Archive janvier 2016 
Après un "Noël au balcon"...
Meilleurs vœux pour 2016 !
Ce mois de décembre a connu des températures printanières qui trompent la végétation avec des plantes déjà en fleur !
Ne préjugeons pas de la suite... mais faute de frimas, de manteau blanc, de givre et de glissades en luge dans le Pré d'Ételle... contentons-nous de cette image animée en clin d’œil un peu nostalgique.

Toute l'équipe du S.I. de Culles-les-roches vous adresse amicalement ses meilleurs voeux pour 2016 !

Au sommaire de cette édition :
Interview - Botanique - Ornithologie - Photo du mois - Les carrières de grès - On recherche films ! - Actualité en photos - Rendez-vous de janvier... Alors... déroulez la page... et lisez jusqu'au bout !
Et n'oubliez pas la page Facebook : On peut y accéder même sans avoir de compte en cliquant ici.
Déjà plus de 102 mentions J'aime.


Passage de témoin au Syndicat d'initiative (suite)

si Culles les rochesLe Syndicat d’Initiative est une association culloise qui a 50 années d’existence et Bernard Veaux en a toujours été le moteur et le gouvernail. Le remplacer après 50 années de présidence pouvait ressembler à un challenge.
Le mois dernier, après un message de Bernard Veaux [ lien ], nous annoncions une interview du nouveau président pour qu'il explique les raisons qui l'ont poussé à relever ce défi.

Pour en savoir plus sur ses motivations et ses projets, Monique Desmartes, qui a également rejoint le Bureau du S.I. en tant que secrétaire, lui a posé quelques questions... 

Monique Desmartes - Tu as accepté la présidence du S.I. pour continuer à faire vivre une association qui a toujours participé à la mise en valeur de notre village, de son patrimoine… Qu’est-ce qui te séduit particulièrement dans cette association ? 
Bertrand Brocard - J'ai toujours eu l'esprit curieux et entreprenant. J'ai découvert le village quand j'ai acheté un terrain en bordure de Saules pour installer mes tipis. Dès cette époque je me suis intéressé à ce qui se faisait à Culles et encore davantage quand nous avons acheté la maison puis sommes venus y vivre. Rapidement je me suis impliqué dans le S.I. dont j'appréciais le Bulletin. J'ai prêté du matériel pour les fêtes et petit à petit fait la connaissance de Bernard et des autres membres de l'équipe. Nous avons la chance d'avoir de nombreuses associations à Culles mais n'étant ni bouliste, ni chasseur, ni pêcheur, ni parent de jeunes enfants, le S.I. correspondait davantage à mes attentes. Je me suis impliqué également dans l'organisation du trail « 10 cullomètres » et je suis partisan d'une grande coopération avec toutes les associations du village pour mettre en place des synergies, s'entraider, co-organiser des événements. 

M.D. - Bernard reste une valeur précieuse pour cette association et une mémoire vivante et rigoureuse. Quelle place comptes-tu lui donner dans cette nouvelle organisation ? 
B.B. - La première décision prise par le nouveau C.A. a été de nommer Bernard président d'honneur pour affirmer ce que l'association lui doit et l'associer à la suite de l'aventure. Mais je profite de ta question pour indiquer que je souhaite vraiment un travail collégial avec toi, Michel, Monty, Jeanine et les autres membres du C.A.. Ce n'est pas moi qui décide ! Ce doit être un travail d'équipe même si c'est normal que certains donnent des impulsions ou soient plus créatifs. 

M.D. - J’imagine que tu as déjà mille et une idées à proposer. Peux-tu nous en dévoiler quelques unes ? 
B.B. J'ai pas mal d'idées en effet, dans différents domaines, car j'ai remarqué l'appétit des Cullois pour se mobiliser ou participer à des activités. Mais, et cela rejoint ma réponse précédente, je souhaite que nous soyons d'abord à l'écoute des habitants, de leurs envies, dans leur diversité d'âges et de situations, plutôt que d'arriver avec un programme figé. Je proposerai au C.A. que nous commencions par une grande enquête qui sera l'occasion de rencontrer tout le monde. En même temps 2016 sera marqué par la mise en place de Géorama et cela devrait déjà nous occuper pas mal.
georama culles les roches
M.D. - Tu parles de Géorama. Où en est ce projet ? 
B.B. - Bernard a eu l'idée de départ et j'ai commencé à le mettre en œuvre avec lui ce qui nous a permis de nous connaître davantage et de nous apprécier mutuellement. Depuis un an Géorama tournait au ralenti car la Communauté de Communes avait souhaité le soutenir et demandé une subvention du Conseil départemental pour un financement. La bonne nouvelle c'est que nous venons d'apprendre par l'intermédiaire de Mme Lanoiselet, maire de Buxy et conseillère départementale, que le CD71 avait acté ce soutien financier à la CCSCC. Cela va permettre de remobiliser les énergies et de mettre en route la réalisation pour une inauguration le dimanche 31 juillet prochain à l'occasion de la traditionnelle fête du village organisée par le S.I.

M.D. - Quelle place tiendront les références au passé du village et à sa tradition rurale ? 
B.B. - A côté de l'animation du village, l'objectif du S.I. est également la sauvegarde du patrimoine et a déjà fait pas mal de choses dans ce domaine. Nous allons évidemment poursuivre dans cette voie. Toujours en donnant la parole aux anciens mais aussi avec des chantiers «physiques» et en réfléchissant à la valorisation des contenus des bulletins rédigés par Bernard depuis 50 ans. Cette richesse exceptionnelle mérite d'être rendue plus accessible sous une forme numérique et partagée et grâce à Internet. 

M.D. - A propos d'Internet, comment le site www.culles-les-roches.com va-t-il s'articuler avec ton activité au S.I. ? 
B.B. - Spécialiste d'Internet depuis 1995, j'ai eu envie de mettre mon savoir-faire au service de la communauté et j'ai créé le site dans une démarche très proche de celle de Bernard avec le Bulletin. Créé au départ pour présenter le projet Géorama, le site accueille bien d'autres contenus à propos de la commune, de la vie du village, de son histoire, des talents qui s'y expriment, des activités associatives... Depuis sa création il a déjà beaucoup évolué avec les idées, suggestions et besoins qui se sont manifestés. Plusieurs personnes participent déjà à la rédaction mais chacun est invité à s'exprimer ! Ne serait-ce qu'en prêtant des documents, en envoyant des photos ou en donnant des idées d'articles. Un peu plus d'an an après son lancement c'est un succès et le site est très apprécié.
J'ai proposé du Conseil d'Administration que le S.I. en soit l'éditeur. Cette idée que le site devienne un des nos outils d'expression et de communication a été acceptée. 

M.D. - Et le Bulletin ? 
B.B. - Je suis partisan de le conserver pour s'inscrire dans la continuité et offrir un mode de communication complémentaire. Rien ne remplace l'objet qu'on peut feuilleter, annoter, conserver, montrer, archiver, prêter... D'ailleurs le numéro 69 est déjà en cours de préparation ! Sa diffusion sera l'occasion pour les Cullois de découvrir nos propositions à côté des rubriques habituelles et de ré-adhérer à l'association. 

M.D. - Alors c'est reparti pour 50 ans ?
B.B. - Je l'espère... mais je ne resterai pas président pour cette durée. Je n'ai pas du tout l'intention de « passer la main » à 112 ans ! 


Botanique
Merci encore à Andrée Karpoff pour ces trois photos de fleurs 
"Cognassier du japon et jasmin en fleur photographiées un 21 décembre ! Il parait que c'est l'hiver... Pour compléter ces clichés, deux petites lanternes magiques dans l'esprit des décorations de Noël : une campanule photographiée le long de la voie ferrée en juillet 2015"
botanique culles les roches
Ornithologie
Il n'y a pas que les plantes qui vous inspirent !
Alors qu'un imposant groupe comptant jusqu'à 12 aigrettes a partagé quelques jours le Pré d'Ételle avec quelques Charolaises, nous avons reçu plusieurs photos d'oiseaux comme ce pic épeiche et ce héron cendré envoyés par Anne Parinot et ce chardonneret élégant et cette mésange noire saisis par Andrée Karpoff.
ornithologie culles les roches

Photos du mois ( Vous aussi, envoyez-nous une photo !)
Si la température de décembre a été plus que clémente, quelques jours de brouillard intense sont venus nous rappeler qu'on était en hiver. Ce jour-là, une promenade sur la chaume était l'occasion de changer complètement d'ambiance et de sortir de la couche pour profiter des rayons du soleil ! [ cliquer sur l'image panoramique pour agrandir ]panoramique brouillard

Histoire(s) : Les carrières de grès (1)
Cette étude est parue en 1980 dans le Bulletin du S.I. N° 33. Pour la rédiger, Bernard Veaux s'était appuyé notamment sur le témoignage de M. Pépin. Elle n'a rien perdu de sa pertinence aussi la rééditons nous avec plaisir sous cette forme, accompagnée de photos qui n'avaient pas pu être reproduites à l'époque.

carrières culles les roches
Vestiges
L'exploitation des carrières de grès de Culles a donné pendant de nombreuses années une activité importante au pays. Pourtant le visiteur n'en découvre que rarement les traces. Les carrières sont situées en lisière de la forêt, à un endroit qui tourne le dos au village, et les voies d'acheminement de la pierre sont essentiellement en forêt.
Si on est plus attentif, on découvre quand même la présence de quelques maisons isolées, au lieu-dit "La Crot", avec divers bâtiments non agricoles. C'est là, à proximité de la gare, que s'est implantée l'entreprise des carrières. Une carte postale ancienne présente même la villa de la direction Connord avec l'appellation "Bellevue" (sans rapport avec la toponymie réelle).
Plus haut, sur le, versant boisé, à l'occasion de promenades, on peut s'étonner de la présence d'un plan incliné rectiligne qui joint le sommet de la colline et les bâtiments de "La Crot". Au milieu du parcours, deux gros piliers massifs en maçonnerie attirent aussi l'attention. Enfin, bien sûr, l'extrémité supérieure du "Plan" (cette appellation est encore largement répandue bien que non officielle) porte les marques d'une extraction de pierre qui s'est faite pendant environ un demi-siècle : une tranchée énigmatique et surtout, en lisière de "La Bruyère", l'excavation - allongée nord-sud sur 300 mètres environ - où se mêlent maintenant rochers, buissons et trous d'eau.

Géologie
C'est là qu'est l'origine de l'activité des carrières. La carte géologique signale la présence de grès appartenant donc au trias (environ 220 millions d'années) ; pour cette roche, la notice précise : "grossièrement détritiques (c'est-à-dire avec des sables agglomérés) et feldspathiques à la base, les grès s'affinent vers le sommet et passent à des plaquettes gréseuses à pseudomorphoses de sel gemme et empreintes de reptiles, alternant avec des schistes fin". Cette couche atteindrait en général une couche de 15 mètres.

Des grès noirs grossiers se retrouvent dans la même couche en montant "La Chemiau" et dans le quartier du dessus de Culles montant directement "Sur la Roche" ; on en a aussi des témoins dans certaines pierres avec lesquelles l'église a été construite. Même si on admet que le faciès (c'est-à-dire l'aspect) de la roche puisse changer de la base au sommet, comme le signale la notice, on est néanmoins surpris pas la différence qui existe entre ces grès noirs grossiers et les grès roses fins des carrière de "La Bruyère". S'agit-il vraiment de la même couche sédimentaire ? Si nous arrivons à localiser très précisément les endroits où M. Gand a trouvé des empreintes de reptiles (cf bulletin de la société d'histoire naturelle de Montceau), nous pourrons éclaircir cette question géologique.

carrières culles les roches
Premiers temps de l'exploitation
Toujours est-il que les grès de "La Bruyère" ont été jugés de qualité suffisante pour justifier une exploitation. Il semble que l'on ait commencé à tirer de la pierre à cet endroit de manière systématique à partir de la fin du XIX° siècle, notamment à l'initiative d'un certain Guyot, entrepreneur à Chalon. Installé dans les maisons de "La Crot" (actuellement chez M. Roger), il aurait débuté avec des chevaux et des chars qui rejoignaient la gare par le chemin de "La Chemiau" ou, plus tard, par un chemin en lacet tracé sur le versant raide de "derrière les Vernes". On dit que la pierre a servi à empierrer les routes, tout particulièrement en Bresse, les meilleurs blocs servant à fournir des pavés pour Paris.
Vers 1900 un téléphérique a été installé pour transporter les la pierre. Une trentaine de bennes de 10-150 kg y circulaient, portés et tirées par des câbles. 15 à 20 pylônes portaient des câbles ; on peut d'ailleurs voir encore deux bases de pylônes au milieu du "Plan". 
Un ouvrier était préposé au tourniquet supérieur (ce fut longtemps un certain Louis Dutartre) ; il disposait d'un frein à main pour bloquer le mouvement des bennes. C'est lui qui commandait la manœuvre. Quand il lâchait le frein, après avoir entendu la corne de l'ouvrier du bas, tout se mettait en branle dans un grand tintamarre, les bennes chargées faisant remonter allègrement les bennes vides. les bennes pleines étaient dirigées vers les wagons où elles se déchargeaient brusquement.

Dans la même période, d'autres entrepreneurs extrayaient eux aussi de la pierre, notamment Comacle et Cullus ; ce dernier, un auvergnat venu pour les carrières, tenait aussi un café dans le bas de Culles (ancienne maison Gressard) avec jeu de quilles. Son entreprise en comptait que 3 ou 4 personnes, dont un bon tailleur de pavés qui avait un autre don : il jouait de l'accordéon... ce qui mettait beaucoup d'animation dans "Le Bas" une fois le travail achevé.

Pour l'exploitation des carrières, des lots étaient attribués à chaque entrepreneur. Ainsi Guyot était au nord sur 150 m, tandis que Comacle exploitait au sud ; sa pierre était emportée par chars, notamment ceux des Barrier, des Ermites.

L'entreprise Connord
Puis vint le moment de la grande exploitation par l'entreprise Connord, qui prend la succession de Guyot. Nous n'avons pas encore retrouvé la date mais ce doit être vers le début de ce siècle. Le PLM trouvant que les bennes du téléphérique endommageaient trop les wagons, on passe au transport de la pierre par wagonnets de 800 à 1000 kg. Pour ce faire, on installe un "Decauville" en ligne droite sur le "Plan", depuis les carrières jusqu'au bâtiment Connord. Dans le bas, peu avant la fin du parcours, les rails traversent la route de Culles à saint-Gengoux. Un tailleur de pierres travaille là près d'un concasseur, et veille à ce que les wagonnets ne provoquent pas d'accidents en traversant la route. Sur le terre-plein tout proche, on stocke les wagonnets attendant le déchargement.

Entreprise Conord - Culles-les-roches
Conord avec un seul n... Il ne s'agit pas d'une erreur de l'imprimeur. L'explication se trouve sur le site dans l'édition d'avril 2015.

A suivre. La prochaine fois : le travail dans les carrière.


Avant-Après
Pas de photos comparatives ce mois-ci pour lancer plutôt un appel.
En effet, le S.I. recherche des témoignages filmés tournés à Culles-les-roches.
Si vous en disposez, si vous connaissez quelqu'un qui possède ces précieux témoignages, merci de nous contacter !
Tous les formats sont acceptés en vue d'être empruntés pour une numérisation : 16 mm, 9,5mm, 8mm, super8 pour le films et même des vidéos car les premiers caméscopes sont apparus au début des années 80 il y a plus de 30 ans (déjà !).





L'actualité de décembre en photos 
     

Fête de Noël 2015
Dimanche 13 décembre, l’instant d’un après-midi, la magie de Noël s’est installée au caveau grâce à l’association Culture et Traditions. 
Les enfants du village ont offert un bien joli moment au public venu nombreux pour partager leur joie. Petits et grands travaillaient depuis la Toussaint à la réalisation d’un spectacle coloré, musical et dansant. Les plus jeunes ont choisi de raconter l’histoire d’un Père Noël exotique et flegmatique. D’autres ont préféré poésies et petits sketches. Les plus grands se sont mesurés à de petites saynettes humoristiques, de celles qu’on se raconte en partageant un verre au comptoir. Beaucoup de talents révélés, de la complicité, de la bonne humeur… 
Quel plaisir de voir tous ces enfants donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire plaisir aux adultes et … au Père Noël ! C’est en chanson qu’il finit par arriver, courbé sous le poids d’une hotte débordante. Un petit mot pour chacun, quelques larmes chez les plus petits, de cordiales poignées de main pour les plus grands, mais surtout plein d’étoiles dans les yeux de ces enfants pour qui Noël est vraiment synonyme de Fête.
Bravo à tous ces enfants et aux adultes qui ont accompagné la mise en scène et les répétitions. 



Élections régionales
 Voici les résultats des deux tours à Culles-les roches  1er  TOUR  2ème TOUR
INSCRITS 182   182 
  VOTANTS 109   119 
 EXPRIMÉS 104   113 
 Mme Marie-Guite DUFAY - LISTE UNION DE LA GAUCHE 21 20,19%  48 42.48%
 M. Christophe GRUDLER - LISTE DU MODEM5 4,81%   
 M. Maxime THIÉBAUT - LISTE DEBOUT LA FRANCE 76,73%   
 Mme Claire ROCHER - LISTE LUTTE OUVRIERE 2 1,92%   
 Mme Nathalie VERMOREL - LISTE DU FRONT DE GAUCHE 6 5,77%   
 Mme Cécile PRUDHOMME - LISTE D'EUROPE-ECOLOGIE-LES VERTS 13 12,50%   
 M. Julien GONZALEZ - LISTE ALLIANCE ECOLOGISTE 3 2,88%   
 M. François SAUVADET - LISTE UNION DE LA DROITE 21 20,19%  35 30,97%
 M. Charles-Henri GALLOIS - UPR 0 0,00%   
 Mme Sophie MONTEL - LISTE FRONT NATIONAL 26 25,00%  30 26.55%
 BLANCS 4   5 
 NULS 1   1 

Résultats de la région Bourgogne-Franche-Comté : 
Mme Marie-Guite DUFAY - LISTE UNION DE LA GAUCHE.........  43,54 % 
M. François SAUVADET - LISTE UNION DE LA DROITE............... 35,46 % 
Mme Sophie MONTEL - LISTE FRONT NATIONAL....................... 20,99 %


Réunions d'associations
L'équipe du trail mettait en route les préparatif pour le deuxième édition des "10 cullomètres" qui aura lieu le dimanche 17 avril.
Le C.A. élargi du S.I. se retrouvait pour sa part sous la yourte pour discuter du programme 2016.  Deux rencontres de travail sous le signe de la convivialité si l'on en juge par ce qu'on voit sur les tables...

Modifications du paysage
Ce que nous appelons "la chaume" est en fait l'une des "pelouses calcicoles de la côte chalonnaise, un site protégé Natura 2000.
La structure animatrice du site est la Communauté de Communes Sud Côte chalonnaise. Récemment un panneau d'information a été installée au bord du chemin qui même à la falaise d'escalade. L'occasion d'en savoir plus sur ce biotope très particulier.
natura 200
Sur la route de Saules, la partie de bas-côté dangereusement effondrée a été enrochée. 
A l'entrée du village, l'installation du radar pédagogique est prévue pour bientôt. Espérons que cela ralentira les automobilistes qui, malgré la limitation de vitesse, arrivent à fond depuis le haut du village en haut de la route de la forêt.Et il restera à régler le problème de la zone 30 qui n'est pas respectée non plus dans la descente depuis l'ancienne garde-barrière.
culles les roches
Ce n'est pas la chaleur et le soleil de ces journées de décembre qui faisaient penser aux fêtes... le signe est venu quand Bernard Piot a mis en place son "village de Noël"  à l'ancien quai des vendanges.
Rendez-vous en janvier pour :

brule sapins culles les roches
■ Participer au "brûle-sapins" de l'association Culture et Traditions

Dimanche 16 janvier 2016
Organisé par Culture et Traditions
Dans le terrain sous la mairie,  à la tombée de la nuit (18h).
Feu de joie autour de gaufres, crêpe et vin chaud !

CCSCC

■ Assister à la réunion publique organisée par la municipalité
Mardi 26 janvier 2016 à 20h30 au caveau
Sujets abordés :
- L’évolution de notre Communauté de Communes
- Quel avenir pour notre Commune ?
- Le devenir de notre territoire : l’élaboration du Plan local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi)
- Notre Commune vers le “0 Phyto”
- Les travaux prévus en 2016
- Questions diverses





ET TOUJOURS...
L'actu en photo (c'est par ici !)    /  De nouvelles dates dans l'AGENDA 

FacebookEn attendant la prochaine édition abonnez-vous à notre Lettre d'information en cliquant ici 
et rendez-vous sur la page Facebook "Culles-les-roches" qui est régulièrement alimentée. 
A découvrir , "liker" et "partager" à cette adresse : www.facebook.com/culleslesroches

■ Le mois dernier il était indiqué que les articles publiés à la Une seraient archivés dans leurs rubriques respectives. Le temps a manqué pour le faire. En attendant, on les trouve dans les archives de Novembre et Décembre

Ce site ne se fera pas sans vous. Utilisez le lien Contact dans le menu de gauche pour nous envoyer un message, des photos, nous faire part de vos remarques, suggestions, envies, signaler une erreur... ou demander à participer à l'équipe de rédaction.

Archives de la page d'accueil :
2015 : Décembre - Novembre - Octobre - Septembre - Août - Juillet - Juin - Mai - Avril - Mars - Février -  Janvier

Pour consulter le site officiel de la commune  : www.culles-les-roches.fr