Prix 2015 " Vivre"

Le Prix Jean Debruynne 2015 a été attribué à:

Julia SKOP de Saint Palais sur Mer

(Charente-Maritime),

jeune étudiante en Droit

pour son poème Je t’en prie.

Âgée de 20 ans, Julia s’est inspirée du thème VIVRE proposé en 2014 à partir du poème : Je te souhaite de ne pas réussir ta vie(J.D)

(à lire et écouter ci dessous)Hommage à Jean Debruynne

"Je t'en prie"

Je t'en prie,

ne deviens pas quelqu'un,

Ne cherche pas à devenir le premier,

En sacrifiant les autres pour ta réussite.

Ne deviens pas quelqu'un,

Ne garde pas pour toi les richesses,

Mais partage le cœur libre,

La main toujours tendue.

Ne deviens pas quelqu'un,

Ne soit pas centré sur toi-même,

mais élève ton âme vers tes pairs,

et vers le monde qui t'entoure.

Je t'en prie, ne deviens pas quelqu'un,

Mais soit celui que tu as toujours été,

Celui qui marche le pas déterminé,

Le souffle vif et le cœur brûlant.

Celui qui aime, au-delà des obstacles,

Comme si c'était la première fois,

Celui qui aime, malgré les rejets,

Comme si c'était la dernière fois.

Je t'en prie,

ne deviens pas quelqu'un,

Mais celui qui aime,

tout simplement.

Julia SKOP

Je te souhaite

de ne pas réussir ta vie

Je te souhaite de ne pas réussir ta vie.

Je te souhaite de vivre autrement

que les gens arrivés.

Je te souhaite de vivre la tête en bas

et le cœur en l’air,

les pieds dans tes rêves

et les yeux pour l’entendre.

Je te souhaite de vivre

sans te laisser acheter par l’argent.

Je te souhaite de vivre debout et habité.

Je te souhaite de vivre le souffle du feu,

brûlé vif de tendresse.

Je te souhaite de vivre sans titre,

sans étiquette,

Sans distinction,

ne portant d’autre nom que l’humain.

Je te souhaite de vivre sans

que tu aies rendu quelqu’un

victime de toi-même.

Je te souhaite de vivre sans suspecter

ni condamner,

même du bout des lèvres.

Je te souhaite de vivre sans ironie,

même contre toi-même.

Je te souhaite de parler non pour être écouté

mais pour être compris.

Je te souhaite de vivre l’inespéré,

c’est dire que je te souhaite

de ne pas réussir ta vie.

Jean Debruynne

(Extrait du livre les quatre saisons d’aimer édition PIF)

VIVRE