Prix 2011 "Partir"

Partir

La lauréate 2011

Le prix a été remis à

Pauline Cuvelier

(23 ans, étudiante éducatrice spécialisée à Amiens) au cirque Grüss, en présence d'Alexis Grüss ami de Jean Debruynne.

Alexis Grüss parraine ce prix depuis sa création.

Si je vais partir, c'est que je suis déjà parti. Dès l'instant où j'ai pu m'arracher à moi-même cette décision de partir, mon départ a déjà eu lieu.

Le plus dur n'est pas de partir, mais de le vouloir.

Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas partir :

le cœur a ses habitudes, l'âme ses tranquillités, le corps ses fatigues,les yeux leur horizon et le visage son cercle.

Il n'existe donc pas de départ sans séparation.

Le départ est donc toujours un acte créateur.

Il rend possible.

Il ouvre un espace.

Accepter de partir, c'est accepter qu'il soit un avenir.

C'est reconnaître que tout n'a pas été dit.

C'est affirmer que notre monde

n'est pas notre prison,

et que notre temps n'est pas sans issue.

Partir c’est toujours aller au bout de soi-même pour en reculer la frontière.

Jean Debruynne

Pauline Cuvelier, félicitée par Alexis Grüss

"La Foi est ma force au quotidien, l’Église ma «deuxième famille», et le Seigneur mon compagnon de route, a souligné Pauline Cuvelier.

J’ai vu la proposition dans le magazine de la pastorale des policiers (assez original!) dans la bibliothèque d’une abbaye, où je suis passée fin décembre. J’ai repéré l’annonce et l’affiche du concours, et je suis allée faire la curieuse sur Internet. J’ai laissé l’inspiration me venir dans les quelques jours qui ont suivi, et la première trame de ce texte a été écrite le premier soir de cette nouvelle année 2011. Autant dire que l’année 2011 commençait bien!!

J'avais regardé le magazine car il parlait de saint Martin. J’ai marché sur ses chemins près de Tours, l’été 2010, et quand j’ai vu le concours, j’ai fait le lien avec le thème «Partir». Durant la semaine de marche, j’avais écrit un petit poème sur le thème de la marche et du détachement...

Je me suis vraiment laissé porter par les mots!"

Pauline Cuvelier

L’œuvre Primée

Audace

Poème de Pauline Cuvelier

Si la Vie te semble terne

Et que tous les jours se ressemblent

Si la vie te semble rituelle

et que tu veux retrouver le goût de la surprise

Alors Pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir son renouveau

Si la Vie te semble froide

et que ton cœur ne sait plus se réchauffer

Si la vie te semble glaciale

Et que tu veux retrouver la chaleur

Alors Pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir son printemps

Si la Vie te semble sombre

Et que tes yeux sont perdus dans la nuit

Si la Vie te semble obscure

Et que tu veux retrouver le jour

Alors pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir sa lumière

Si la Vie semble n'avoir aucun goût

Et que tu la trouves sans odeur,

Si la Vie te semble être un plat sans couleur

Et que tu veux retrouver ses saveurs

Alors Pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir ses parfums

Si la vie te semble assourdissante

Et que tous les bruits du monde t'envahissent

Si la vie te semble n'être que bruyante

et que tu veux retrouver le silence

Alors Pars ..

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir son secret

Si la Vie te semble enfermante

et que tu te sens dépendant

si la vie te semble complexe

et que tu veux retrouver le simplicité

Alors Pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir sa liberté

Si la Vie te semble floue

et que tu n'as plus de projet

si la Vie te semble fugitive

et que tu veux retrouver un but

Alors Pars...

La Vie n'attend que ton audace

Pour te faire découvrir ta mission

Alors Pars...

La Vie n’attend que toi

Tel que tu es

Pour faire bouger le monde

Afrique ou Alaska

Australie ou Arizona

Alors Pars...

La Vie n'appelle que des petits comme toi

Tel que tu es

Pour faire tourner le ronde

Un pas en toi

vers ton cœur

Un pas vers l'autre

qui l'appelle au bonheur

Un pas en toi

Au-delà de tes préjugés

Un pas vers l'autres

Pour l'appeler à s'engager

Alors Pars...

La monde peut bouger

que par chacun de tes petits pas