24- PORTRAITS‎ > ‎

Paul HARTER

http://la-loupe.over-blog.net/article-harter-paul-113402606.html


Paul HARTER est un homme politique français né à Uckange le 23 janvier 1897 et mort à Forbach (Moselle) le 16 mars 1970.

Employé des Mines de la Sarre comme ingénieur avant et après 1945, il préside la section de Forbach des Poilus d'Orient.

Membre de l'Union républicaine lorraine, parti politique mosellan d'orientation sociale-chrétienne, il est élu maire de Forbach en 1935. Il fonde alors avec les dirigeants locaux de l'URL un parti indépendant, le parti chrétien-national du progrès (Christlich-nationalen Fortschrittspartei). Son champ d'action se limite au canton de Forbach mais il ne s'agit pas d'un simple comité électoral : il tente de mettre en place des formes partisanes modernes.

L'année suivante, toujours sous les couleurs de l'URL (devenue URD), il est élu, dès le premier tour, député de la Moselle, dans la circonscription de Forbach, en tant que candidat des partis chrétiens (Parti chrétien-national et Parti chrétien-social, autonomiste, de Victor Antoni et Antoine Straub). Il s'inscrit au groupe des Indépendants d'action populaire, qui regroupe de nombreux élus d'orientation chrétienne et sociale issus des régions de l'est de la France. En Moselle, il devient membre du comité du Front lorrain, opposé au Front populaire. Il est cependant un opposant modéré.

Le 10 juillet 1940, Paul Harter vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain; vote qu'il justifie par sa crainte de voir l'Alsace-Moselle arrachée de force à la France par les Allemands. Il rejoint sa mairie de Forbach mais il est expulsé de Moselle et spolié de ses biens en novembre 1940. Il se réfugie alors à Angoulême, jusqu'en 1945. Il est relevé de son inéligibilité en 1945 par un jury d'honneur. Il ne retrouve néanmoins pas de mandat politique après la Libération : il est battu aux municipales en 1945, comme candidat du MRP

Comments