Assemblée générale 2014

Compte-rendu de l’Assemblée générale du 12 juin 2014, Lycée Henri-IV

L’assemblée générale s’est déroulée en présence de 17 membres de l’association. Le nombre de votants est augmenté de 18 procurations.

1-      Bilan moral

L’année 2013-2014 a été une année de transition, le temps pour ceux qui ont rejoint le bureau de prendre en main leurs nouvelles responsabilités. Cette transition a été facilitée par le soutien de Cécilia Suzzoni et des membres du bureau précédemment en poste (merci !) et Adeline Desbois-Ientile remercie plus largement tous ceux qui se sont investis dans la vie l’association, qui compte, à la date de l’AG, 102 adhérents.

Bilan des conférences

Les quatre conférences de l’année se sont bien déroulées et ont accueilli un large public tout au long de l’année.

Les textes des deux premières conférences (Paul-Marius Martin et Jean-Noël Robert) sont publiées sur le site. Pierre Legendre ne souhaitait pas que sa conférence soit publiée intégralement sur le site, mais Cécile Moiroud s’est chargé d’obtenir de lui l’autorisation de publier un compte-rendu de la conférence. Nous attendons aussi le texte de la conférence de Jean-Robert Armogathe, qui devrait nous parvenir prochainement.

Remarque : entre la tenue de l’AG et l’envoi de ce compte-rendu, un compte-rendu de la conférence de Pierre Legendre a pu être publié sur le site de l’association. Merci à Cécile Moiroud pour son travail de rédaction et de persuasion !

Vie du site internet

Le site internet de l’association s’est enrichi de plusieurs articles au cours de l’année :
    • « Quelle place pour les langues et cultures grecques et latines dans la formation théologique ? » (Patrice Soler)
    • « Quelques points fondamentaux dans la pédagogie du latin » (Sylvie Franchet d'Espérey)
    • « Barbarus hic ego sum...  » (Cécilia Suzzoni)

Nous avons aussi relayé un certain nombre d’informations en lien avec le latin et son héritage, mais par rapport aux années précédentes, le site a peut-être été moins dynamique en la matière. Il faudra, pour l’année prochaine, essayer de le redynamiser, peut-être en sollicitant plus le Conseil scientifique de l’association.

Depuis mai, un compteur permet de savoir combien le site a de visiteurs. Les résultats sont bons, au-delà des espérances : depuis début mai, 50 à 200 nouvelles personnes par jour visitent le site.

Conférences à venir

Une partie de l’année a aussi été consacrée à élaborer le programme de l’année prochaine, en essayant de l’ouvrir à des thèmes et disciplines peu représentés jusqu’alors : les rapports entre le latin et le grec, les arts (peinture et musique), la littérature néo-latine, les sciences.

Le programme se profile de la façon suivante :

-          conférence de rentrée le jeudi 9 octobre 2014, Luigi-Alberto Sanchi (philologue, chercheur au CNRS et membre actif du CS de l’association) : 
« Sous le latin, le grec. Histoire de la langue et parcours des mots », lycée Henri-IV, 18h30
-          mardi 20 janvier 2015, Hélène Casanova-Robin (professeur des universités à l’université Paris-Sorbonne, spécialiste de la littérature néo-latine du XVe siècle italien) : 
« Mythe et poésie dans la littérature latine du Quattrocento », lycée Henri-IV, 18h30
-          mars 2015 : Laurent Lafforgue et Olivier Rey, mathématiciens, ont depuis l'AG donné leur accord pour une conférence sur le latin et la formation scientifique.
-          jeudi 21 mai 2015 (date connue après l'AG), Agathe Sueur (docteur en lettres et musique et professeur en classes préparatoires) :
« La rhétorique musicale : une approche de la musique nourrie par le latin (XVIe-XVIIIe siècle) »

Discussion : Monsieur et Madame Raude proposent de s’adresser aux enseignants et étudiants d’un master de musique ancienne à la Sorbonne, qui donnent des récitals. Ils connaissent personnellement deux personnes impliquées dans ce master et proposent de mettre le bureau en relation avec eux. Nous les remercions chaleureusement pour cette idée ! Adeline Desbois-Ientile et Cécilia Suzzoni ont rencontré depuis les deux jeunes musiciens mentionnés. Ils sont très intéressés par l’idée de faire un concert pour l’association.

Vote du bilan moral

Le bilan moral est adopté à l’unanimité.

 

-2      Bilan financier (établi par la trésorière Isabelle Patriarche)

Vote du bilan financier 

Le bilan financier est adopté à l’unanimité.

 

3-      Vie de l’association

Élection au poste de webmestre

Le bureau a été élu pour 2 ans l’année dernière, mais Marion Bellissime ne pourra pas assurer le poste de webmestre l’année prochaine et souhaite donc être remplacée.
Pour rappel, le webmestre est responsable des tâches suivantes : la gestion de la boîte mail de l’association et l’actualisation du site internet. 
Le webmestre est membre du bureau donc il a aussi vocation à être pleinement impliqué dans l’association.
Yann Berthelet se présente pour le poste et est élu à l’unanimité des voix. Félicitations à lui !
 

Le Conseil scientifique

Le CS gagnerait à être davantage impliqué dans la vie de l’association. 
La vice-présidente Guillemette Mérot propose d’animer davantage le CS l’an prochain en le réunissant une à deux fois par an. La prochaine réunion pourrait avoir lieu à l’automne.

Les missions du CS pourraient être les suivantes, chaque membre pouvant s’investir dans la mission qui l’intéresse le plus :

-         Être une force de propositions pour les conférences, comme l’ont déjà fait plusieurs membres du CS cette année

-        Se mobiliser lors des conférences : le bureau exprime le souhait de poursuivre le système du « répondant » qui a été initié lors de la dernière conférence. L’idée est que quelqu’un se charge de faire un bref bilan de la conférence à la fin de l’intervention du conférencier et de lancer le dialogue entre l’intervenant et la salle.

-         Être un relais d’informations.

Par ailleurs, le CS pourrait également participer à un travail sur les rubriques des conférences et les rubriques de la page « contributions en ligne », actuellement peu mises en valeur. Yann Berthelet propose, pour les textes des conférences, de mettre en place un système de « tags » qui pourrait faciliter l’identification des sujets traités sans les enfermer dans des étiquettes précises. Il est décidé d’essayer ces « tags » à partir des prochaines conférences.

 

4-      Projets

La réunion de bureau qui a eu lieu la veille de l’assemblée générale a fait naître deux grandes idées de projet : 
-         la publication des actes des dernières années : un « Sans le latin... », tome 2
-         l’organisation d'une journée d'étude avec des intervenants de divers pays européens sur la place du latin dans la culture européenne (problématique à affiner). 
Les actes de cette journée d'étude auraient vocation à être publiés en vue d'un « Sans le latin... » européen.

 

Ces projets font longuement débat. L’idée qui retient finalement le plus les membres présents est celle d’un « Sans le latin… II » dont le titre pourrait être « Le latin, pourquoi pas ? ». Ce serait un volume collectif, qui rassemblerait des essais d’auteurs n’appartenant pas au milieu universitaire (hommes politiques, artistes, entrepreneurs, etc.) et qui pourraient témoigner de la place qu’a occupé (ou qu’occupe) le latin dans leur parcours. Ce projet pourra être discuté lors de la prochaine réunion du CS à l’automne.

 

Un grand merci à tous pour votre participation à cette AG et à l’année prochaine !