Les alpagas du refuge

Picchu est un alpaga malvoyant de naissance, Machu, son ami, veille sur lui et le guide.

Ils adorent jouer ensemble et sont très complices.

Machu et Picchu sont très attachants.



L’Alpaga appartient à la famille des camélidés. Celle-ci comprend aussi : le lama, le guanaco, la vigogne, le chameau de Bactriane, et le dromadaire d’Asie et d’Afrique.

Les camélidés d’Amérique du Sud (l’alpaga, le lama, le guanaco, la vigogne) ont leurs origines dans les plaines centrales d’Amérique du Nord. Il y a trois millions années, les camélidés ancestraux ont migré vers l’Amérique du Sud. A la fin de la dernière glaciation, les camélidés se sont éteints en Amérique du Nord. Parmi les camélidés ancestraux, on trouve de nos jours la vigogne et le guanaco sauvage. Ils vivent dans les hauts plateaux Andins (Pérou, Bolivie, Chili) de l’Amérique du Sud. Il y a environ 5000 à 6000 ans, les indigènes ont commencé la domestication de la vigogne puis l’alpaga d’aujourd’hui pour produire de la laine.

Quand nos alpagas jouent en hiver:

« J’ai interrogé la terre, la mer et ses profondeurs, les animaux et les choses rampantes. J’ai interrogé les vents qui soufflent, les cieux, le soleil, la lune, et tout ce qui se trouve à l’orée de ma chair (…)

Mon interrogation était le regard que je portais sur eux.

Leur réponse fut leur beauté. »(Saint Augustin)