Curgy : Vergoncey

Roland Niaux

ACCUEIL

CURGY
Lieu-dit : "Vergoncey" (hameau et château)

71.52.162

Situation

Arrondissement = Autun
Canton = Autun Sud
Carte IGN au 1/25000e 2924 Ouest-Arnay-le-Duc
Coordonnées Lambert = 757,10 - 224,00 alt.381m
Cadastre 1823 = B2 n° 304-305
Cadastre rénové = B2 n° 414 à 418
Diocèse = Autun
Ancien archiprêtré = Autun
Paroisse = Curgy, dont une église est attestée au VIIIe siècle, voisine de l'actuelle église du XIe siècle, dédiée à St. Ferreol.
Le site est à 2km au NE de l'église paroissiale en bordure du chemin vicinal de Curgy à Saint-Leger-du-Bois, sur la pente est d'une colline, les "Crets de Vergoncey", colline calcaire où l'on ex­ploitait autrefois la chaux et où sont plantées les dernières vignes subsistant en Autunois.
Le chemin de Curgy à Saint-Leger-du-Bois par Vergoncey est une doublure de la voie romaine Autun-Besançon entre l'église de Curgy et la Croix de Bouton.

Toponymie

Vergoncey, Verecumdiacum au IXe siècle, Vergonce ou Vergince au XIIIe siècle, a une signification non élucidée. La parcelle voisine du château actuel, le "Bois de la Tour", rappelle la présence de la forteresse ancienne.

Vestiges

La "tour ainsi évoquée n'existe plus. Elle s'élevait probablement à l'emplacement de l'actuel château de facture moderne. Courtépée dit l'avoir vue : elle existait donc encore avant la Révolution.
C'était une tour de plan carré, composée d'un rez-de-chaussée et de deux étages (selon un partage de 1587). Elle devait donc être assez semblable à celle, voisine, de Savigny-le-Vieux.
"Une grande maison, cour, grange, estableries en laquelle il y a une tour quarrée et toute close de murs tout autour de la maison" (terrier de 1440). Par contre, nulle description ne parle de fossés. Il n'y a aucune source ni ruisseau proches.
Vergoncey était une terre allodiale avec haute, moyenne et basse justice. Il y avait un signe patibulaire et une prison au rez-de-chaussée de la Tour.
De tout cela, plus rien n'existe.

 

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/vergoncey-photo.jpg?attredirects=0

Datation

Etant donné l'analogie descriptive avec Savigny-le-Vieux (1 km à vol d'oiseau), on peut risquer l'hypothèse d'une construction du XIIe siècle, époque à laquelle apparaît le premier seigneur connu, Gaulthier de Vergonce.
Le site est bien attesté à partir du XIVe siècle.
En 1345, Baldwyn de Vergoncey donne dénombrement au sire de Dracy-St-Loup.
En 1474, noble homme Jehan de Moisy, seigneur de Vergoncey, tient en arrière fief (du duc de Bourgogne) sa seigneurie de Vergoncey.
Les constructions médiévales semblent avoir disparu peu après la Révolution.

Bibliographie

Abbé Doret, manuscrit M88/2 (Bibl. Société Eduenne)
Abbé Doret et A. de Monard, Montjeu et ses seigneurs, MSE, IX, 1880, p. 109, note 5
A. de Charmasse, Cartulaire de l'Eglise d'Autun, 1900, p. 353
G.Dumay, Etat militaire et féodal..., MSE, XI, 1882, p.160
Sully, Morlet et le Val Saint-Benoit, compte rendu d'excursion, MSE, XXX, 190, p. 405 à 408

Cadastre

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/vergoncey-cadastre.jpg?attredirects=0

 © Roland Niaux, 2008