Valériane

Valériane valeriana officinalis 纈草 Xie Cao

Famille: Valérianacée

Type : vivace

Origine : Eurasie

Hauteur : 1 à 1.5 m

Fleurs: blanc rosé et odorant, de mai à septembre

Multiplications: semis et division

Sol: frais, humide, riche, calcaire

Exposition: semi-ombragée à ensoleillée

Zone de rusticité: 3

Récolte : automne

Partie utilisée: racine, rhizome

Saveur: amère, âcre, douce

Nature: réchauffante

Méridiens d’action: Shou ShaoYin (C), Zu Jue Yin (F), Zu Yang Ming (E).

1. Dissipation de la chaleur du Coeur, calme l’esprit, apaise Yang chaleur du Foie: agitation, anxiété, surexcitation, hyperactivité, mal de tête, hypertension, irritabilité et colère.

2. Apaisement chaleur de l’Estomac et/ou de l’Intestin: agastrite, ulcère et colite.

Indications spécifiques:

Insomnie

Dosage :

  • Teinture : 3-5 ml, (1:5), dans alcool 25 %, 3x/jr (2)
  • Infusion/décoction : 1-3 g de la plante, 3x/jr (2)
  • Granules ou capsules, voir recommandation du fabricant


Précaution : prioriser des tranquilisants plus léger avec les enfants tels le passiflore plutôt que la valériane. À éviter avec les enfants de moins de 3 ans.


Effets secondaires

Effet “gueule de bois” le matin si pris tard dans la nuit (réf 2). Chez certains, la valériane peut entraîner des maux de tête, un dérangement de l’estomac, sècheresse de la bouche, une imagerie onirique vive, de l’excitabilité, des perturbations cardiaques et même de l’insomnie…(web 5).

Surdosage

Plus de 20 g de racine: symptômes bénins tels que: fatigue, crampes abdominales, oppression thoracique, étourdissements, tremblements des mains et mydriase) qui disparaissent dans les 24h (réf. 2).

Interactions médicamenteuses :

Avec somnifères, hypnotiques ou sédatifs (réf. 2). Interaction majeure(synergétique) aussi avec l’alcool (web 5).

Combinaisons simple :

  • avec lavande: pour insomnie et anxiété
  • avec Lobélie: anxiété et tensions nerveuses.
  • avec Houblon, passiflore, scutellaire: pour insomnie et tensions nerveuses.

Formules traditionnelles (réf. 2):

aucune trouvée


Références:

(1) Ross J, Combining western herbs and chinese medicine, Greenfields press 2003, pp 781-793

(2) Ross J, combinaison des plantes occidentale et de la médecine chinoise, Greenfields press 2010, pp 270-271

(3) Guillaume G, Mach-Chieu, Pharmacopée et médecine traditionnelle chinoise, Ed Présence, 1987, p 447

(4) Encyclopédie des plantes médicinales, Sélection du Reader Digest 2014, p 146

(5) IMBEAULT, Natacha, initiation à l’herboristerie: fabrication de produits, note de cours, Herbothèque, 2009

Sur le web:

  1. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=valeriane_ps
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9riane_officinale
  3. http://www.omafra.gov.on.ca/CropOp/fr/herbs/medicinal/vale.html
  4. https://www.complements-alimentaires.co/valeriane/
  5. http://naturaldatabase.therapeuticresearch.com
  6. http://www.guildedesherboristes.org/wp-content/uploads/guide_valerianeversion_finale2-1.pdf