K-Country : Rawson Lake

Ma 01/09/09


On a très envie de s'attarder dans cette K-Country si sauvage… alors, ce matin, direction Upper Kananaskis Lake. A 8 h 30, au parking, personne... et une grande sensation de quiétude au bord du lac !


 

C'est la même impression que nous retrouvons au bord du Rawson Lake après un peu plus d'une heure d'une grimpette bien raide.


Un miroir ! Une carte postale ! Et pas un bruit !


 

Chut ! mais c'est quoi ces couinements ?

En fait, les pierriers grouillent de vie : pikas, chipmunks et autres écureuils s'activent dans tous les sens en poussant de petits cris.



 

Plus loin, une pancarte nous met en garde contre la présence régulière d'ours dans le secteur et recommande de s'informer au préalable auprès des rangers avant de poursuivre.

Voilà qui ne fait pas nos affaires, nous voulions poursuivre jusqu'à la rive opposée pour admirer de plus près la petite île (encore une) très photogénique.

C'est vrai qu'elle est mignonne !


 

On aurait bien aimé monter jusqu'au col, tout là-haut, mais pour cela il aurait fallu prévoir la journée.


 

On s'attarde encore un peu, histoire d'observer en détail ces peluches de l'anémone occidentale.


 

En revenant sur nos pas, un hélicoptère survole le lac à basse altitude et se pose près de l'aire de camping rudimentaire. Nous imaginons tous les scénarios possibles, sauf celui que nous voyons se dérouler sous nos yeux : l'hélitreuillage du fût des toilettes.


 

Sur ce, nous quittons les bords du lac et, dans l'après-midi, nous prenons la route vers Banff.  

Pour cette destination, deux solutions : soit par Kananaskis Trail soit par Smith Dorrien Road. Mais ne vous fiez pas aux appellations, ce qui est appelé road est ici une piste gravillonnée et ce qui est appelé trail est une route bitumée, allez comprendre !  Après réflexion, on décide de ne pas engager notre "27 pieds" sur une piste… C'est donc par la route puis l'autoroute que nous rejoignons notre étape du soir.

Avant Banff, une dernière halte à Canmore, petite ville sympathique que nous arpentons sous une chaleur… orageuse !

Bien vu ! L'orage éclate en soirée alors que nous nous installons au camping de Two Jack Main, à l'entrée de Banff. La fin du beau temps ?


Banff : Johnston Canyon >>