Ferme de Mr. Florent Dumont, située au 121 de la rue Saint-Michel à Outreau à La Salle

Merci à Isabelle Claeyman petite fille de Mr Dumont pour l’envoi de ces magnifiques photos et l'importance de son témoignagne.

 Ferme de Monsieur et Madame DUMONT à Outreau à La Salle

Sur cette photo, Monique, le deuxième enfant de la famille (ma mère), âgée d’une dizaine d’années, devant la première voiture. On y aperçoit le coin l’ancienne maison « en dur » devenue un débarras. Le baraquement a été démonté depuis longtemps et un nouveau bâtiment a pris place sur une partie de l’emplacement.

 

Sur cette photo plus récente, prise après le décès de mon grand-père et avant la vente de la ferme en 2004, l’implantation des bâtiments est identique à la photo de 1947, sauf le baraquement qui a laissé place à un garage

La maison d’habitation et les bâtiments accolés ont été rebâtis après la seconde Guerre Mondiale, en 1951-52, en face du baraquement. Mes grandsparents, Antoinette et Florent Dumont, y élevèrent leurs 12 enfants (Quatre des enfants sont nés dans la petite maison en face). Deux pièces étaient aussi réservées à mon arrière grand-mère.

La ferme, présentée  sur la photo de Nord-Matin du 31 janvier 1947, était située au 121 de la rue Saint-Michel à Outreau à la Salle est appartenait à la famille DUMONT.                   Entre le préfabriqué et l’étable, une « voyette » permettait d’accéder sur l’arrière, à une demie lune.
 

Aujourd'hui l'aspect de la ferme de la famille DUMONT a totalement changé.
 
 
 
 
 
  free counters     free counters 
 

 
 
            ______________________________________________________
 
 
 
  
Comments