La Sarcelle Marbrée

Marmaronetta angustirostris



Biométrie : Taille : 48 cm
Envergure : 63 à 67 cm.
Poids : 450 à 590 g





Description : La sarcelle marbrée est un petit canard de la taille de la sarcelle d'été. Elle a de longues ailes et une longue queue ce qui lui donne une allure élancé. Le bec sombre est assez étroit. Les pattes sont aussi de couleur sombre. Elle a le corps gris brun clair avec des taches crèmes bien visible sur le dessus en raison de la couleur brunâtre du dos. Elle possède une virgule sombre sur l'oeil et une huppe qui se prolonge sur la nuque. En vol les ailes sont claires et seule une tâche blanche au poignet sur le bord antérieur de l'aile et l'absence de miroir permettent de l'identifier.


Habitat : Ce petit canard est très rare et localisé. On la trouve dans les étangs peu profonds à végétation dense. Bien qu'elle affectionne les marécages saumâtres, une salinité trop importante ne lui convient pas. Le choix de leur habitat dépend fortement de leur exigence alimentaire variable en fonction des saisons,des sites et de leur âge.La réduction des habitats qui lui sont propices après les mois chauds et secs de l'été a pour conséquence probable une grande mortalité de juvéniles et d'adultes postnuptiaux. En hiver, elle fréquente les étendues d'eau ouverte.




Distribution : Les populations de Sarcelle marbrée ont une distribution fragmentée en Méditerranée occidentale (Espagne, Maroc, Algérie, Tunisie, hivernage en Afrique occidentale du Nord et subsaharienne), en Méditerranée orientale (Turquie, Israël, Jordanie, Syrie, hivernage dans le sud de l'Egypte) et en Asie occidentale et du sud (Azerbaïdjan, Arménie, Russie, Turkménistan, Ouzbékistan, Tadzhikistan, Kazakhstan, l'Irak, l'Iran, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Inde et la Chine, hivernage en Iran, Pakistan et nord-ouest de l'Inde).


Alimentation : La sarcelle marbrée est surtout végétarienne mais elle ne dédaigne pas les invertébrés (Hétéroptères, Diptères, Coléoptères et Ostracodes). Les diptères sont une composante importante de leur régime alimentaire avant et pendant la période de reproduction.



Protection,menaces : Cette espèce semble avoir subi un déclin rapide de sa population, au coeur même de son airede distribution, suite à de nombreuses et importantes destructions de son habitat. Elle est donc qualifiée de Vulnérable. Cependant, la rareté des données s'explique peut être par le déplacement de certains oiseaux sur d'autres sites. L'augmentation apparente de la population en Méditerranée occidentale reflète probablement plus celle de la pression des observations que l'inversion de la tendance.

Les mesures de conservation  proposées s'orientent vers une meilleure connaissance de son écologie, une protection de l'ensemble des sites où l'espèce est présente régulièrement, une réduction de la mortalité du à la chasse ou à d'autres causes et une sensibilisation du grand public. L'espèce est légalement protégée en Bulgarie, Israël, Maroc, Espagne, Russie, Tunisie et Turquie.



Source : .oiseaux.net                                   Photo: Association la Petite Bohème.
Comments