Savoir (faire) participer... pour changer : des webinaires ouverts à tou.te.s


Inscription aux webinaires

1. Un formulaire anonyme vous est proposé pour mieux identifier vos besoins.
==> Accès direct en mode plein écran :

2. Une inscription est requise pour chaque session hebdomadaire.
==> Rendez-vous sur les liens indiqués dans le programme en bas de cette page.
Supports et vidéos des sessions

Cette section est complétée au fur et à mesure du déroulement.


Forum de discussion


Origine et position de ces webinaires 

Le besoin de changement est ressenti à de nombreux niveaux dans les vies de chacun.e, dans le fonctionnement de nos sociétés et plus largement à l'échelle de la planète. Mais comment en parler, vers où aller, décider quel chemin prendre ensemble, puis comment le suivre pour réaliser ces adaptations, ces transitions ? Nos organisations politiques actuelles, nos médias, les formes de dialogue habituelles ne semblent pas pouvoir y répondre. Beaucoup de citoyen.ne.s revendiquent davantage de pouvoir et de reconnaissance dans la maîtrise de leur devenir ; et les institutions et les porteurs de projets font face à une défiance et une résistance fortes. Mais chacune et chacun a besoin à la fois de mieux partager les ressources, les projets, les efforts, et d'être accompagné pour cela, que ce soit pour créer, formuler et échanger des idées, pour en discuter la faisabilité ou les effets, pour organiser la mise en oeuvre, pour savoir où l'on en est et où l'on va.

Dans ce contexte, la participation effective de toutes et tous à la décision et l'action publique, si elle est promue par certain.e.s, reste un moyen qui est souvent critiqué avant d'avoir été réellement expérimenté, par défaut de volonté et de maîtrise des possibles. Quoique la réglementation et la demande des gens aient évolué, les blocages (et les incompétences) sont multiples sur des arguments d'urgence, de défiance mutuelle entre citoyen.ne.s, institutions et opérateurs, de manque de moyens, de risque politique. Il y a très peu de dispositifs qui aient réellement mis en oeuvre des processus participatifs décisionnels intensifs, sur lesquels on puisse effectivement s'appuyer pour en discuter la valeur et les limites. En France les élu.e.s et les administrations sont très peu préparés à cela, et les citoyen.ne.s non plus... Il existe des groupes et associations compétentes et dynamiques, mais trop rapidement écartées, car remettant en question les institutions. On dispose aussi d'un très grand nombre de spécialistes en méthodes et analyses de la participation pour lesquels il faut logiquement disposer de moyens pour les rémunérer, ou qui, pour des raisons académiques, restent à l'écart d'un engagement opérationnel. Enfin il y a une confusion entretenue entre dialogue dans des groupes, participation communicative (voire électoraliste) et participation décisionnelle "multi-niveaux", engageante et durable. Cette dernière approche est la seule qui puisse aider à transformer à la fois les gens, l'organisation socio-politique et les modes de décision, avec une relation plus constructive entre tous les acteurs. 

Il y a donc un besoin patent et large d'éclaircissement, de sensibilisation et de formation aux enjeux réels de la décision participative, aux possibles et aux contraintes, avec une approche pratique du cadrage, de l'organisation et des méthodes disponibles aux différentes étapes. Il s'agit d'aider à "savoir participer" mais aussi à "savoir faire participer", pour accompagner aussi une diffusion plus large vers d'autres groupes.

L'équipe "Ingénierie de la Participation et de la Décision" (IPD) de l'Unité Mixte de Recherche "Gestion de l'eau, acteurs et usages" (UMR G-EAU, INRAE & CIRAD) a développé depuis 2003 une expertise internationale dans le domaine de la conception, l'évaluation et le transfert de méthodes nouvelles pour aider différents niveaux de participation dans la décision publique, ainsi que son organisation d'ensemble entre citoyen.ne.s, institutions publiques et acteurs privés (la "gouvernance participative"). Centrés initialement sur la gestion de l'eau dans les territoires, dans toutes ses dimensions et de façon "intégrée", les projets se sont étendus à des questions plus large autour du développement durable, de la pauvreté, de "l'ingénierie de la participation et de la gouvernance", et des transitions. Ils ont été mis en place avec des gouvernements, des institutions gestionnaires de milieux, des ONGs, des agences publiques, des groupes citoyens, des bureaux d'étude et d'autres chercheu.se.r.s. L'équipe a développé l'approche et les outils CoOPLAaGE (Coupler des Outils Ouverts pour la Participation et Laisser les Acteurs s'Adapter pour la Gestion Eau-Environnement) qui cherchent à répondre à divers besoins décisionnels participatifs. Un large programme de formation a aussi été mis en oeuvre avec une formation en ligne (MOOC Terr'Eau & co) et un transfert à divers niveaux, dans des universités et pour des professionnels.

Des demandes multiples de structures publiques, ainsi que que le constat de questions récurrentes des divers acteurs, nous ont conduit à décider de mettre en oeuvre cette série de webinaires publics de sensibilisation et formation initiale, préalable à des dispositifs de formation plus avancés.

Objectifs de ces webinaires

  • Faire découvrir les enjeux, possibles et contraintes de la participation décisionnelle et de sa place dans les processus de changement, adaptation, transition
  • Proposer des réponses simples à des demandes pratiques de divers niveaux d'acteurs
  • Aider les participant.e.s à organiser et animer elles.eux-mêmes des sessions
  • Aborder des méthodes innovantes
  • Accompagner une communauté de pratique entre les participants

A qui sont-ils destinés ?

Ces webinaires sont ouverts à tou.te.s, sur inscription. Ils ciblent des personnes qu'elles soient élues, gestionnaires de processus participatifs ou citoyennes, mais partageant un intérêt commun pour les conditions de la participation et son insertion dans l'action publique à l'interface entre dynamiques citoyennes et organisation institutionnelle. L'accès est libre et gratuit, mais une charte de participation devra être préalablement acceptée.

Ils s'appuieront sur des cas et exemples ciblant principalement des enjeux de gestion de l'environnement, avec un centrage initial mais non exclusif sur l'eau. L'ensemble des acteurs, ressources et enjeux des territoires seront cependant abordés.

Intervenant.e.s

Les webinaires seront assurés par les membres de l'équipe IPD de l'UMR G-EAU, en association selon les besoins avec des intervenant.e.s externes. Il s'agit de chercheu.se.r.s et ingénieur.e.s expérimenté.e.s, ayant travaillé dans de nombreux pays avec tous types d'acteurs. La coordination est assurée par Nils Ferrand, chercheur INRAE et animateur du programme CoOPLAaGE, avec la participation de l'ensemble des membres du groupe : Emeline Hassenforder, Mélaine Aucante, Patrice Garin, Géraldine Abrami, Bruno Bonté, Raphaele Ducrot, Sylvie Morardet, Benjamin Noury, Sarah Loudin, Patrice Robin, Laura Seguin, Julien Burte, Rémi Lombard-Latune, Caroline Lejars

Organisation

Les webinaires sont accueillis et soutenus par le réseau public Agreenium via la plateforme de formation AgreenCamp.
Une inscription préalable est requise, avec une petit formulaire d'identification ainsi qu'une charte de participation.
Chaque session hebdomadaire dure 45 minutes, avec 25 minutes d'intervention et 20 minutes de questions, les jeudi de 13h15 à 14h00, hors vacances scolaires, et selon le programme ci-dessous.
Toutes les sessions sont enregistrées et restent disponibles en ligne.
Les participant.e.s pourront formuler des demandes spécifiques de thèmes dans le formulaire en haut de cette page.

Programme prévisionnel


Liens et documents