La Comelle : Baugy

Roland Niaux

ACCUEIL 

LA COMELLE : Baugy

71.44.142

Situation

 

Arrondissement = Autun
Canton = St Léger-sous-Beuvray
Cartes IGN au 1/25000e = 2825 Ouest, St Léger s/Beuvray
2825 Est, Autun
Coordonnées Lambert et références cadastrales :  deux sites distincts, séparés par 1km environ, sont susceptibles d'avoir porté la maison seigneuriale de Baugy :
1) en 736,35/60 - 209,00/37, carte 2825 O, en bordure sud de la N81, la
« Maison de Baugy, le « Bois » et la « Pâture de Baugy » sont cadastrées sous les n° 114 à 127 de la section D3 au plan cadastral de 1842 (toponymes vérifiés à l'état de section)
2) en 737,35/85 - 209,60/210,03, carte 2825 E, au sud de l'ancienne « Tuilerie des Boursons », la « Pâture », le « Grand Pré » de Baugy, la « Brosse Murillot » sont cadastrés sous les n° 57 à 69 de la section D2, au plan cadastral de 1842.
Ancien archiprêtré = Luzy
Paroisse = La Comelle, vocable l'Assomption de la Vierge.

 

Toponymie

 

Baugy, toponyme assez répandu, du gaulois borwo, lieu humide (terme identique : bauge).
(Taverdet, Noms de lieux de Bourgogne).
L'adéquation du toponyme est vérifiée sur les deux sites possibles : pour le premier, les terres contiguës au nord de la N81 se nomment « 
La Barbotière » et l’« Etang de Baugy » (étang disparu depuis longtemps).
Le second site est proche de la Braconne avec un ruisseau issu des Boursons. Sur ce second site, la « Brosse Murillot » peut évoquer d'anciennes murailles recouvertes de taillis et broussailles.

 

Vestiges

 

Aucun n'a été retrouvé jusqu'à présent.
La « Maison de Baugy », en bordure de la N81, n'est qu'une maisonnette peu ancienne, aujourd'hui en ruine. Aucun rapport avec la maison seigneuriale qui, au XIIIe siècle, appartenait à la maison de Ballore, selon l'abbé Baudiau, mais l'emplacement peut être le même. On note également, au plan cadastral de 1842, l'existence d'un « chemin de la Comelle à Etang », longeant les parcelles dites « Maison de Baugy ». Ce chemin existe encore au N. de la N81 et on le retrouve plus au sud, faisant limite de commune avec Etang-sur-Arroux sur 600 mètres. Ce chemin présentait la caractéristique de joindre La Comelle (maison forte) à Etang-sur-Arroux (maison forte) en passant par les maisons fortes de Baugy et de Savigny. Datation
Jean de Baugy, écuyer, reprenait de fief, au XlVe siècle, du duc de Bourgogne et de l'évêque d'Autun, sa maison, grange et domaine, au « parrochiage de la Comelle » (Baudiau).
Il n'est pas précisé si cette maison seigneuriale était ou non fortifiée mais étant données l'époque et la qualité de son seigneur, on peut le supposer. Jeanne de Baugis, dame du lieu, la possédait encore en 1444, avec les terres de Lionge et du Jeu. Baugis reste uni au Jeu depuis cette date. Une autre branche de la famille de Baugis possédait des terres sur Reclesne où un château d'Esbaugis existait jusqu'au milieu du XIXe siècle.

 

Bibliographie

 

A. de Charmasse, Cartulaire de l'Eglise d'Autun, III, p.52, pièce XLIX (1266)
Baudiau, le Morvand, II, p. 385 et497

 Cadastre

 

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/cadastre-baugy.jpg?attredirects=0

 

© Roland Niaux, 2008