(En construction) Actes médiatiques du colloque :

Formes d’éducation alternatives publiques au Québec et ailleurs : terrains, réseaux, gouvernance

87e Congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS)

Gatineau, 29-30 mai 2019


Responsables du colloque : Christine Brabant, Université de MontréalJulie Bouchard, Université de MontréalPhilippe Chaubet, Université du Québec à MontréalJoëlle Gaudreau, Université de MontréalBruno Robbes, Université de Cergy-Pontoise

-- VOIR les communications et vidéos PLUS BAS --


Ce colloque s'intéresse aux formes d'éducation alternatives, présentes dès la fin du XIXe siècle. En effet, la volonté de dépasser la tradition pédagogique en place dans les institutions scolaires engendre le mouvement des écoles nouvelles, porté par de grands pédagogues tels que Tolstoï, Dewey, Montessori, Ferrer, Claparède, Neil et Freinet. Au Québec, le mouvement des écoles alternatives apparaît au sein du système scolaire public à l’ouverture de l’école Jonathan en 1974 (RÉPAQ, 2008). Parallèlement, la pratique millénaire de l’apprentissage en famille (homeschooling) prend de l’expansion en Amérique du Nord et en Europe depuis la seconde moitié du XXe siècle (Gaither, 2008).

Aujourd’hui, en France, les écoles nouvelles connaissent un regain d’intérêt (Viaud, 2017). Les enseignants des écoles publiques sont de plus en plus nombreux à déclarer utiliser les pédagogies « nouvelles » : ils intègrent la pédagogie Montessori au sein d’écoles maternelles; ils appliquent la pédagogie coopérative (Freinet) dans leur classe; ils œuvrent dans des écoles membres de la Fédération des établissements scolaires publics innovants. Au Québec, le Réseau des écoles publiques alternatives témoigne également d’un nouvel élan, une vingtaine de projets de nouvelles écoles s’ajoutant aux 45 établissements existants (Conseil supérieur de l’éducation, 2016; Pion, 2016). De plus, la popularité grandissante de l’apprentissage en famille pousse les gouvernements à revoir leur législation pour préciser le rôle des instances publiques eu égard à cette forme d’éducation, notamment en France en 2016 (décret n° 2016-1452), au Québec en 2017-2018 (projet de loi no 144 et décret 644-2018) et en Suisse, où le canton de Vaud a récemment annoncé cette intention (Rippstein, 2018).

Encore peu étudiés dans la francophonie, ces mouvements éducatifs alternatifs doivent être mieux connus, compris et scientifiquement appuyés. En effet, ils soulèvent plusieurs questions pédagogiques, sociales et de gouvernance. De plus, leur étude présente des défis conceptuels et méthodologiques particuliers.

Développement et gouvernance des formes d’éducation alternatives

Le développement des pédagogies différentes dans l’enseignement public français depuis les années 2000

Analyse comparative de l'évolution, dans la gouvernance de l'éducation québécoise, des écoles alternatives, de l'apprentissage en famille, de l'école à distance et d'une école autochtone

        • Christine Brabant (UdeM - Université de Montréal), Christiane Caneva (TÉLUQ - Université du Québec), Joëlle Gaudreau (UdeM - Université de Montréal), Marine Dumond (UdeM - Université de Montréal)
        • Accéder au contenu de cette conférence

Des alternatives pédagogiques au nouveau management public dans l’éducation

Leadership et innovation pédagogique à l'école publique alternative Nouvelle-Querbes: rôle de la direction

Les freins à l'extension des pratiques alternatives dus aux militants pédagogiques eux-mêmes

Les écoles alternatives publiques du Québec : organisations enseignantes et apprenantes à la fois ?

Didactiques et pratiques pédagogiques alternatives

La prise en compte du spirituel dans le rapport à la nature en contexte éducatif séculier selon une perspective d’éducation relative à l’environnement

Apprendre les sciences à l’extérieur, une alternative pour favoriser le transfert des apprentissages

Les « recherches » et le « boulot » : l’enseignement des mathématiques dans une école fonctionnant en pédagogie alternative en France

Le développement des compétences transversales : étude exploratoire des perceptions d’acteurs dans une école alternative primaire au Québec

        • Benoit ST-AMAND TELLIER (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Luc Prud'homme (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Alain Huot (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
        • Accéder au contenu de cette conférence

La personnalisation de l’expérience scolaire: comparaison de quatre classes primaires françaises

Les propositions de suivi de l'apprentissage en famille formulées par des parents-éducateurs québécois privilégiant une approche éducative de type unschooling

Défis méthodologiques de la recherche sur les formes d’éducation alternatives

Vers une « recherche-action de pédagogie » : pour une connaissance approfondie des pédagogies alternatives

L’apprentissage en famille : une forme d’éducation alternative publique pouvant éclairer les enjeux actuels des écoles alternatives publiques au Québec

Ethnographie des relations école-famille-communauté dans un volet d’école alternative publique en milieu défavorisé : les formes de collaboration

Curriculum Montessori

Les différentes pratiques pédagogiques d'inspiration Montessori mises en place dans l’école publique française comme alternative au fonctionnement « traditionnel » de la classe maternelle

Mobiliser la « pédagogie Montessori » en classe « ordinaire », une alternative à l’école publique française ?

Contribution à l’instrumentation de l’évaluation de la fidélité de l’implantation du volet primaire (6 à 12 ans) du curriculum Montessori: une approche fondée sur ses composantes essentielles selon la formation initiale des enseignants offerte par l’AMI


Éducation alternative et inclusion

Les pratiques enseignantes inclusives d’enseignants œuvrant au sein d’une école primaire québécoise inspirée du mouvement de l’éducation nouvelle : éléments de problématique

Développement de communautés scolaires inclusives dans le réseau des écoles alternatives du Québec (RÉPAQ) : atouts et défis

        • Mélanie Paré (UdeM - Université de Montréal), Jean HORVAIS (UQAM - Université du Québec à Montréal), Pascaline Pacmogda (Université du Québec à Chicoutimi)
        • Accéder au contenu de cette conférence

APPROSH permet le développement de la concentration, de l’attention partagée, du désir d’interaction sociale - Présentation des axes, phases d’intervention et d'animation


Enseignants « alternatifs »

Repenser la relation éducative pour aider à « raccrocher » Le CLEPT (Collège-Lycée Elitaire Pour Tous) à Grenoble

Le travail en équipe : clé de voûte des structures éducatives alternatives ? Premiers éléments d’enquête dans les structures de la FESPI

L’entrée des enseignants du premier degré en pédagogie alternative

Remerciements

Nos remerciements vont aux réseaux d'éducation alternative qui stimulent notre réflexion scientifique, notamment:

- Réseau des écoles publiques alternatives du Québec

- Recherches sur les écoles et les pédagogies différentes

- Pédagogie institutionnelle international