Wells Gray : le parc aux 250 cascades

Ve 11/09/09


Dans les prairies du ranch, 3° ce matin mais grand ciel bleu. A neuf heures, nous avons rendez-vous avec Helly pour une balade à cheval de trois heures.

Sebastian et Robin, nos deux montures, sont de braves bêtes bien dociles de 15 et 18 ans, habituées à ce genre de sortie… à condition de bien respecter l'ordre de marche. Sebastian n'a pas aimé du tout quand Hervé a voulu le doubler avec Robin ! C'est chacun sa place !

Alors, hue, en avant pour une boucle d'une dizaine de kilomètres à travers les bois. Helly nous montre des traces de griffes d'ours noirs et des marques laissées par les mooses sur les bouleaux.

A mi-parcours, nous mettons pied à terre, histoire de nous dégourdir un peu les membres et de jeter un œil aux Moul Falls.


 

Nous finissons notre tour par plusieurs séries de trot… pour notre plus grand plaisir !


Les cavaliers ravis !



Après cet exercice, on aurait bien mangé un steak de bison, la spécialité du ranch… mais, à midi, seuls les groupes en bus sont acceptés. Franchement, deux couverts de plus n'auraient sans doute pas changé grand-chose mais, non, ce n'est pas possible !

Alors, vite, une petite dinette improvisée avant d'aller voir les 249 cascades restant dans le parc.

Et déjà un premier arrêt aux Dawson Falls ! Impressionnantes par leur largeur et leur débit !



 

Deuxième arrêt... un saut de puce plus loin (à 400 mètres) : Helmcken Falls Rim Trail. Les chutes de Helmcken peuvent se voir d'un point de vue sur la rive nord accessible depuis la route mais notre cavalière nous a recommandé le trail de la rive sud (8 kilomètres, 2 h 30) et elle a eu bien raison. Ici, très peu de monde : on a compté sur une main les randonneurs croisés !

 

Le chemin, en bord de falaise et sans clôture, amène à un point de vue vertigineux sur cette chute haute de 141 mètres, la quatrième la plus haute du Canada.


On aperçoit la plate-forme du point de vue sur la rive nord !



Enfin, notre dernier arrêt, trois kilomètres plus loin, c'est pour nous poser à Pyramid Campground, rustique et bucolique !

Il fait 26° en cette fin d'après-midi, c'est le retour de l'été. Lors de sa tournée, le ranger nous annonce une météo exceptionnelle pour les prochains jours sur l'ensemble de la Colombie Britannique !

 


Sa 12/09/09


On décide de consacrer une matinée supplémentaire au parc de Wells Gray, car il reste encore 246 cascades à voir ! Il fait, comme prévu, très, très beau !

Nous continuons donc, plus au nord, en direction du lac Clearwater. Très vite, la route se dégrade et devient une piste truffée de nids de poule. Pas l'idéal pour notre "truck" ! Secousses garanties !

Un "Horseshoe" est mentionné sur le parcours. On s'arrête ? Volontiers ! Mais la falaise surplombant la rivière est à plus d'un kilomètre. Hervé ronchonne, ce n'était pas prévu ! En plus, le point de vue se révèle finalement un peu quelconque.



Mais, sur le sol, une grande quantité de poils (probablement d'un deer) retient notre attention. L'animal a dû être tué par un ours ou un couguar. Soyons vigilants !



Plus loin, sur la route, Bailey's Chute mérite un arrêt plus conséquent.


 

Notre documentation nous promet d'y voir, en août et septembre, des saumons de belle taille (jusqu'à 22 kilos) faire le grand saut pour remonter la chute.

Quelques minutes de patience et nous voilà récompensés ! Toutes les trois à quatre minutes, un poisson fait une tentative... souvent désespérée. Le spectacle est fascinant mais immortaliser la scène est un exercice plus délicat !

Là, ça y est ! Hervé a shooté au bon moment !


 

L'endroit est aussi le départ d'une petite boucle de quatre kilomètres passant par le West Lake qui pourrait très bien s'appeler "Mirror Lake".


 

Ensuite le sentier mène à deux autres chutes : Myanth Falls et Marcus Falls. Au milieu de cette dernière, une petite île comme on les aime !



L'extrémité du parc et le lac Clearwater ne sont plus qu'à une dizaine de kilomètres mais, devant l'état de la route et l'heure tardive (midi), nous renonçons à pousser aussi loin.

Il nous faut, cet après-midi, relier Wells Gray à Kamloops, soit environ 200 kilomètres.

Peu après seize heures, nous arrivons dans le centre de Kamloops (87 000 habitants) et, comme à chaque passage en ville, le scénario est bien rodé : internet, courses, lessive… et restaurant, of course !

Après en avoir cherché un qui n'existe plus, nous nous rabattons, au feeling, sur Bistro 3.2.6 dans Victoria Street. Pas de doute, la prestation est à la hauteur de notre ressenti. Parfaite !

Un  "king crab" de l'Alaska" pour Hervé  (sublime) et un trio de la mer (arctic char, king crab & shrimps) pour moi… arrosés d'une bouteille de Merlot de Colombie Britannique (une révélation) suivis d'un cheesecake et d'une crème brûlée.

Plus question de rouler après un tel repas, d'autant qu'il fait nuit maintenant. Alors nous nous installons sur le parking de la gare pour notre nuit la plus chaude (30° au thermomètre !) et la plus bruyante de notre parcours (ici, les fameux trains passent au pied du lit !).


De la montagne à la mer >>

<< De Jasper au Mont Robson