Curgy : Savigny-le-Vieux et Le Grand Pré

Roland Niaux

 ACCUEIL

CURGY
Hameau : Savigny-le-Vieux
Lieu-dit : Le Grand Pré

71.52.162

Situation

Arrondissement = Autun
Canton = Autun Sud
Carte IGN au 1/25000e 2924 Ouest-Arnay-le-Duc
Coordonnées Lambert = 756,50 - 225,07 alt. 345/348m
Cadastre 1823 = Section B1 n°98
Cadastre rénové (1986)= B1 n°190-243 et entre les deux parcelles, chemin D107
Diocèse = Autun
Ancien archiprêtré = Autun
Paroisse = Curgy, possédant une église dès le VIIIe siècle, voisine de l'église actuelle, St Ferreol, construite au XIe siècle.
Le site est à 2km600 NNE de l'église paroissiale, traversé par le chemin D107, entre le hameau de St. Denis et le bourg de St. Leger-du-Bois.
Il se trouve au pied d'une pente d'environ 25%, tournée vers le NE, les "Crets de Vergoncey" qui le dominent à une altitude de 405 mètres.

Toponymie

La dénomination "le Grand Pré" ne présente aucun intérêt. "Savigny" est un toponyme courant dans la France entière. Traditionnellement, on y voit le nom du domaine d'un nommé Sabinius, avec le suffixe acum. G. Taverdet pense qu'il peut plus simplement s'agir d'un dérivé de silva, la forêt.

Vestiges

On voit nettement, en bordure sud-ouest du "Grand Pré", une éminence vaguement ovoïde, surplombant de 1 à 2 mètres les terres environnantes, coupée par le chemin départemental 107, dont les terrassements ont certainement modifié l'aspect du site, par une coupe en travers des structures supérieures et un rejet côté nord-est (vers le bas) des terres en excédent.
Cette éminence mesure environ 30 mètres du SO au NE et 27 mètres du NO au SE. On devine à peine la présence de fossés. Les dimen­sions SO-NE devaient atteindre environ 40 mètres, compte tenu de la partie effacée par la route.

Datation

Aucun mobilier n'a été recueilli à la surface du pré. Il n'y a pas de pierres apparaissant de façon significative. Le contexte archéologique est très riche, tant en gallo-romain qu'en médiévial. Le site de Savigny est attesté au Xe siècle : Saviniacum en 936 (A. de Charmasse, Cartulaire de l'Eglise d'Autun, p.17). La tour voisine - 250 mètres - dont on peut penser qu'elle a suc­cédé à la motte comme structure défensive, a les apparences du XIIe siècle. C'est donc l'époque probable de l'abandon de la motte de Savigny.

Bibliographie

A. de Charmasse, Cartulaire de l'Eglise d'Autun
Charles Boëll, Savigny-le-Vieux, MSE, XXXIX, 1911, p.410 ; MSE, XLI, 1913, p. 18O à 209

Cadastre

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/savigny-gp-cadastre.jpg?attredirects=0

 

© Roland Niaux, 2008