Brion : La Tour Bricard

Roland Niaux

 ACCUEIL

BRION : La Tour Bricard

71.30.062

Situation

Arrondissement = Autun
Canton = Mesvres
Carte IGN au 1/25000e = 2825 Est-Autun
Coordonnées Lambert = 742.50/77 - 213.51/57 alt.280
Cadastre 1831 = Bl n°10 à 15 ; 1936 = B2 n°257 à 266
Diocèse = Autun
Ancien archiprêtré = Luzy
Paroisse - Brion, probable au IXe siècle, avec église fin XIe début XIIe, vocable St Pierre-es-Liens.
La Tour Bricard est à 250 mètres S-SO de l'église, en limite de commune avec Laizy et à 100 mètres à l'ouest de l'ancienne voie romaine d'Autun à Feurs par Toulon-sur-Arroux, indiquée au plan cadastral "chemin d'Etang à Brion".

Toponymie

La "Tour Bricara" tient son nom de Sébastien Bricard, notaire royal à Laizy, lequel dit l'avoir édifiée selon le terrier de Brion de 1521.
Elle semble dite également "Tour du Marot", probablement son nom primitif. Le pré voisin, sur Laizy, se nomme "le Grand Merot".

Description - Vestiges – Datation

La Tour Bricard se présente actuellement sous l'aspect d'un bâtiment quadrangulaire d'un étage, sur rez-de-chaussée surélevé, couvert d'une toiture aiguë à quatre pans. Ce bâtiment s'impose à la vue au milieu des constructions voisines beaucoup plus basses. Il est flanqué de deux ailes latérales au niveau des autres constructions. Sont ouvertes sur la façade sud-est trois grandes fenêtres rectangulaires à l'étage et une porte encadrée de deux fenêtres au rez-de-chaussée avec un perron en saillie à deux rampes maçonnées.

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/tourbricard.jpg?attredirects=0

La "Tour" Bricard aujourd'hui

L'aspect est celui d'une construction XVIIIe siècle. Ce n'est plus tout à fait celle décrite au terrier de 1521 : Sébastien Bricard... reconnaît tenir du Chapitre "une tourt quarrée à quatre quarrés, contenant quatre estages, assise au finage du Marot, parroiche de Bryon, couverte de tuylles, pour maintenant édiffiée par ledict Sébastien Bricard, ensemble une grange assise devant icelle tour, couverte de paille, contenant quatre chatz et ung avant, iceulx foussoyés de grands fossés à l'entourt, en laquelle tour mesdicts seigneurs [du Chapitre] ont baillé permission et licence audit Sébastien Bricard de faire une planchette levant, pour la seurté d’icelle tour, de trois pieds de largeur seulement". Cette description énonce toutes les caractéristiques d'une maison forte, tour, fossés, pont levis, mais étant donné la date - 1521 - est-ce une forteresse de défense ou une forteresse de prestige ? Peut-être est-ce une reconstruction d'un édifice antérieur et voisin. C'est ce que donne à penser un acte d'acquisition, daté du 19 janvier 1662 et reproduit à l'inventaire des titres de la seigneurie de Brion dressé en 1724, au profit de messire François de Siry, avocat, sur Philibert Descrots, seigneur de Martenay et Anne Garnier, sa femme, concernant "la Tour Bricard, le domaine en dépendant ainsi que les mazures et Tour du Marot".

La Tour Bricard (la Tour du Marot) était édifiée sur le territoire de la seigneurie de Brion. Il ne semble pas qu'elle ait jamais constitué une seigneurie propre

Bibliographie

Courtépée, II, p.561
A. de Charmasse, Cartulaire de l'Église d'Autun, III, p.LXXXVIII
Oursel, Histoire et monuments. Canton de Mesvres p.55
BSE Inventaire des titres... concernant les terres et seigneuries de Brion - 1724
.
 

Cadastre 1831

 

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/cadastre-bricard.jpg?attredirects=0