La légende du lama et du renard


Un véritable lama devant le Machu Pichu :

"Il y a bien longtemps, un berger rejoignait, inquiet, son troupeau de lamas car ceux-ci ne mangeaient plus et ne buvaient plus.

Toute la nuit, ils observaient le ciel et pleuraient.

Le berger leur dit avec colère :

"Vous avez les meilleurs pâturages, vous recevez l'eau la plus pure et sans arrêt vous pleurez".

Un lama répondit comme un homme :

"Tu vois les étoiles par dessus le mont Vilcacoto, elles nous disent que dans un mois exactement le monde subira un déluge".

Le berger convaincu par ses paroles, alla chercher sa famille et se réfugia au sommet de la plus haute montagne en compagnie des animaux sauvages.

Il finit par pleuvoir tant et tant que seul le sommet de la montagne échappa à cette eau.

Vu le peu de place au sommet, un renard glissa et trempa sa queue dans l'eau.

C'est depuis ce jour que les renards ont la queue noire".

Les Incas appelaient lama et renard des constellations visibles en ce site grâce à l'altitude et à la pureté du ciel. Le lama, constellation située à l'ouest observait vraisemblablement le lever du soleil à l'est, ou bien le lever héliaque (dernière étoile visible avant le lever du soleil).

En outre, le mont Vilcacoto signifie "montagne des tas de soleil", ces fameux tas de soleil étant interprétés comme les Pléiades.

L'évènement raconté dans cette légende correspond au coucher du lama au moment même où les pléiades se lèvent. Il s'agit d'un évènement historique, daté du solstice d'hiver en décembre 650. On constate effectivement que la constellation du renard a la queue coupée par l'horizon, ce qui correspond dans le mythe à la coloration prise par l'extrémité de la queue du renard.

Légende péruvienne



Comments