Romarin

Romarin Rosmarinus officinalis 迷迭香 Mí Dié Xiāng

Famille: Lamiaceae

Type : Vivace

Origine : Méditerranée

Hauteur : 1 à 1,5 m

Fleurs: Bleues pâles

Multiplication: Semis, bouturage ou marcottage

Sol: Ordinaire (pas trop lourd)

Exposition: Ensoleillée

Zone de rusticité: Pas ou peu rustique

Récolte : Toute l’année (sur le bois de l’année)

Ennemis: à compléter

Partie utilisée: Aérienne (feuilles)

Saveur: Aromatique (Réf. 4), amère, âcre et acide (Réf. 2)(Réf. 3)

Nature: Tiède à chaude

Méridiens d’action: Coeur, Foie, Rate-p, Estomac et Intestins

Propriétés:

1. Tonifie et active le Qi du Coeur: cardiotonique (post-op, fatigue, basse pression), fatigue chronique, dépression.

2. Fait circuler le Qi du Foie et apaise Yang hyperactif du Foie. (Réf. 2) (Réf. 3): douleurs aux hypochondres, céphalées, migraines, tensions dans la nuque.

3.Tonifie le Qi de la Rate-p et apaise et régularise les intestins: rapport, ballonnement, indigestion, constipation, flatulence et côlon irritable

4. Disperse stase de sang et active luo cerveau. (Réf. 4) : difficulté de concentration, mémoire, alzheimer et parkinson

5. Pour SanBi ( vent-froid-humidité): joints et muscles tendus, douloureux et paralysés.

Indications spécifiques:

Plante huileuse, pour les gens secs, anémiques, personnes en vide de Sang: peau des avant-bras et joues sèches. Langue pâle, sèche et/ou indentée (réf. 5)

Dosage :

  • Teinture : 3-5 ml, 1:5 dans alcool 70 %, 3x/jr (réf. 4), 1 à 20 gouttes (réf. 5)
  • Infusion: 2-4g de la plante, 3x/jr (réf. 1)
  • Granules ou capsules, voir recommandation du fabricant

Précaution :

Contre-indiqué si chaleur excessive, langue rouge et pouls fort. Peut-être correct pour la haute pression du moment que la langue est pâle et le pouls faible (réf. 5). Attention, si la personne présente de l’agitation, fait de l'insomnie ou présente des signes de chaleur, il est préférable de prendre la plante en avant-midi (réf. 3). Ne pas prendre si allergie connue à l’aspirine ou si la personne fait de l’épilepsie (Web 6)

Effets secondaires :

Agitation nocturne chez les gens qui ont tendance à l’insomnie (réf. 3)

Surdosage :

Vomissement, saignement utérin, irritation des reins, sensibilité accrue au soleil, érythème, et réaction allergique (Web 6).

Interaction médicamenteuse:

Éclaircit le Sang, pourrait interagir de manière modérée avec les anticoagulants (réf. 5).

Combinaison simple :

  • Avec pissenlit, chardon-marie, gingembre, fenouil ou anis: tonique amer et digestif.
  • Avec Ginko Biloba: pour supporter le travail intellectuel (réf. 6)

Formules traditionnelles:

aucune trouvée


Références:

(1) Encyclopédie des plantes médicinales, Sélection du Reader Digest 2014, p 125

(2) Guillaume G, Mach-Chieu, Pharmacopée et médecine traditionnelle chinoise, Ed Présence, 1987, p 435

(3) Ross J, Combining western herbs and chinese medicine, Greenfields press 2003, pp 635-350

(4) Ross J, combinaison des plantes occidentale et de la médecine chinoise, Greenfields press 2010, pp 208

(5) BONALDO, Francis, Atelier niveau 1 et 2: Plantes médicinales du Québec en Médecine traditionnelle Chinoise, note de cours Octobre 2015

Sur le web:

  1. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=romarin_hm
  2. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=romarin_ps
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Romarin
  4. http://www.les-simples.com/plante_romarin.html
  5. http://www.jardiner-malin.fr/fiche/romarin.html
  6. http://naturaldatabase.therapeuticresearch.com
(mis à jour le 13/07/18 ABO)