13- la Poste et les Télécommunications

1950 env : le facteur dans la cours ferme Plassiart



à gauche Ecole J-J ROUSSEAU et au centre, l'ancienne Poste face à l'église dans les locaux de la Mairie de l'époque (entrée par la porte avec l'affiche blanche)




             Un article titré « UCKANGE - il y a un siècle … Notre localité n’était qu’un relais de Poste », paru dans le Républicain Lorrain le 24 août 1954, nous fait partiellement découvrir l'activité en 1830,

en voici un extrait :


            « (les routes) ... s’arrêtaient à Uckange, à l’Hostellerie,  … Uckange était une station de relais. Quatre ou cinq chevaux accouplés attendaient l’arrivée de la diligence. Dans l’espace de quelques minutes l’attelage tout écumant et fumant de sueur était dételé et remplacé par des chevaux frais et le postillon repartait. »


    L’Hôtellerie dont il est fait référence appartenait à la Famille BECKER, au lieu-dit Sous-les-Tilleuls, sur le site des petits immeubles, anciennement HLM, route de Metz.

 

            L’on peut découvrir que, sur demande du Maire Louis-Vincent JARDIN, le relais sera remplacé par un véritable bureau de Poste le 1er janvier 1841 dans la Maison CAÏFFA, face à l’église dans le même bâtiment que l’ancienne Mairie (face à l’entrée de l’Eglise), déménageant ainsi de la rue de la Gare (site de la Régie Communale d'Electricité).

 

            Il semblerait toutefois que juste auparavant le bureau se trouvait sur l’ancienne place du marché, dans l’actuel Café du U4 (anciennement Café du Commerce). Ce renseignement remet en question l’affirmation apportée dans l’article précédent et laisse supposer que le relais postal dont il est question était plutôt un poste de relais


      Si la différence "littérale" n'est pas évidente, dans la réalité ce sont des choses sans aucun rapport :


- dans un relais postal, on traite l'arrivée de la diligence postale : les sacs de correspondances sont déchargés pour acheminer les plis et colis vers d'autres relais ou vers leur destinataire. C'est ainsi qu'une enveloppe venant de n'importe où sur la planète, après nombre d'échanges dans ces relais, pouvait être distribuée à Uckange.

- dans un poste de relais, on ne traite que de chevaux. Les diligences de "voyage" pouvaient y faire reposer leurs équidés ou les échanger contre des bêtes "fraîches". On y dételait et réattelait bien des équipages, mais certainement plus des convois de marchandises ou de voyageurs que la diligence postale.


      L'affirmation de l'article est d’autant plus sujette à caution que Thionville et Mondelange étaient toutes deux pourvues d’un relais postal et qu’ainsi, trois postes sur quelques 10 km semble très peu probable.

 

missive TREVES UCKANGE 1810



         L'avènement des chemins de fer et des premiers véhicules à moteur sonnera le glas de ces institutions séculaires.


 

avril 1891 - cachet d'émission LONGUYON - cachet de réception UECKINGEN (Uckange)


 

           Le bureau de Poste déménagera ensuite :

- rue de la gare, dans ce qui deviendra la boucherie JACOB (aujourd'hui maison d'habitation),

- place de l'Eglise (env 1900), juste en face de l'église, dans les locaux de l'ancienne Mairie

- angle de la rue des Alliés et de la rue Neuve (actuelle maison où siège l’association des anciens combattants), env 1920

- rue Isaac Lambert Lévy (rebaptisée partiellement rue de l'ancienne Poste dans les année 1990), au pied du pont des chemins de fer côté « village »,

- emplacement actuel, rue de l'Hôtel de Ville, dans un bâtiment communal. env 1960

 

            A ses débuts, outre les correspondances de Uckange, le bureau avait également en charge le courrier de Fameck, Florange, Gandrange, Rosselange, Vitry et Richemont.


 

 

1859
 8 février 1865
cachet 4048 gros chiffres Uckange
  Sur le pli de droite, on peut lire ( 55 ) dans le bas du cachet : il s'agit là du numéro de département que nous portions à l'époque.
L'histoire de l'existence des Départements est alors très récente : instaurés au début de la Révolution française, leur nombre a rapidement évolué au gré des annexions et victoires sous Napoléon Bonaparte.
Au cours du XIXème siècle et au début du XXème, d'autres changements eurent lieu telle la création de la MEURTHE ET MOSELLE : Après 1871, la majeure partie du département de la Meurthe et l'extrême ouest du département Moselle, non-annexées par l'Allemagne, furent réunies dans le nouveau département de Meurthe-et-Moselle ; les parties annexées revenant à la France au lendemain de la Première Guerre mondiale formèrent une nouvelle Moselle bien différente de celle d’origine.
Ainsi le nombre de départements passera progressivement de 83 le 04 mars 1790, à 101 le 31 mars 2011 (Mayotte).
Une réorganisation des départements vers 1920, avec la création des Régions, attribuera alors à la Moselle le numéro 57.

 

 

            Dans un article rédigé dans le bulletin municipal de juin 1966 par M. LAVENIR, alors receveur des PTT, on découvre que l’activité courrier pour l’année 1965 est de 500.000 lettres expédiées et 1.000.000 d’objets distribués.


            Devant une telle activité, un nouveau facteur renforcera la petite équipe, et la désormais mythique 4L jaune commencera ses tournées dans les rues Uckangeoises.

 

            On est déjà très loin de la première boîte aux lettres (pour les expéditions) achetée au receveur pour 25 francs et installée à la gare en 1867. 

 



          Les conditions économiques amènent la Direction de la Poste à optimiser ses charges. La réduction de Personnel étant relativement compliquée car on ne peut que difficilement supprimer l'un des deux guichets ouverts au public (quoi que ...) ou supprimer un facteur au risque de voir trop s'étendre le secteur des autres préposés, la Poste a opté de regrouper l'activité de tri au Centre de Courrier à Fameck. Aussi, en 2006, les facteurs sont déménagés, ne laissant au bureau d'Uckange que les activités dites Grand Public et Bancaire.


         De plus, le nouveau mode de fonctionnement, adopté sur le plan national en 2005, voit la création de "Terrains" : c'est le regroupement de plusieurs entités sous un pôle unique, Uckange étant alors rattachée à Florange.

        Pour le quotidien des Uckangeois cela ne change rien à leurs habitudes, mais pour le Bureau cela signifie la disparition définitive de son Receveur.

 

         En 2005 également, la Direction Nationale, sur autorisation gouvernementale et suite aux exigences européennes, modifie une partie des statuts de la Poste lui conférant, au 1er janvier 2006, le nom de "la Banque Postale" pour son activité financière. Mais l’ex « Établissement Financier » est déjà bien connu de beaucoup de ses clients qui tiennent beaucoup à leur Livret A et à leur CCP.



 
 

RUE DE L'ANCIENNE POSTE années 60 et 2010

(Ce bureau de Poste est aujourd'hui un lieu d'habitation)


 


           Maintenant que vous dire sur le téléphone ? 


           Presque aucun document, en dehors des dossiers de constructions et d’installation des lignes, n’aborde le sujet. Ces dossiers ne présentent pas un grand intérêt historique, car ce n’est pratiquement qu’une suite de chiffres et de plans. Mais ce que nous pouvons en ressortir, c’est que Uckange n’a jamais été en retard dans ce domaine.


            Au début de l’histoire de la télécommunication, les autorités allemandes installent un point de télégraphe à la disposition des Uckangeois quelques années avant la Guerre de 14-18, puis, à la libération, le service passera dans le giron des P.T.T. (Poste, Télégraphe et Télécommunication), qui fera de très gros efforts d’extension en presque doublant les liaisons entre 1965 et 1966, pour aboutir après « la séparation des métiers » à l’opérateur FRANCE TELECOM devenu ORANGE depuis.


 

 
 

LA POSTE - rue de l'Hôtel de Ville - dans les années 60 et en 2010

 




 Parmi les Postiers, il faut retenir les noms de :


- Mademoiselle PIGNIER, toute première distributrice du courrier à Uckange,

- Eugène THIRY, facteur, tombé au champ d’honneur pendant la guerre de 14-18.

- Mme BERTARY, Receveuse qui, à la fin des années 1920, œuvrera à l’implantation du réseau téléphonique.

 


 



        Aujourd'hui, Uckange a vu son réseau de télécommunication largement développé pour répondre aux nouvelles exigences techniques : réseau Haut Débit pour Internet entre autres. De plus, la Région, dans son vaste programme de modernisation, fait poser un réseau Fibre qui traverse toute la Vallée de la Fensch (env. 2010). La Communauté d'Agglomération a en charge ce dossier pour en assurer le développement et le déploiement.



       Pour ce qui est de la téléphonie mobile, nous trouvons 2 antennes relais sur le ban communal : la première se trouve sur le Port d'Illange pour Orange et SFR, et la seconde est implantée, depuis 2013, rue des Étangs (Bouygues Telecom et Orange). Cette dernière était auparavant érigée sur le toit de la Tour, Résidence des Tilleuls (17 avenue des Tilleuls). L'évacuation définitive de ce bâtiment, en juillet 2011, aura nécessité cette nouvelle implantation.


        Il ne manque maintenant plus que l'accès à la  4G pour parfaire la performance de ce réseau.


       On notera enfin que, maintenant, la Poste propose des abonnements Mobiles, renouant ainsi partiellement avec son ancien métier des PTT.



Une histoire aussi avec les différents logos de la  Poste :

 
 
 






 
 
années 20  - angle de la Rue Neuve et de ce qui allait devenir la Rue des Alliés

 

    




       Juillet 1934 :

cet Annuaire, complet, donne un aperçu des commerces d’alors,

mais ne sont cités là que ceux qui étaient équipés d’une installation téléphonique :

 

  • 14      Basile, Docteur en Médecine
  • 41      Boff E, dentiste, rue Isaac Lambert Lévy
  • 16      Bouring AM, quincaillier, rue Jeanne d’Arc
  • 23      Bour Frères, const. app. soud. Coupage
  • 28      Bringer et Tondut
  • 45      Café de la Gare, route de Hayange 161
  • 35      Camifémo, barrage d’Uckange
  • 8        Chemins de Fer Alsace-Lorraine, gare
  • 25      GREMONA
  • 49      Dragage Dentz, port public Uckange
  • 13      Festor Jean, ferme de Brouck
  • 1        Forges et aciéries de Nord et Lorraine
  • 12      Gendarmerie
  • 9        Giarolli Armando, entrepreneur
  • 2        Grandes Brasseries de Jarny et Uckange
  • 33      Herter Guill, pommes de terre, route d’Hayange
  • 40      Herter Nicolas, pommes de terre, route d’Hayange
  • 6        Hoffmann, Mme Veuve Georges, fers et métaux
  • 44      Hôtel Central, Wahlster
  • 29      Jacob Emile, boucherie
  • 32      Kirsch et Schumann, zing, chauff. Cent.
  • 30      Krag Jean, Café Walsheim
  • 51      Krier Bernard, agent géné. d’assurance, route de Thionville 22
  • 24      Lévy Emile, marchand de chevaux
  • 5        Ligaudian Emile, transp. par eau
  • 3        Mairie
  • 15      Michel Bernard, propriétaire
  • 11      Morchel Louise
  • 20      Nilles N., vins spir. en gros
  • 34      Ochs-Bougault, bazar, rue de la Gare 138
  • 42      Pharmacie de la Croix de Lorraine
  • 3        Pompiers
  • 7        Ponts et Chaussées, Subd. d’Uckange
  • 38      Schmitt E., café rue Jeanne d’Arc 86
  • 17      Schreder Michel, boucher-charcutier
  • 26      Sté Messine de Magasinage et de Manutentions, port d’Uckange
  • 21      Syndicat des eaux d’amanvillers – pomp
  • 4        Tuilerie à Vapeur, sect. Moulins à scories
  • 31      Woirgard Nic-Jos, Hôtel de la Poste
  • 36      ZANGA F., cantine HF d’Uckange
  • 37      ZANGA F., épicerie du port


Dans l’annuaire de 1939,

on trouve déjà presque quatre fois plus d’abonnés au téléphone pour Uckange







2017

une révolution :

LA FIBRE OPTIQUE





Après avoir pris la compétence en 2015, la Communauté d'agglomération du Val de Fensch confie (donne !) à Numéricable (absorbé par SFR) le réseau de la ville.

Une belle plaquette explique le pourquoi du comment de cette décision, mais les explications omettent de signaler qu'une troisième solution avait été proposée pour que non seulement ça ne coûte rien à la collectivité mais qu'en plus ça lui rapporte de l'argent TRES rapidement.
PEUT-ETRE UNE SOLUTION PERDUE POUR BAISSER LES IMPOTS LOCAUX ?

Le Conseil Communautaire a voté la facilité :
c'est à dire limiter les offres des FAI en optant pour la FTLA (fibre jusqu'en limite de propriété et non jusqu'à la maison) tout en donnant la chance aux actionnaires de SFR de profiter des énormes bénéfices qu'engendrent de tels réseaux.

Donc la fibre ? oui !
mais un choix très limité de FAI  !!!
et renoncement DEFINITIF à une opportunité locale de service ...

2017 :

      









UCKANGE cartes postales fantaisies



Comments